VTT a 2

VTT a 2

PASSIONNEMENT VTT ................ 27.5 + 6 FATTIE et FAT BIKE

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Randos organisées

Elle a été décalée au 26 septembre 2020, donc ça nous laisse 3 mois 1/2 pour pousser sur les pédales avec comme unique objectif de passer la barrière horaire !! Et avec 70km et 2250 de D+, ce n'est pas gagné …
On va aussi profiter du salon pour faire quelques essais qu'on ne manquera pas de vous faire partager.

En espérant que le soleil soit au rendez-vous pour ce week-end VTT fin septembre.

Notre Challenge de l'année 2020 : la Mythic Rando Mérida au VeloVert Festival à Villard-de ...

Mythic Rando MERIDA

Une expérience authentique et mythique !
 
Amateurs de longues distances et de VTT en montagne, la Mythic Rando est la randonnée reine du Vélo Vert Festival. 
70 km de paysages magiques, de singles techniques, de portions physiques, de passages dans des lieux historiques et des panoramas incroyables, ça vous tente ?
Relevez le défi sur cette épreuve comparée et assimilée aux plus beaux parcours de Colombie-Britannique !

 

CÔTÉ SPORTIF
 
INFORMATIONS
 
Départ : samedi 26 septembre 2020 - 08h15 (Départ groupé à heure fixe - Fermeture 30 min après celui-ci)
 
Lieu départ/arrivée : Salon (Balcon Côte 2000)
 
Distance : 70 km  
 
Dénivelé : 2250 D+  
 
Temps estimé pour les énervés de la pédale : 4h30
 
Temps estimé pour ceux qui profitent du paysage : 9h
 
Type d'épreuve : similaire au format marathon et raid. Cette randonnée nécessite endurance, technique de pilotage et gestion de l'effort
 
Vélo idéal : semi-rigide ou tout-suspendu de 100 à 120 mm. Les vélos à assistance électrique sont autorisés. Un point spécifique sera mis en place ou il sera possible de déposer une batterie additionnelle. 
 
Batterie additionnelle : 
 
Pour la Mythic Rando Mérida, les participants en VTT AE peuvent prévoir une deuxième batterie. Le dépôt de cette batterie additionnelle se fera à partir de 7h30 jusque’ à 8h00 au niveau du chalet Point Info à proximité du départ de la Mythic Rando. 
 
Le changement de batterie se fera au niveau du Ravitaillement 3 - Site Nordique d'Herbouilly, situé au km 43,6. Votre batterie sera ensuite retournée à l'endroit ou vous l'avez déposée le matin (chalet Point Info à proximité du départ de la Mythic Rando).
 
Places limitées : 400
 
Accessible à partir de : 17 ans (les mineurs devant être accompagnés d'un adulte)
 
Points ravitaillement : 5
 
Barrière horaire : À venir
 

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Provence Xtreme Château Berne, #Rando Var

Après un samedi entre bricolage extérieur et pluie, on est allé dimanche, faire une jolie sortie au Château de Berne.
On a fait un mix entre les parcours balisés du domaine et quelques singles découverts lors du tracé du Téléthon de 2018.

Ride VTT au Chateau de Berne -Lorgues (83)- le 31 mai 2020
Ride VTT au Chateau de Berne -Lorgues (83)- le 31 mai 2020
Ride VTT au Chateau de Berne -Lorgues (83)- le 31 mai 2020

On est parti directement du centre de Lorgues. Après une petite montée sur route, on sillonne le domaine sur pistes, chemins et singles, en montant et en descendant.
Ce qui est sympa dans ce secteur, c'est qu'on peut se faire bien plaisir en VTT. On passe des petites pistes dans les vignes, à des singles en sous-bois avec des portions plus techniques en descente ou en montée. On prend aussi quelques singles en descente, vestige d'anciens parcours enduro, avec un retour à Lorgues par la voie verte.

