VTT a 2

VTT a 2

PASSIONNEMENT VTT ................ 27.5 + 6 FATTIE et FAT BIKE

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Essai longue durée Matos, #fourche-amortisseur

Cela fait déjà plus de 6 mois que Manu m'a installé la fourche Pike Ultimate boost 29"140mm Rockshox (juste avant le premier confinement ...).
Juste pour rappeler le contexte : avant, sur mon Santa, j'avais une Rockshox Révélation RL 29"en 140mm. Durant l'hiver dernier, j'avais trouvé un vrai manque de sensibilité sur petits chocs. Manu l'a révisé, on a essayé quelques réglages mais sans amélioration
On a donc décidé de monter en gamme et notre choix s'était alors porté sur une Yari. Mais, suite à un bug de stock chez le fournisseur, on s'est retrouvé avec une Pike Ultimate à un prix ultra-compétitif. 
 

Retour sur 6 mois de ma fourche Pike Ultimate Rockshox sur mon 5010cc Santa Cruz.
Retour sur 6 mois de ma fourche Pike Ultimate Rockshox sur mon 5010cc Santa Cruz.
Retour sur 6 mois de ma fourche Pike Ultimate Rockshox sur mon 5010cc Santa Cruz.
Retour sur 6 mois de ma fourche Pike Ultimate Rockshox sur mon 5010cc Santa Cruz.

Dès notre première sortie, pas très technique, j'ai ressenti un meilleur confort à l'avant, et avec un bon enfoncement  sur les 2 ou 3 marches qu'on avait eu sur cette sortie. Le premier ressenti était donc très positif.

C'est sur la deuxième sortie, que j'ai eu la révélation.
On est allé faire une sortie dans le Verdon, une rando trouvée sur Utagawa, "le 8 de Trigance" au départ de Comps-sur-Artuby.
Après Trigance, on rejoint le GR49 et une descente très technique qui arrive au Pont de Tusset enjambant le Verdon. Et là, sur cette descente, alors que ça faisait plus de 2 mois qu'on n'avait pas roulé, je me suis sentie super à l'aise sur les difficultés : marches, racines, épingles et parfois cumulé ce qui est toujours très difficile pour moi. 
Je n'ai pas tout de suite associé ça à la fourche, mais ensuite ça m'a paru très logique. La fourche fonctionnant bien, elle absorbe les grosses marches, gère le rebond entre autres, et donc rend le pilotage plus efficace sans "parasite" lié à la nature du sol (enfin, à mon avis ...)

Cette sensation s'est confirmée lors de la rando qu'on a fait après : Citous et Barricous au départ de Lespinassière avec de belles descentes enduro. J'ai eu exactement le même ressenti sur ces descentes techniques.

Ayant eu, depuis qu'on fait du VTT, des fourches de qualité très différentes, j'avais bien en tête les bienfaits d'une bonne fourche sur l'absorption des chocs (gros et petits), qui permet de finir sans en avoir "plein les bras" à la fin d'une rando. 
Mais je n'avais pas du tout perçu que cela pouvait avoir un tel impact sur la qualité de pilotage. 

 

Retour sur 6 mois de ma fourche Pike Ultimate Rockshox sur mon 5010cc Santa Cruz.
Retour sur 6 mois de ma fourche Pike Ultimate Rockshox sur mon 5010cc Santa Cruz.

Je ne rentrerais pas dans le détail technique du réglage.
Je fais toujours les réglages de ZAG et rebond avec Manu qui sait parfaitement me régler tout ça. Je lui donne ensuite mes sensations et on fait quelques corrections lors de la sortie.
De plus, je ne bloque jamais ma fourche lors d'une rando, car, personnellement, j'estime qu'un bon réglage permet d'affronter toutes les situations (pédalage, descente, roulant, technique). Donc je ne touche pas aux molettes pendant une rando.

Conclusion principale : cette fourche m'a redonnée une belle confiance dans les descentes techniques, me permettant de descendre encore plus (même s'il y a toujours des passages qui me résisteront toujours je pense, car je n'ai pas changé de cerveau !!).
Et, on avait souvent tendance à acheter des fourches pas trop chères par le passé mais je pense maintenant, que ce n'est pas forcement là où il faut trop rogner sur la qualité !!

Commenter cet article

BOX LIKE

  

 

 youtube.com VTT A 2

 

 

 

 

NOMBRE DE VISITEURS

compteur internet

Articles récents

NOUVELLE CATEGORIES

TUTO MECANIQUE/
 


 

 

 

 


 

 

Hébergé par Overblog