VTT a 2

VTT a 2

PASSIONNEMENT VTT ................ 27.5 + 6 FATTIE et FAT BIKE

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #VTT BUL-traversée vtt-matos

Après une ancienne expérience de bivouac et camping cotier en bateau, je décide de me faire un petit cahier des charges pour le faire en VTT.
Qui veut réaliser une mini traversée en vtt, doit avoir un minimum de matos pour profiter pleinement du moment .

Dileme quel mode de transport choisir?
Je veux éviter de me charger comme une mule le dos, cela mettra en vacances mes disques vertébraux,  la remorque est à proscrire dans nos terrains de jeu "grosse galère en perspective poussage, descente digne des meilleurs bétisiers".

La seule solution qu'il me reste c'est de charger mon spad ultra light de 16 kilos .

MATOS
La solution je l'ai trouvé chez TOPEAK.
Maintenant cette solution conditionne le poids du matos sur le porte bagage de tige de selle TOPEAK ( 9 kg MAXI).
P1040275
P1040276

 

Voyager light, tout en gardant l'indispensable.

 Evidemment l'indispensable vu par moi.... groupe électrogéne, barbecue gonflable, jaccusi portatif, home cinéma pliable...

Il faut éviter que la rando se transforme en mini déménagement, provoquant une fatigue excessive,  une perte du coté ludique du pilotage, et en gardant en tête le danger que peut représenter une charge excessive en descente et single très étroit. 
1er point.
récupération des "schtroumphs" pédaleurs 
sac de couchage chaud (dormir dans le froid HUMMMM), matelas confortable, abri light, protecteur et fermé ( le brouillard en montagne est souvent notre compagnon nocturne).  
2ème point
vêtement synthétique et rechange (chaleur et confort).

MATOS
une solution sympa et légère chez décat, un sac light du type spéléo pour ranger les fringues au sec.
P1040279
3ème point
on sera je pense très souvent en semi autonomie, on se ravitaillera régulierement dans des villages (bouffe et eau), ce qui descendra de façon importante notre "devis" poids.

4ème point
pas d'atelier itinérant dans le sac, le vélo doit être révisé au top, à la rigueur une patte de dérailleur, point barre.
après on prend le matos classic de nos grandes virées, petite trousse pharmacie, pompe, pompe amorto et  chambre a aire, .......

5ème points on vire le superflu........
jantes, cintre, pédales ............
Le plus difficile à virer fut le réchaud : un café ou thé ou soupe c'est quand même bien sympathique. Le premier point le plus important c'est que nous avont des interdiction forméle de feu dans notre région, on sait qu'on va faire du camping sauvage, donc il faut bien qu'on ce renseigné sur les interdictions avant achat.

 

Commenter cet article

olivier 05/04/2011 20:23


Super projet!
En attendant que vous vous rétablissiez totalement je te propose un peu de lecture: le tour du Chili à vélo de Régine Bienvenue et Pierre Devaux effectué vers 1978, Pierre Devaux était le fils d'un
ami de mon grand-père, le récit du tour par ce couple sur des vélos d'un autre temps est assez fantastique!


mickeymode 02/04/2011 18:22


Bon courage Véro, patiente et ça se calmera.


Manu et Vero 02/04/2011 18:40



Bonjour,

Tu as tout à fait raison, je patiente ... mais bon avec ce soleil et cette douceur ça donne des envies !!!

Merci

Véro



Mickeymode 01/04/2011 16:29


Rhaaaaaaaa que vous allez vous régaler!!!

On attends le CR avec impatience.


Manu et Vero 02/04/2011 10:04



ca risque de pas étre tous de suite, vero a sacrément mal au cervicale



BOX LIKE

NOMBRE DE VISITEUR

mon compteur

 

 

 

 

Articles récents

Hébergé par Overblog