Ride VTT au Chateau de Berne -Lorgues (83)- le 31 mai 2020
Ride VTT au Chateau de Berne -Lorgues (83)- le 31 mai 2020
Ride VTT au Chateau de Berne -Lorgues (83)- le 31 mai 2020

On a fait 37km et 760m de D+ sous le un beau soleil provençal...
Et Berne, c'est un peu notre jardin, quand on ne veut pas aller rouler très loin !!!

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Rando Var, #Rando Verdon

Hier, nous sommes allés rouler sur un nouveau parcours trouvé sur Utagawa (lien en bas de l'article): le 8 de Trigance au départ de Comps-sur-Artuby donné pour 47 km et 1380m de D+.

On commence cette rando par une montée derrière Comps, sur une piste. On coupe la route pour poursuivre en single entre 2 champs de luzerne. On recoupe la route pour suivre un petit chemin en sous-bois.
On rejoint la route (la D71 qui amène à la rive gauche du Verdon) que l'on suit sur 3 km environ, assez peu fréquenté hier, avec de beaux paysages tout le long.

Le 8 de Trigance au départ de Comps-sur-Artuby (83) le 24 mai 2020
Le 8 de Trigance au départ de Comps-sur-Artuby (83) le 24 mai 2020
Le 8 de Trigance au départ de Comps-sur-Artuby (83) le 24 mai 2020
Le 8 de Trigance au départ de Comps-sur-Artuby (83) le 24 mai 2020

On quitte la route pour prendre une montée sur piste qui nous amène à la première descente sur le GR 49. Le démarrage est très technique avec des rochers dans une rivière (on l'a fait à pied). Mais après ce passage assez court, c'est un vrai plaisir ce single. Plutôt caillouteux avec quelques marches au départ, il devient plus roulant et très ludique par la suite, même si les genêts assez envahissants réduisent un peu la largeur du single sur quelques portions.
On arrive sur Trigance.

 

Le 8 de Trigance au départ de Comps-sur-Artuby (83) le 24 mai 2020
Le 8 de Trigance au départ de Comps-sur-Artuby (83) le 24 mai 2020
Le 8 de Trigance au départ de Comps-sur-Artuby (83) le 24 mai 2020
Le 8 de Trigance au départ de Comps-sur-Artuby (83) le 24 mai 2020
Le 8 de Trigance au départ de Comps-sur-Artuby (83) le 24 mai 2020

On poursuit la rando par une longue montée, d'abord sur piste puis se terminant par un joli single toujours en montée (avec quelques poussages) pour atteindre le point culminant de cette rando, et rejoindre de nouveau le GR49 pour une descente sur single d'anthologie de quasi 3km !!
Le début est plutôt roulant mais on arrive assez vite sur un sol plus rocailleux avec marches, racines, épingles et des fois tout en même temps : du bien technique. Et là, je me suis éclatée comme jamais dans une descente assez chaude comme celle-là. J'ai bien mis quelques pieds à terre quelques fois mais je pense que 90% des difficultés sont passées sur le VTT. Et que dire de Manu, qui s'est éclatée lui -aussi !!
On arrive au pont de Tusset qui enjambe le Verdon.
On profite évidemment des paysages du Verdon qui sont toujours magnifiques.

 

Le 8 de Trigance au départ de Comps-sur-Artuby (83) le 24 mai 2020
Le 8 de Trigance au départ de Comps-sur-Artuby (83) le 24 mai 2020
Le 8 de Trigance au départ de Comps-sur-Artuby (83) le 24 mai 2020
Le 8 de Trigance au départ de Comps-sur-Artuby (83) le 24 mai 2020
Le 8 de Trigance au départ de Comps-sur-Artuby (83) le 24 mai 2020
Le 8 de Trigance au départ de Comps-sur-Artuby (83) le 24 mai 2020
Le 8 de Trigance au départ de Comps-sur-Artuby (83) le 24 mai 2020
Le 8 de Trigance au départ de Comps-sur-Artuby (83) le 24 mai 2020
Le 8 de Trigance au départ de Comps-sur-Artuby (83) le 24 mai 2020

Bon, après une aussi belle descente, il faut bien souffrir un peu. La remontée sur la route se fait par un single avec poussage et portage, mais cela n'est pas trop long.
On rejoint la route des Gorges du Verdon. On peut descendre vite ou profiter des magnifiques points de vues.
On quitte la route pour une piste qui monte tranquillement pour rejoindre Trigance.

