VTT a 2

VTT a 2

PASSIONNEMENT VTT ................ 27.5 + 6 FATTIE et FAT BIKE

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #fourche-amortisseur

La préparation des amortisseurs et fourches reste un grand débat : utile ou pas utile.
J'ai eu cette discussion avec, entre autres, Christophe de la CNPC de Grenoble, le Monsieur rédacteur du BOOK CYCLE .
Pour ma part, je pensais qu'une prépa ne pouvait être qu'appréciable et que le rendu terrain devait être top, mais sans avoir eu de fourche ou amortisseur préparé...
J'ai bien senti que cela avait bien agacé mon interlocuteur, qui m'avait répondu que le maitre mot était une révision digne de ce nom et le seul secret, la LUBRIFICATION... point barre.
Je peux dire maintenant que je suis du même avis que lui (et que de beaucoup d'autres professionnels).

Se coller des centaines d'euros de préparation pourquoi pas, ... si vous êtes dans le top 100 des pilotes pros, capable de pouvoir sentir son effet. 

"Allez demain avec ma fourche préparée je fous la patée à Barel, je le laisse même partir un peu devant. LOL."

LE SECRET : "mon précieux" ... LA LUBRIFICATION.

Pour la lub prendre de façon impératif des graisses basse friction et neutres pour les joints.
Pour l'huile, je prends maintenant de l'huile de la marque de la fourche à la bonne viscosité.

LES QUANTITES D HUILE PRECONISEES
Il existe en particulier chez Rock Shox des tableaux de quantité d'huile et viscosité pour chaque modèle de fourche.
DES JOINTS D'ORIGINE
Pitié, éviter toutes ces merdes vendues sur le marché, soit disant basse friction.

Les points de friction sur une fourche.
Les fourches à air sont particulièrement sensibles à la friction, leur seuil de déclenchement est élévé (ce qui n'est pas le cas avec des fourches à ressort hélicoïdal).
JE M'EXPLIQUE: sur petits chocs, elles ont du mal à se déclencher, ce qui peut rendre ces fourches particulièrement inconfortables si elles sont mal révisées ou pas du tout.
POURQUOI : la chambre d'air d'amortissement est équipée de joints toriques bien serrés pour l'étanchéité.
LA PARADE : graisser le piston à air avec une graisse basse friction spéciale amorto ou mettre la dose d'huile préconisée dans la chambre positive selon le modèle de la fourche.
Pour les amortos à air : mettre dosette d'huile dans la chambre d'air d'amortisseur et graissage du joint spi.

 

Un petit exemple de tableau d'huile pour une fourche Tora

Préparation amortisseur/fourche VTT, "to be or not to be"....

130ml à 5WT (plus fluide que la 15WT) dans la cartouche d'huile.
3ml à 15WT dans la chambre positive (piston d'air)
15ml de 15WT dans les bras inférieurs (fourreau de fourche).
Vous pouvez voir que c'est précis en dosage et avec des viscosités à bien respecter (ce n'est pas des quantités à la louche).

Préparation amortisseur/fourche VTT, "to be or not to be"....
Préparation amortisseur/fourche VTT, "to be or not to be"....

2ème point de friction, et pas des moindres, c'est le fameux joint racleur qui est responsable de 70 % de la friction d'une fourche.
Peu de gens le savent mais malheureusement les joints racleurs neufs en première monte sont très serrés (problème rencontré chez Rock Shox). La seule alternative, même sur fourche neuve, c'est le changement.
Il faut aussi noter que les joints racleurs durcissent au bout de quelques années.

Je préconise le changement tous les 2 à 3 ans.

Au bout de 3 ans, il faut changer la totale : kit complet externe (racleur, mousse de lubrification, joint interne).
Il faut, bien sûr, faire une révision complète tous les ans : vidange + lub.

L'astuce pour garder une fourche réactive : tous les 6 mois on fait un démontage fourreau  avec lubrification des mousses de lubrification, joint racleur et huile dans fourreau (en plus lors du fonctionnement de la fourche, le mouvement du plongeur dans le fourreau "éclabousse" d'huile toutes les pièces et favorise leurs lubrifications).
 

