VTT a 2

VTT a 2

PASSIONNEMENT VTT ................ 27.5 + 6 FATTIE et FAT BIKE

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #pneu-chambre

  
Le pneu idéal n'existe pas car chaque vététiste a un ressenti différent par rapport à ses capacités physiques et techniques et ses exigences - prix, rendement,  grip, motricité, freinage, accroche latérale, boue, sol sec etc ...-
Le choix des pneus et vastes comme le nombre de fabricants.


Il y a quelques principes de base à respecter :
  - le pneu avant plus gros que le pneu arrière ou de même taille.
  - respecter la pression des pneus préconisée par le fabricant (pneu sur-gonflé =  déjantage; pneu sous-gonflé = risque de crevaison par pincement et rendement plus faible).
  - respecter le sens de montage (indiqué par le sens de la flèche vers le sens de marche, ou signaler en anglais" front"). Cela a une grande incidence sur le freinage, motricité, rendement...
  - les pneus en gomme tendre à l'avant (adhérence
) et en gomme dure à l'arrière (moins d'usure).

Le pneumatique a vraiment une grande importance sur les performances de nos destriers et la qualité du pilotage.

Les quelques conseils qui suivent viennent de ma petite expérience de vététiste.
Le montage que je trouve
le plus judicieux est le montage dit différencié.

Le pneu avant :
QUALITE:
 - une bonne accroche latérale (présence de crampons bien accrocheurs sur les flans du pneu)
 - bien cramponner sur la bande de roulement pour un freinage optimal (70% du freinage est à l'avant).
 - un profil rond à l'avant au lieu d'un profil plat (une direction plus souple, plus sensible)
 - plus gros qu'à l'arrière : plus d'adhérence = plus de sécurité ; plus gros volume d'air = plus de confort par l'amortissement et la filtration de beaucoup plus de vibrations.

A NEGLIGER
rendement, motricité

Le pneu arrière est le plus difficile à choisir.
Il faut qu'il ait des qualités de pédalage (rendement), d'adhérence (motricité), de freinage, et d'usure.
Le problème est que si le pneu ne s'use pas (gomme dure ), il a moins d'adhérence.
S'il a beaucoup d'adhérence, il est dur à tirer = perte de rendement.
Si on diminue les crampons en nombre ou hauteur on se retrouve avec un pneu qui a moins de motricité et freinage et plus de rendement etc...

PNEU ARRIERE
QUALITE
rendement, motricité, freinage, usure(gomme dure) : on peut même rajouter tenue latérale qui est pour moi un plus en devers.

A NEGLIGER
cela va dépendre de vos attentes.

EXEMPLE DE MONTAGE DIFFERENCIE de pneus que j'ai utilisé

Hutchinson
avant : barracuda (tenue latérale OK, freinage OK mais directionnel très moyen) ou Toro (freinage OK, directionnel OK, moins de tenue latérale) 
arrière : Toro (très polyvalent ) ou piranha (rendement OK, motricité légère, freinage léger, tenue latérale importante)

Maxxis
avant : high roller (tenue latérale OK, freinage OK, directionnel OK) ,
arrière : larsen TT (rendement OK, motricité OK, freinage léger, tenue latérale faible). 

panache de marques pour l'enduro
avant : maxxis swampthing 2.5 gomme tendre accroche latérale OK, freinage OK, directionnel OK, polyvalence (sec, boue)
arrière : schwable fat albert (rear) 2.35 rendement OK, motricité OK, freinage OK, bon débourrage dans la boue, usure rapide.
              nobby nic 2.10 ( idem).


Surtout méfiez vous des tailles données pas les fabriquants, aucune ne corresponde.

Maxxis taille petit, Hutchinson respecte à peu près ses tailles, Michelin taille légèrement plus petit, etc.
En bref, il y a peu de standard de taille.

Exemple en photo sur les pneus ci-dessous :


  Barracuda 2.10 MRC (5.4 cm)       Ignitor 2.10 UST (5 cm)


    Barracuda 2.30 MRC (5.8 cm)       Ignitor 2.35 UST (5.6 cm)
 
Les tailles des pneus sont exprimés en pouce ou inch : 1 pouce = 2.54 cm
Soit un pneu mesuré à 5.8 cm correspond à 5.8 : 2.54 = 2.28


Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Rando Var

Aujourd'hui dimanche, il fait beau donc direction Figanières et le Centre du Thronnet pour faire le parcours n°8 noir (30 km - 650 m de dénivelé).