Le 8 de Trigance au départ de Comps-sur-Artuby (83) le 24 mai 2020
Le 8 de Trigance au départ de Comps-sur-Artuby (83) le 24 mai 2020
Le 8 de Trigance au départ de Comps-sur-Artuby (83) le 24 mai 2020

Le retour à Comps se fait par routes et pistes et se termine par un joli single montant (un peu éprouvant pour moi en cette fin de rando…)

Au final, on a fait 47 km et 1327 de D+.
C'était une rando magnifique avec un mélange de singles, chemins et pistes avec deux belles descentes en single (avec une mention spéciale pour celle du pont de Tusset) et des paysages magnifiques du Verdon qu'on n'avait plus vus depuis un bon moment.
On a passé une super journée de VTT !!
PS : par contre, à notre avis, pour bien en profiter, il faut faire cette rando hors saison car les deux descentes sont sur un GR, fréquenté par les marcheurs.

Avec aussi en bonus des "rapaces" du Verdon.

Le 8 de Trigance au départ de Comps-sur-Artuby (83) le 24 mai 2020
Le 8 de Trigance au départ de Comps-sur-Artuby (83) le 24 mai 2020

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Essai longue durée Matos, #Matos, #27.5+ 6fattie

Allez, on va parler de la bête : le Santa Cruz Bronson 2019.
Le modèle 2020 ne change pas, juste la cosmétique…
J'ai flashé longtemps sur le 5010, un sacré bike polyvalent et fun, Véro se régale avec.
Après avoir hésité un moment, j'ai pris un Santa Bronson C complet, neuf à un super prix et une garantie à vie pour le cadre.
Je voulais un 27.5+ absolument.
Le retour essai sur internet m'a bien branché pour ce bike.


DESCRIPTION MATOS.
Je l'ai remis à ma sauce, en virant rapidement la Fox (suspension trop chargée en hydraulique, un feeling que je n'aime pas). La Rock Shox Yari en 180mm que j'avais sur mon Shant GT, avec ma petite prépa (tokens, lub...) me va comme un gant : un 30% de sag au lieu du 25% préconisé en 160mm et je retrouve une bonne assiette et surtout une très bonne sensibilité par petits chocs et très progressive.
J'ai viré le poste de pilotage car le cintre Race Face en 35mm est trop rigide à mon goût. Je suis repassé en Spank 31.8 et largueur de 800. J'ai mis du 4 pistons HOPE pour arrêter le lardon "je parle de moi", une tige de selle télescopique Brand X ( 150 mm de débattement) que j'affectionne (pas cher et marche très bien) et  une selle SMP trek "méga confort" au vu des dénivelés et des kilométrages qui s'allongent.
J'ai gardé le 12 vitesses SRAM qui marche au top avec un plateau ovale de 26 Absolute Black (Véro en parle très bien dans un article test).
Et bien sûr, il y a les jantes offertes par ma rideuse, des DUKE MARY JACK carbone 27.5+ (article test en lien).
Pour finir, je roule avec des pneus schwalbe magic mary et Nobby nic (article test en lien).


