VTT a 2

VTT a 2

PASSIONNEMENT VTT ................ 27.5 + 6 FATTIE et FAT BIKE

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Randos organisées
Cette randonnée a été un challenge pour nous car c'était la première fois que l'on s'inscrivait sur une randonnée de 55km avec 1300m de dénivelé (le maximum avait été 45 km 1100 m de dénivelé à la randonnée des 3 Châteaux).

On n'a pas été déçu.

Après une petite frayeur au niveau météo (une petite pluie a commencé à tomber juste au moment du départ mais heureusement de très courte durée ), nous nous sommes lancés sur le parcours sans "bombarder" ce qui nous a valu d'être doublé par de nombreux VTTistes dans la première montée (et même par un coureur à pied ce qui est quand même beaucoup plus rare !).
Une première partie pas très technique, qui nous permet de profiter du paysage en attendant le ravito à environ 25km. Arrivée à l'Esparron du Verdon, il est enfin là et comme on est dans les derniers, le choix est plus limité mais largement suffisant pour nous restaurer correctement.
De là, une montée beaucoup plus difficile se profile (que je fais en partie à pied au contraire de Manu qui grimpe jusqu'en haut sur son VTT, trop fort ce Manu !!). Ensuite après une partie en plateau, c'est le début d'un descente très technique sur des chemins très caillouteux (j'ai d'ailleurs mis pied à terre plusieurs fois) qui nécessite un petit arrêt pour mettre les protections de genoux (on n'est jamais assez prudent !)
               

Deuxième ravitaillement à Quinson puis on se lance dans une succession de montées, singles-track sur les plateaux et quelques descentes caillouteuses.
                
Troisième ravitaillement à notre grande surprise car notre compteur marque déjà 55km. Là on apprend qu'il reste normalement 17km à faire mais que l'on peut couper par le parcours des 30 km pour n'avoir plus que 10km à faire. Donc on se ravitaille (merci aux bénévoles de ce dernier ravitaillement pour leur patience car ils ont dû entendre toute la matinée des "réclamations" dont ils n'étaient pas responsables).
Et on décide de couper car ça fait déjà environ 5h qu'on est sur le vélo et on commence à fatiguer (on n'est pas Absalon non plus !). Et là après quelques km on s'aperçoit qu'on arrive sur une descente en single-track que l'on avait adoré lors de l'édition précedente. C'est donc avec un grand plaisir qu'on la descend "à fond" (enfin tout est relatif).

A l'arrivée 65 km et 6h15 environ à rouler : on est assez fier car on est fatigué mais pas "explosé" et on a passé une bonne journée.
                                              

Commenter cet article

BOX LIKE

NOMBRE DE VISITEUR

mon compteur

 

 

 

 

Articles récents

Hébergé par Overblog