Pour info, le centre du Thronnet était classé base VTT / FFC mais ce n'est plus le cas comme ils nous l'ont eux-même confirmé : "Nous avons abandonné le "classement site VTT" en accord avec la FD. Nous n'avons pas les moyens  de maintenir les circuits dans la mesure que ceux ci sont tracés dans des propriétés privées. La FD VTT, le Conseil Général, la Mairie, personne ne souhaite prendre en charge la gestion des circuits VTT".

 C'est dommage mais heureusement les parcours existent toujours et sont plutôt bien balisés (même si quelques unes manquent à l'appel sur l'ensemble des parcours).

 Donc aujourd'hui, fidèles à notre objectif (pour rappel : refaire des randos plus longues!), nous nous attaquons à la piste noire n°8, que nous avions déjà réalisé en partie.
Ce parcours démarre par une longue côte sur un chemin large, qui met bien en forme pour la suite.
Puis on passe sur une montée très caillouteuse (c'est le moins que l'on puisse dire!!) Et là c'est "quitte ou double" : où on est en forme et ça passe (avec quelques pieds à terre quand même), où on n'est pas en forme et là une partie de la montée se fait à pied. Et aujourd'hui moi je n'étais pas en forme mais Manu ça allait. En plus, le chemin était un peu mouillé. Mais ça reste un super exercice très technique.
   
Entre les zones caillouteuses, les chemins sont un peu humides avec quelques flaques plus ou moins importantes. Ayant trouvé qu'il était moins "hasardeux" de passer au milieu de la flaque que de la contourner sur une zone très étroite et glissante, j'opte pour cette technique aujourd'hui.
                                        
Le problème est que j'ai du mal à jauger de la profondeur de la flaque et donc ce qui devait arriver arriva, j'ai eu le droit à un bain de pieds d'eau froide boueuse mais je ne suis pas tombée !!

    
Après le passage sur le plateau avec de jolies vues sur les gorges de Châteaudouble, on arrive en haut d'une belle descente technique : un single avec quelques rochers, des cassures de terrain et virages serrés. On aime bien cette descente car elle change un peu de profil au fur et à mesure du temps et des intempéries. En plus on a découvert que des petits "gaps" ont été aménagés. Malheureusement n'étant pas encore familiarisé avec cette technique nous sommes passées à côté.
 
La descente continue jusqu'à la route.
Le parcours initial passe en face sur le pont romain et remonte jusqu'à Châteaudouble par un chemin pierré en escalier. Mais il y a un trou sur le pont romain et le chemin a été bloqué (ça fait au moins deux ans et toujours pas de réparation !!). Donc nous avons pris à droite sur la route pour remonter à Châteaudouble. Et là pas de chance : route barrée avec déviation !! Comme on est discipliné, on prend la déviation avec en prime une côte avec un devers monstrueux. En haut de la côte, ne sachant pas exactement où allait cette route on a décidé de faire demi-tour et on a pris la route barrée. En fait on n'est pas spécialement discipliné !!
Dans Châteaudouble, on prend une descente sur un chemin pierré en escalier : très sympa.
              
Ensuite on continue la descente sur un chemin large jusqu'au fond des gorges juste au-dessus de la Nartuby.
                                                                          
Et bien sûr comme on est en bas, il faut remonter. Donc après une courte montée et un petit passage sur la route, on entame une longue montée sur un chemin large. Pas technique mais longue et qui met nos organismes à rude épreuve (je rappelle qu'on est en phase d'entraînement). Cette côte se termine par un raidillon qui m'achève littéralement (je la monte à pieds mais Manu en fait la moitié en VTT ).
La descente qui suit est, par contre, très technique : recouverte de gros cailloux et rochers humides en sous-bois : nous faisons les parties les plus difficiles à pieds.
                 
La deuxième partie de la descente est un single track dans les bois.

A l'arrivée : notre compteur marquait 33km parcouru en 3h35 (temps sur le VTT), et nous, assez fatigué pour ne pas dire lessivé !! On a encore du travail à faire !! Mais on aime bien ce parcours car il est très varié, avec des portions très techniques qui permettent de "mesurer" nos progrès


Ci-dessous le descriptif de ce parcours




à noter : plusieurs parties de ce parcours sont communes avec des parcours pédestres balisées en jaune.

