VTT a 2

VTT a 2

PASSIONNEMENT VTT ................ 27.5 + 6 FATTIE et FAT BIKE

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Spicy

Le premier contact est très concluant et je suis très agréablement surpris. Avant le premier essai j'ai fait quelques modifications de matos sur le VTT que je détaillerais prochainement.

Mais avant tout, je vous conseille de bien régler les amortisseurs.

Ce n'est pas la peine de jouer à l'apprenti sorcier car je l'ai fait. J'ai durci l'amortisseur arrière au-delà des réglages prescrits, idem pour la fourche afin de bien me rendre compte des différences apportées et de la précision du réglage préconisé par le constructeur. Au final, le système de réglage arrière du SAG (précontrainte) -avec le curseur sur le tube de selle et les repères sur le bras oscillant- est parfait et très simple à mettre en oeuvre. Ne pas oublier de se munir d'une pompe haute-pression en vente chez n'importe quel magasin vélo (même Décathlon, Go Sport ...) qui coûte entre 20 et 40€.

Réglage de l'amortisseur arrière

Retirer le bouchon de valve et brancher la pompe haute-pression.
                                         
Se mettre sur une marche ou contre un arbre pour pouvoir tenir assis sur le vélo (bien sûr, le réglage se fait avec le pilote dessus).
S'assoir sur le vélo en position de pilotage et tout équipé de préférence avec tout votre matos habituel (vache à eau, casque, chaussure, matériel de dépannage...). Je vous assure que le poids supplémentaire de tout notre attirail change totalement le réglage.
                                          
Régler l'amortisseur assis dessus en ajustant avec la pompe haute-pression. Le but est d'avoir la bague dans la zone grisée entre 17 et 21. Ce réglage est vraiment très important car ça lui donne vraiment le maximum de ces capacités.
                                        
Finaliser le réglage avec la molette rouge du rebond, réglage qui n'est surtout pas à négliger.

Il vous donne la vitesse de retour à la position initiale de vos amortisseurs sans que cela ne se transforme en un "retour de raquettes" violent ni en une impression d'avoir de la guimauve. Le choix du rebond est très personnel, il faut trouver le juste milieu. En fait, il faut avoir des amortisseurs qui retrouve une partie de leur course au moment d'un deuxième choc rapproché sans être non plus désarçonné par le retour violent des amortisseurs en position initiale.


Réglage de la fourche

 
Se mettre à coté du vélo, les deux mains sur le cintre et enfoncer de tout son poids la fourche, surtout sans à-coups.
Il faut que la fourche s'enfonce de moitié. Utiliser la molette bleue pour régler la précontrainte.
Il reste à régler le rebond avec la molette rouge (le principe est le même que pour l'amortisseur arrière).
     
N'essayer pas de comprimer la totalité de la course à l'enfoncement, c'est impossible avec un ressort hélicoïdal.
Pour avoir le maximum de précision, vous pouvez mettre un collier électrique sur le plongeur (attention de ne pas rouler avec car il peut couper le joint spi). Moi, j'ai mis en place un joint torique sur le plongeur sans démontage du fourreau (ça fera l'objet d'une explication spécifique), c'est très pratique pour pouvoir modifier le réglage à tout moment selon le terrain.

Je pense que la fourche avec le ressort hélicoïdal est plus difficile à régler que la fourche à air du Spicy 516. Pour régler cette dernière, il faut faire la méme opération en précontrainte. Cela donne déjà un très bon réglage en précontrainte. le gonflage de cette fourche se fait également avec une pompe haute-pression.

Commenter cet article

nicolas 27/02/2010 13:34


Merci bien des infos de réglage des amortisseurs du Spicy ( j'ai un Zesty 314 depuis...une semaine)


Manu et Vero 27/02/2010 13:59


salut
bon ride avec ton nouveau destrier
merci pour le com


BOX LIKE

NOMBRE DE VISITEUR

mon compteur

 

 

 

 

Articles récents

Hébergé par Overblog