Préparation amortisseur/fourche VTT, "to be or not to be"....
Préparation amortisseur/fourche VTT, "to be or not to be"....
Préparation amortisseur/fourche VTT, "to be or not to be"....

Com de Chris Larchi "mr BOOK CYCLE"
Je "plussoies"! Théoriquement, les joint racleurs et très souvent les joints d'étanchéité sont à changer tous les ans, minimum (sauf si la fourche est stockée et non utilisée) et souvent, les constructeurs préconisent toutes les 100 heures d'utilisation pour un entretien complet. des démontages réguliers et de fréquentes lubrifications sont à réaliser le plus souvent possible pour optimiser les performances des suspensions. il en est de même pour les amortisseurs

Commenter cet article

Jérôme 08/01/2016 11:46

Bonjour
Par rapport à une fourche dont j'effectue l'entretien 2 fois par an, que conseillerait tu comme fréquence d'entretien pour un amortisseur Monarch ?
Merci
Jérôme

Manu et Vero 10/01/2016 19:47

merci a toi

Jérôme 10/01/2016 16:21

Je fait environ 2000 km par an, je fais un 1er entretien au bout de 6 mois (uniquement la lubrification) et un second 6 mois plus tard (lubrification+vidange motion control).
Sur l'amorto je fait faire la vidange de la cartouche d'huile qu'en cas de problème ?
Merci et bravo pour le site.

Manu et Vero 10/01/2016 13:23

salut
tous dépend de la fréquence d'utilisation du bike
apparemment tu tourne pas mal, pour pouvoir faire 2 entretiens de fourche par ans.
un amorto peut avoir un entretien 1 fois par ans, démontage de la chambre d'air, nettoyage, changement des joints si nécessaire, et chose très importante remettre la quantité en ml d'huile de lubrification dans la chambre d'amortissement préconisé par le constructeur.
https://sram-cdn-pull-zone-gsdesign.netdna-ssl.com/cdn/farfuture/DCjfKAfJwRHRckdy-N51SvQVGz-DOl_pbkuiwvz42SE/mtime:1410816704/sites/default/files/techdocs/gen0000000004857_rev_a_2015_monarch_rt3_r_service_manual_french.pdf
la cartouche d'huile """ pas touche"""" matos spécifique.
si tu a le blocage est réglage de détente est compression qui marche.
Donc tu na pas un problème de fonctionnement dû a un manque d'huile " fuite air/huile".
Donc je vois pas l'intérêt de changer ou faire changer les joint de la cartouche.

Oliv 17/03/2015 08:27

Rock Shox préconise le stockage du VTT à l'envers, afin de saturer d'huile les mousses et joints racleurs.
Perso, je retourne le vélo à la fin de la montée, pendant la pause et les vérifs freins / serrages avant descente (je pratique en montagne).
La fourche est bien plus onctueuse, et l'usure diminue, c'est logique :-)

Merci pour votre site c'est super, continuez !

Manu et Vero 18/03/2015 21:03

Merci pour ton commentaire est t'est encouragement, tu a raison pour cette manip pour les joints mousse
bon ride montagnard a toi
Manu

mickeymode 14/02/2015 20:05

Attention tout de même aux exes de graisse qui bouchent le bypass des chambres + et - des rockshox.

Je suis de ton avis sauf que je ne trouve pas toutes les pré pas a jeter. Certaines corrigent ou modifient des comportements qui ne nous plaisent pas. On a parfois des gouts différents que des fourches std n'ont pas. Certaines fourches sont également meilleures que d'autres (un petit coup de chauvinisme toulousain ;-) )

Manu 14/02/2015 22:45

Merci pour le com
Bon ride
Manu

BOX LIKE

NOMBRE DE VISITEUR

mon compteur

 

 

 

 

Articles récents

Hébergé par Overblog