Grande nouvelle (surtout pour moi), normalement, c'est ma derniere sortie avec le 9.1 Décathlon.
Et oui, mon Zesty 314 arrive mardi chez notre vélociste

         

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Rando Verdon
Aujourd'hui nous avions décidé avec Manu de recommencer à faire des randonnées plus longues pour nous entraîner pour les prochaines randos organisées.

Donc nous voilà partis à Gréoux-les-Bains, avec l'objectif de faire la piste balisée n°5 noire (35km-600m de dénivelé).
Sur la route nous avons changé nos plans car :
                - on est parti en retard de chez nous et l'heure d'arrivée probable à Gréoux est 14h 
                - au fur et à mesure qu'on s'approche de notre destination finale, la neige fait son apparition et devient de plus en plus abondante.
A l'arrivée, au vu des jours encore très courts et des difficultés probables sur le parcours, on décide de changer de parcours pour éviter une arrivée de nuit (surtout qu'on n'a pas pris nos gilets jaunes !! super intelligent !!).

Donc on se lance sur le parcours n°3 rouge (29km-400m de dénivelé).

Et là, confirmation, dès le départ on a roulé sur quelques "plaques de neige". Ca permet de s'entraîner. En effet, c'est une grande première pour nous. C'est notre baptème de neige !! Donc ça mérite quelques photos souvenirs.

Sur la première partie, la neige était surtout présente sur les parties plates ou en descente : donc ça ne s'est pas mal passé, même si comme j'étais un peu crispé sur le guidon (ça glisse quand même la neige !!), et donc pas toujours très souple sur mes trajectoires. Pour Manu, par contre, ça s'est mieux passé, (mais bon, il a changé de VTT, lui !).  Mais par contre ça "crève", en plus entre les zones de neige le terrain est très boueux (voire gadoueux) avec parfois l'impression que quelqu'un vous tient la roue arrière alors que vous pédalez comme un malade pour avancer. Le terrain était très lourd.

Ensuite la quantité de neige était encore plus importante et même pas tassée par la roue d'un quelconque véhicule, ce qui rend encore plus difficile la progression.

 Ma technique de débutante arrive mal à gérer le fait que ma roue arrière dérape et se mette en travers alors que ma roue avant cherche désespérément à suivre une trace droit devant. Ce qui me vaut de faire des zigzags qui se finissent souvent avec un pied à terre.

C'est là qu'arrive des côtes toutes enneigées (alors que les descentes sont totalement déneigées), qui ont raison de nous. On les monte à pied. Eh oui la neige ça glisse encore plus dans les montées !!
On arrive donc sur un plateau où quelques plaques de neige subsistent sur les chemins très boueux (mon pneu avant était à la limite de se bloquer par de la boue qui s'accumulait sous la fourche et mon frein avant complètement bloqué par cette même boue dans l'étrier).

Au bout de 18 km, comme la fin du jour arrivait, et au vu de mon état de fatigue (plus que celui de Manu -eh oui toujours grâce au Spicy évidemment !-), nous avons fini par la route.

Au final, grâce à la neige, ç'était une superbe randonnée, très physique et très ludique !! En plus les paysages étaient magnifiques avec à l'horizon des montagnes enneigées.
On n'a pas regretté d'avoir fait ce parcours car on s'est bien amusé mais on a décidé de remettre à plus tard le parcours noir quand le terrain sera plus sec.


(pour info le parcours n°3 ne fait que 22-23 km au lieu des 29 km annoncés)
Les parcours aux alentours de Gréoux-les-Bains sont disponibles à l'office de tourisme.

