VTT a 2

VTT a 2

PASSIONNEMENT VTT ................ 27.5 + 6 FATTIE et FAT BIKE

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Entretien-Réparation

  Au changement de ma cassette par une cassette SLX 12-36T (voir article précédent).
J'en ai profité pour démonter et contrôler mon moyeu Shimano FH-M525.
Pour une bonne réussite de l'opération, qui est très simple à réaliser soi-même, il faut surtout bien faire attention à l'ordre chronologique et au sens des pièces qui composent le moyeu.
Ne pas hésiter à utiliser un appareil photo (téléphone portable), camescope, crayon papier pour repérer les pièces lors du démontage.
Bien nettoyer les pièces (sopalin largement suffisant).
Utiliser une graisse adaptée pour moyeu (j'utilise de la graisse pour roulement  téfloné).

"pas de graisse adhésive"

Il faut également un jeu de clé pour moyeux (elles sont très fines).


  

 Retrait du cabochon d'étanchéité à l'aide d'un petit tournevis.
 Attention à ne pas le percer.



 
Déblocage écrou cuvette et contre écrou.            
Si l'écrou cuvette coté disque est récalcitrant, vous pouvez utiliser l'écrou coté roue libre comme contre écrou pour desserrer l'écrou cuvette coté disque.

                                                                                                                                                                                                  

 
 Contrôle des portées coniques des roulements.
Elles ne doivent pas être marquées ni piquées par la rouille.
Le traitement de surface (cémentation) est très fin.
Il y a une portée coté roue libre qui est bien marquée (peu visible sur la photo).
On voit les billes bien teintées par la rouille :  elles sont bientôt "nases".



 
 Contrôle de l'état des cuvettes de roulement : elles ne doivent pas être marquées.
Celle-ci de gauche est OK.
Celle de droite est fortement piquée par la rouille et marquée.
Ce moyeu est bientôt en fin de vie.



 
  Graisser la cuvette coté roue libre puis coller les  9 billes.   
 Remettre en place la coupelle .
 
(pour le démontage de la coupelle, utiliser un simple petit tournevis en biais appuyé sur la roue libre).
                                                                                  

 

  Coté disque, mettre en place l'axe, graisser la cuvette, poser les 9 billes.                            
 Régler le jeu latéral et axial de l'axe avec écrou cuvette et bloquer le réglage final avec le contre-écrou.
 Ce réglage est un peu délicat, car il faut pas de point dur (trop serré sur les billes), mais pas non plus de jeu latéral (pas assez serré sur les billes).


  Attention tous les contre-écrous doivent être serrés sur les écrous cuvette sinon l'axe se desserre et "vive la casse".  
Il faut serrer correctement mais sans exagérer non plus

Après la première rando il faut contrôler le jeu latéral pour voir si il faut retoucher au réglage du jeu des roulements.                 

Commenter cet article

Mourad 23/11/2016 23:14

merci pour ce tuto.

Manu et Vero 26/11/2016 23:23

Avec plaisir
manu

claude 01/08/2016 07:54

Salut, je suis technicien de maintenance, je répare des machines industrielles avec des roulements. Chaque roulement nécessite une certaine quantité de graisse, sinon le roulement chauffe, se dégrade prématurément et bien sur, va plus dur. En principe, il faut mettre peu de graisse.
Je me doute qu'au vitesses de rotation des roures de vélo, le problème se pose moins, mais tout de même...
Qu'en pensez vous ?
Merci,

Manu et Vero 01/08/2016 10:18

Manu
vu le manque total d'entretien des pratiquant, vtt le lavage au karcher ect.....et les très faible vitesse de rotation, est vu la qualité très médiocre des roulements cône billes de ces moyeux à 2 balle, QUI EN PLUS N EST PAS ETANCHE, là on parle pas de roulement inox avec joint a double lèvre ECT, avec des ABEC de folie, démonte c'est magnifique roulement de première monte au bout de 6 mois tu va comprendre.... j'ai 20 ANS de méca marine et maintenant 5 ans de méca cycles, je connait aussi les spécificité des roulements, et aussi les impératif économique sur du matériel industriel en préventif avec des bécane qui tourne a des vitesse de rotation élevé, je vais pas faire un entretien identique sur des roulement céramique sur des bikes de compétition...LOL.
bon ride

simon 28/05/2015 14:45

Bonjour,

Je sais que ce sujet date, mais je souhaiterais savoir pourquoi tu as préciser en rouge "pas de graisse adhésive"?

Je viens de faire mes roulements et c'est ce que j'ai mis dedans.. :S

Y a t-il une contre-indication?

merci

Cordialement

miladiou 27/08/2015 20:17

Bonjour,
Le plus important pour la graisse des moyeux et toutes les parties exposées aux intempéries, il faut mettre de la graisse non miscible à l'eau , de la blanche de préférence.

Manu et Vero 03/06/2015 22:40

Bonjour
Une graisse adhésive a un pouvoir adhésif sur des pièces fixes ou à rotation faible. Il vaut mieux prendre des graisses de type teflon à basse friction qui ont souvent dans leur nomenclature d'utilisation des spécificités pour les roulements et les pièces en mouvement. Et là tes roulements ne seront pas gommés et auront une vitesse de rotation plus élevée.

Bon ride

BOX LIKE

NOMBRE DE VISITEUR

mon compteur

 

 

 

 

Articles récents

Hébergé par Overblog