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #réglages bike pour pilote-étude postural

Ce nouvel article va traiter, de façon plus détaillée, des réglages sur VTT car comme beaucoup de monde, j'ai eu des périodes de réglages plutôt douloureuses sur mes VTT.
On a beau dire mais le réglage d'un VTT est délicat, long et complexe pour avoir enfin le vélo réglé de façon optimale.
J'ai pu m'enrichir de mon expérience personnelle, et maintenant de ma formation professionnelle dans le cycle, pour mieux appréhender les différents réglages d'un VTT. Je confirme que cela reste délicat même avec de l'expérience, car chaque personne est différente d'un point de vue morphologie, traumatisme, accident, blessure, poids, souplesse etc.
Le vélo est un sport porté, très bon pour la santé, les articulations, le cœur.. à part évidemment si vous êtes mal réglés. Cela peut aller jusqu'à des pathologies très sérieuses si vous faites du VTT, enfin du vélo en général, de façon intense et très régulière .
Ma curiosité m'a poussé jusqu'à faire une étude posturale poussée pour le vélo avec un ostéopathe et podologue qui utilisent un logiciel très connu.
Je suis sorti avec de nouvelles cotes de réglage qui m'ont rendu dubitatif....
Les cotes de hauteur de selle étaient identiques à celles que j'avais sur mon bike avant cette étude : cela m'a conforté sur mon choix de réglage.
Par contre, au niveau de la largeur de cintre (guidon), recul de selle, hauteur de poste de pilotage, j'ai obtenu des cotes aberrantes.
Je suis allé jusqu'au bout. J'ai appliqué ces cotes, c'était un vrai martyr à la première sortie, impossible de tenir une rando.
J'ai voulu comprendre pourquoi ce décalage complet avec un réglage de vtt pour randonnée sportive. J'ai maintenant, depuis quelques années, le plaisir de travailler dans le cycle ce qui m'a permis d'utiliser des logiciels connus d'étude posturale.
J'ai refait les calculs pour moi et j'ai retrouvé les mêmes incohérences de cotation.
A ma connaissance, aucun logiciel n'est conçu pour du vtt rando sportive. Les cotes sont reprises du vélo course et transposées sur du vtt avec plus ou moins de bonheur. C'est pourquoi je n'utilise pas de logiciel, mais simplement mon expérience du terrain.
Les réglages que je réalise sur mes clients ou mes collègues depuis quelques années donnent de bons retours.
Vous avez aussi des formules de hauteur de selle de velo course ou vtt.

Vous irez peut-être plus vite pour vous rapprocher du réglage de hauteur de selle, par contre vous n'aurez pas forcément la précision ni la prise en compte du recul de selle, ce qui est une grosse lacune en terme de réglage.
La méthode qui suit vous donnera tous les réglages de façon simple et rapide.

 La hauteur de selle ne changera pas pour les réglages de tous vos vélos (même pour des pratiques différentes comme le VTC, vélo course, vélo urbain.....etc). Il y aura juste à retoucher le recul lié à la différence   d'inclinaison du tube de selle.


1- LA TAILLE DU VTT.
Cela parait évident au premier abord, mais très souvent le vtt n'est pas adapté à la taille du vététiste.
Vélo d'occase, un ancien vélo de pote, le vélo qu'on donne à son fils ou à sa femme,  souvent ce sont des vélos qui ne correspondent pas à la taille du nouveau propriétaire.
Il faut bien prendre le temps de bien déterminer la taille de votre bike.

Régler la hauteur de selle et le poste de pilotage de son VTT
Régler la hauteur de selle et le poste de pilotage de son VTT

2- REGLAGE DE L'INCLINAISON DE LA SELLE

L'INCLINAISON DU BEC DE SELLE est souvent totalement négligé mais pourtant très important. Il ne faut pas oublier que nous avons 3 points d'appuis sur nos vélos, il faut donc les régler correctement. Au vu de mon expérience, je pourrais dire que le réglage type n'existe pas, cela dépend de la personne, de la pratique, de la selle...
En premier lieu, il faut la régler avec un niveau à bulle, à l'horizontal. Ensuite un peu de roulage (souvent juste un petit tour de paté de maison) suffit pour voir si la selle vous fait mal au périnée ou occasionne une légère gêne. Il faut ensuite faire des essais en baissant ou levant le bec de selle. Après il faut rouler.....
CHOSE EXTRAORDINAIRE : souvent on trouve la bonne inclinaison de selle par rapport aux sensations de fourmis ou douleur de poignets. 
En effet quand vous basculez votre bec de selle vers le bas, vous augmentez le poids sur les poignets, avec augmentation du risque de douleur.
Si vous levez le bec de selle, vous augmentez le poids sur vos fesses, les os de vos ichions, le périnée (pour les hommes), organes génitaux (pour les femmes). L'inclinaison de selle joue un role de balance.
Si, par contre, vous n'arrivez pas à trouver le délicat équilibre entre vos douleurs de fesses, périnées et poignets, c'est que votre selle n'a pas une ergonomie adaptée à votre personne et que les appuis ne sont pas optimaux.

CHOSE IMPORTANTE, je me rends compte que cela joue aussi un grand rôle au niveau du pilotage du vtt. Cela joue sur la mobilité du tronc et cela donne de l'agilité, du calage au pédalage en côte, en franchissement......

Régler la hauteur de selle et le poste de pilotage de son VTT
Régler la hauteur de selle et le poste de pilotage de son VTT

3 LA HAUTEUR DE SELLE.


1)En premier lieu un petit calcul simple, qui approche très bien l'auteur de selle, avant de bien peaufiner les réglages qui suit.
connaitre l'entre jambes (pieds nus contre un mur).
et faire le calcul
"entre jambes x 0.885 = hauteur de selle".
voir sur la photo comment mètre en place cette mesure, creux de selle au centre de l'axe de pédalier.


2)C'est très simple, il faut juste monter sur le velo, avec son cuissard (si vous en mettez un), les chaussures qui serviront pour le vtt (pédales plates avec basket ou chaussures adaptées -ex five ten- ou pédales automatiques). Il faut éviter d'utiliser des chaussures différentes (pour pédales plates) à chaque sortie car malheureusement les semelles n'ont pas la même épaisseur et cela change votre hauteur de selle à chaque fois. Et donc cela peut provoquer des douleurs.
Asseyez-vous sur la selle appuyée contre un mur ou barrière.... Vous posez vos talons sur les pédales : le centre du talon bien posé sur l'axe de la pédale. Vous pédalez en arrière jambe tendue. Si la jambe est fléchie, c'est que la selle est trop basse, Il ne faut pas non plus se déhancher sur la selle, ce qui veut dire que la selle est trop haute.

Régler la hauteur de selle et le poste de pilotage de son VTT
Régler la hauteur de selle et le poste de pilotage de son VTT

PARLONS DES DOULEURS SUR LA HAUTEUR DE SELLE
Cela peut se déclarer rapidement. Les douleurs de genoux sont souvent dues
 à une selle trop basse en pédale plate.
Pour les pédales automatiques, comme on tire et pousse les douleurs sont différentes. Si la douleur est sous le genou, c'est que la selle est trop haute : la rotule bouge légèrement dans le genou. Si c'est au dessus du genou, la selle est trop basse, avec une sollicitation musculaire exagérée des muscles des cuisses.
Le réglage des cales de vos chaussures peuvent aussi être en cause, c'est à verifier en premier lieu avant de tout chambouler.
Un mal au bas du dos peut provenir aussi d'une selle trop haute. Je dis aussi, car le poste de pilotage peut également en être à l'origine.
Demandez aussi à une bonne ame de se mettre derrière vous lors d'une sortie pour voir si vous ne vous déhanchez pas trop au pédalage. On peut trouver ça bête comme conseil, mais amusez vous à regarder des pelotons de vélo route, vous serez surpris de voir le nombre de gars mal réglés (déhanchement très prononcé ou genou qui part vers l'extérieur signe d'une selle beaucoup trop basse). La douleur n'est pas normale contrairement à la vieille rengaine qui dit que "quand on fait du sport il faut souffrir".

4- LE RECUL DE SELLE

Très important et totalement négligé la plupart du temps.
Vous montez sur le vélo et vous vous calez bien en arrière sur la selle. Vous pouvez aussi faire un tour de paté de maison pour bien vous caler en mode pédalage puis vous arrêter le long d'un mur sans poser pied à terre. 

Pour le réglage c'est très simple. On prend un fil à plomb (ou par ex rouleau de scotch avec de la ficelle). On positionne son pied (droit ou gauche)  avec l'articulation entre le 1er cunéiforme et le métatarse sur l'axe de pédale (voir photo). Si vous avez des difficultés à la localiser sur vos chaussures, faites une petite marque dessus (voir photo).
Ensuite, avec la manivelle en position horizontale par rapport au sol, le fil à plomb doit passer par le devant de la rotule et l'axe de la pédale (et donc par l'articulation du pied). On a l'épaisseur de la rotule du genou en amplitude de réglage (de la saillie osseuse du fémur au devant de la rotule) (voir photo).
Cette amplitude peut avoir une influence sur les facteurs de puissance ou vélocité, mais ce qui reste important c'est votre bien-être, vos sensations, et vos sorties sans douleur car la douleur est un capteur infaillible d'un réglage foireux.
Après le réglage du recul de selle il faut revérifier la hauteur de selle. En effet, quand on recule la selle on augmente la hauteur et quand on la rapproche on descend, c'est la conséquence de l'inclinaison du tube de selle.

PS : n'oubliez pas, il ne faut pas sortir des tolérances max des graduations de votre chariot de selle (voir photo), sous peine de tordre votre chariot de selle à court terme. Si vous êtes en maximum arrière en ayant un tube de selle sans déport, il faut prendre une tige avec un déport sur l'arrière, et inversement si vous êtes en max avant avec une tige avec déport, il faut prendre une tige droite.

Régler la hauteur de selle et le poste de pilotage de son VTT
Régler la hauteur de selle et le poste de pilotage de son VTT
Régler la hauteur de selle et le poste de pilotage de son VTT
Régler la hauteur de selle et le poste de pilotage de son VTT
Régler la hauteur de selle et le poste de pilotage de son VTT
Régler la hauteur de selle et le poste de pilotage de son VTT
Régler la hauteur de selle et le poste de pilotage de son VTT
Régler la hauteur de selle et le poste de pilotage de son VTT
Régler la hauteur de selle et le poste de pilotage de son VTT

REGLAGE DU POSTE DE PILOTAGE.
Pour le réglage de la longueur de potence et la hauteur de poste de pilotage je confirme que, pour une utilisation rando sportive, le réglage avec les bras perpendiculaires au tronc est un reglage très plaisant en confort et qualité de pilotage et de performance. Cela se vérifie aussi en velo course avec position des mains sur le haut des cocottes de frein.
On peut modifier la longueur de la potence, son inclinaison, la forme de cintre (on peut choisir des hauteurs différentes) et la largeur de cintre.
Pour la hauteur du poste de pilotage, en vtt rando sportive ou enduro, le cintre doit se trouver à la même hauteur que la selle. On peut tricher légèrement de quelques centimètres, pour relever le buste en modifiant les composants cités ci-dessus. Mais il ne faut pas oublier que vous n'êtes pas sur un vélo hollandais urbain : plus vous redressez votre buste, plus le vélo va délester de l'avant en montée avec moins d'adhérence et va engendrer plus de poids sur les fesses....Vous avez compris, ça change le comportement du vélo et par la même occasion cela peut déclencher des douleurs à notre postérieur.


PARLONS DOULEUR LIEE AU POSTE DE PILOTAGE
Comme je le disais précédemment les douleurs de poignets et fourmis peuvent venir de l'inclinaison de selle qui a le bec trop penché vers le bas, ce qui penche le corps en avant et rajoute du poids sur les poignets.
Cela peut venir aussi du cintre qui est trop incliné en arrière ou avant, ou  du galbe du cintre qui est trop incliné au niveau des poignets, ce qui provoque une inclinaison laté
rale du poignet trop marquée.
Il faut que les poignets restent au maximum dans l'alignement des avant-bras.
Un mal de cervicales peut venir d'une potence trop courte ou trop longue.

Régler la hauteur de selle et le poste de pilotage de son VTT

PARLONS DES DOULEURS LIEES A LA SELLE

Ou plutôt des fesses et pire encore du périnée ou zone génitale pour les femmes). La selle est aussi un organe du vélo très négligée.
Pour les hommes, un classique est la douleur périnéale. Il faut prendre absolument une selle à ouverture périnéale. Pour les femmes, il n'y a pas photo, il faut changer la selle d'office si elle n'a pas d'ouverture. Les selles spécifiques femme me laissent dubitatif : un croissant plus large, un bec de selle plus court, des fleurs roses HUMMMMM....
Sur le marché, pour des personnes souffrant de ces douleurs, il n'y a pas 50 fabriquants avec des selles efficaces et confortables : exemple SDG BELAIR et WTB PURE V. Ce n'est pas pour rien qu'elles sont plébiscitées outre Atlantique. Ce sont vraiment de très bonnes selles pour de la rando sportive au long court (inserts gels aux endroits cruciaux de nos chères fesses), et elles sont aussi plébiscitées en enduro pour leurs ergonomies. Italia, Specialized....font aussi des selles de bonne facture avec ouverture périnéale/génitale. Mais pour moi le top c'est WTB pure V en rail cromoly (qui est très bien en terme de qualité prix) ou encore mieux rail titane pour les plus fortunés.Le titane est un plus pour le confort et les vibrations. La qualité du matériau du rail de selle est très important. Il y a aussi le carbone qui est le top du top, mais il faut un chariot de selle spécifique et le prix reste élevé. Après je vais pas rentrer dans le détail technique des selles. Je parle de mon expérience du terrain et des retours de d'autres personnes sur ce matos.

Régler la hauteur de selle et le poste de pilotage de son VTT
Régler la hauteur de selle et le poste de pilotage de son VTT

REGLAGE MANETTES DE VITESSES.

Pour le reglage des manettes de vitesse sans indicateur, il est préférable au niveau ergonomique de mettre le levier de vitesse le plus près possible des doigts, et de décaler les leviers de frein vers la potence
(voir l'explication ci-après des leviers de freins). Cela permet une réactivité rapide en changement de vitesses,

Donc n'hésitez pas à modifier la position de vos manettes, car malheureusement il y a encore des constructeurs qui montent les commandes comme des.....

Régler la hauteur de selle et le poste de pilotage de son VTT

REGLAGE DES POIGNEES DE FREINS.

La poignée des freins doit être inclinée de manière à être en alignement de l'avant bras. Les poignées ne doivent pas être en position trop relevées ou baissées .
Il est préférable de monter les poignées de frein après les leviers de vitesse.
Cela permet d'éloigner le levier de frein, ce qui permet dans cette position d'avoir un freinage 1 doigt ou 2 doigts. Cela facilite le dosage du freinage, et a surtout l'avantage d'avoir les autres doigts qui tiennent le cintre : un meilleur maintien avec, en plus, toujours un doigt en permanence  sur les freins pour avoir une réactivité rapide en cas de surprise.

Régler la hauteur de selle et le poste de pilotage de son VTT

Choses à ne pas faire

Ne surtout pas rouler en serrant les dents de douleur : réglez votre spad et prenez du bon temps.
Ne pas modifier plusieurs réglages en même temps : laissez le temps au corps de s'habituer au nouveau réglage.
Si malheureusement vous avez dégusté pendant une sortie, laissez le temps au corps de récupérer avant un nouveau réglage sinon cela faussera vos sensations.


J'espère avoir pu vous aider avec ces quelques petits conseils.
Bon ride à vous et bon roulage avec ces merveilleux engins de liberté que sont nos vélos.
MANU

Quelques informations suplèmentaire qui peuvent bien peaufiné les réglages de votre vélo.


PS: pour l'angle du genoux on peut le faire avec 2 régles d'écolier et un rapporteur et un petit serre joint.

Régler la hauteur de selle et le poste de pilotage de son VTT
Régler la hauteur de selle et le poste de pilotage de son VTT
Régler la hauteur de selle et le poste de pilotage de son VTT
Régler la hauteur de selle et le poste de pilotage de son VTT

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Provence Xtreme Château Berne
A la une de notre blog ce jour les derniers scoops obtenus cet après-midi à propos du Château de Berne :
                 - 2 pistes XC, la n°5 et n°6 doivent être ouvertes d'ici le printemps. Les pistes d'enduro et de descente sont toujours d'actualité. Pour la piste de descente, ils réfléchissent au meilleur moyen de remonter les VTT (et VTTistes je pense) en haut de la piste (enquête à suivre ...)
                 - l'accès aux pistes de XC qui était jusqu'à présent gratuit (cf notre dernier article sur Berne) va devenir payant à partir de février. Le principe retenu est une sorte de "carte-pass" valable un an et qui coûterait 15€ (on ne peut pas dire que ça va nous ruiner à la fréquence où on y va !!!).

Cet après-midi, comme il faisait beau nous avions prévu de faire des photos du site de Berne pour complèter celles figurant déjà dans l'article (piste XC, North Shore, Jump park)
Comme vous pouvez le voir dans l'album photo on s'est également amusé à faire des photos de nous sur les modules ou avec des positions super-techniques dans les virages ou sur les passerelles (je vous laisse donc admirer la qualité de nos positions sur les VTT !!).
Mais à force de faire le beau devant l'objectif, Manu a failli loupé une passerelle (voyez sur la photo le joli geste de rattrapage avec la jambe levée). Et s'il ne s'était pas arrêté à temps, il aurait pu concourir pour un "touscorider d'honneur" (cf lien). C'est ça de vouloir faire sa star !!!
                                              

N'hésiter pas à aller regarder l'album photo !!

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #fourche-amortisseur

Cette mise en place d'un indicateur d'enfoncement de fourche VTT se fait sans démontage des fourreaux. 

Cela vous permettra de régler le SAG et par la suite de peaufiner votre réglage en fonction du terrain, grâce à la visualisation de l'enfoncement de la fourche.


Pour cela, il faut : 
           - du film cellophane étirable

           - un tube de colle contact

           - un joint torique plus grand que le diamètre du plongeur de fourche

           - une paire de ciseaux


1ère étape

Protéger le plongeur avec du film cellophane pour éviter toute trace de colle sur le plongeur
                                         
2ème étape

Couper le joint torique au diamètre désiré. Il faut qu'il soit légèrement serré sur le plongeur pour qu'il reste en place.
La coupe doit être au maximum perpendiculaire au joint.
                                   
3ème étape

Encoller chaque bout du joint avec la colle contact.
Mettre en place le joint sur le plongeur et serrer fortement les 2 extrémités bord à bord pendant 10 à 20 secondes.
               
4ème étape

Retirer le cellophane après séchage complet du joint.
Remettre un peu d'huile sur le plongeur et faire coulisser le joint
                                            



Voilà, le tour est joué !!                       














Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Provence Xtreme Château Berne

Nous vous parlerons surtout des pistes de XC et bientôt des pistes d'enduro et de descente qu'ils sont en train de nous concocter pour notre plus grand plaisir.
Nous sommes de grands veinards car nous avons la chance d'habiter à deux pas du Château de Berne et dans une région qui est quand même un paradis pour le vététiste.
Nous avons pu voir régulièrement les avancés des travaux titanesques des nouveaux tracés à grand coup de mini-pelle, pioche, tronçonneuse ... Très impressionnant ! Tout s'intègre parfaitement dans la nature et aucun tracé ne défigure le site de Berne.
L'exemple le plus flagrant est le bike park, sous les arbres.

                               
Pour les amateurs de jump park :  lignes de dirt et freestyle, 2 zones d'initiations et de parcours ludiques, une pistede dual slalom.
Le North Shore : 3 passerelles de sauts, 1 wall ride, 3 gros roller, 1 ligne d'initiation (passerelle, roller, bascule).
          

                                  
Sur place possibilité de louer spads et protections ...
 L'encadrement très sympathique ce qui ne gâche rien et la buvette sous les arbres "Que du bonheur"

Pour les randonnées VTT 4 circuits, 3 niveaux de difficulté totalisant 28km. Cerise sur le gâteau : il y a aussi quelques modules et passerelles le long de certaines pistes de VTT.
                                             

Le Château de Berne est devenu notre terrain préféré d'entraînement. Ces pistes XC sont au top, cardiaque à souhait, technique, très bien tracé et super ludique.

De la plus facile à la plus difficile, il y a un grand coté ludique ce qui n'est pas toujours le cas sur les sites de randonnées XC où malheureusement facilité rime avec ennui, ne permettant de progresser.
Nous avons autant de plaisir à rouler sur une piste difficile ou facile : on retrouve dans ces pistes XC le ludisme des pistes de descente comme la Taillefer de Vars ou les pistes d'initiation des
 Alpes = un cocktail à consommer sans modération.

L'accès aux parcours XC est entièrement gratuit. Un petit tour à la buvette pour vous désaltérer après les efforts est aussi un moyen de les encourager à continuer l'extention de la zone VTT.


Pour vous, Un aperçu de la piste bleue "le pont Romain", le reste est à découvrir sur place dans un site de rêve.


Sur un prochain article un album photo et vidéo de la piste n°4 (en préparation)


Voir les commentaires

BOX LIKE

  

 youtube.com VTT A 2

 

NOMBRE DE VISITEURS

compteur web

Vtt-a-2

 

 

 

Articles récents

NOUVELLE CATEGORIES

Hébergé par Overblog