PRISE EN MAIN.
Pour le réglage de la suspension, tu as toutes les préco de gonflage amorto sur le site de Santa mais même mal réglée, la cinématique arrière marche bien, c'est impressionnant…
Les premiers tours de roues se passent sur un terrain très technique : montées impossibles, techniques et longues, des descentes défoncées, techniques à souhait, passage de troncs couchés, de marches hautes, et surtout quelques petits gaps, pif paf ... et un final avec la banane, et pas cramé pour ce petit 31 km et 900 de D+.
Les autres essais se font en moyenne montagne, sur du parcours noir entre autres, avec de longues montées, du dénivelé et du kilométrage, sur 2 jours de bike de suite aussi pour voir s'il va me cramer pour de bon, l'animal.
Après 4 mois d'excentricités LOL, des gamelles et surtout du kilométrage en montagne, c'est sûr, ce bike est bien dans l'esprit de Santacruz :  du BIKE FUN tout en étant performant.
C'est un bike très facile à prendre en main, pas besoin d'un temps d'adaptation, d'un bagage de fou en technique et physique à mon avis, avec cerise sur le gâteau un gros confort. C'est un peu le contraire qui est dit dans les 2 tests qui sont en lien.
Après, sur le reste des 2 tests, je suis tout à fait d'accord : FUN, MEGA FUN, le moindre petit talus, trou, marche, pif paf, tu en profites pour jouer avec. Ce dont j'avais peur, c'était de me cramer dans les longues randos exigeantes, car son programme reste l'enduro, et en plus, j'ai un montage en 180mm devant pour tout avaler.
Ma peur s'est vite dissipée, c'est un bike qui prend soin de son pilote, qui ne le massacre pas, à l'inverse de mon ancien Stump Specialized.
En plus, surtout il faut oublier de bloquer ton amorto sur de grosses et longues montées car ça pompe très peu, un vrai régal. De tout façon, il n'y a pas de blocage d'amorto, il ne faut pas le chercher LOL. La montée du  Ventoux par DFCI a été une belle balade et pas un calvaire, et la descente enduro face sud un festival.

Il reste très tolérant malgré sa grande rigidité et son train roulant en carbone, le format 27.5+ fait des merveilles pour distiller du confort et tolérance.

La suspension VPP est une véritable tuerie, légèrement ferme au début de course, ce qui annule une grosse partie du pompage tout en restant sensible sur petits chocs, et avec, en plus, le confort des gros boudins sur petits chocs, du pur bonheur. En plus, elle est très progressive, tu ne te retrouves pas en fin de course au premier gros choc. On voit que Santa prépare un minimum ses amorto (spacer, ratio…). Ce bike distille à merveille le plaisir du pilotage pur.
De plus, en descente, dès que tu lâches les freins, il part comme une balle. C'est un vrai petit nerveux, ce bike, un régal dans les petits coups de cul : tu lâches les freins et ça remonte comme qui rigole.
J'avais déjà eu beaucoup de plaisir au pilotage sur le PRODUCTION PRIVEE en semi, mais là c'est le top.
Avec ma taille 1.76 m, c'est, pour moi, toujours délicat de choisir la taille du bike car je suis entre M et L : M, je déleste en montée et L, je suis moins fun en descente et épingles.
Là, j'ai pris un M et j'ai été très surpris des capacités en montée. Je ne déleste que très peu, un vrai régal avec une suspension au top et une motricité de fou.
En descente, tu passes plein pot dans le défoncé, les pierriers. Tu rigoles et tu carbures dans les épingles. Tu sautes partout et tu rentres de rando avec une banane de fou.
C'est un cocktail ente rigidité extrême, filtration des vibrations par le carbone HM, une suspension très aboutie, le choix d'un très bon amorto, ET SURTOUT UNE TRES BONNE GEOMETRIE. C'est un bike bien conçu. On voit que les mecs se sont posés devant leurs ordi pour le concevoir et ensuite ils sont allés rouler avec…. En plus, il a une belle gueule, pour rien gâcher avec une finition à tomber : bah ouais du Santacruz quoi !!
Ce test au final, n'est que mon ressenti. Tu as en lien quelques tests qui diffèrent de mon avis, mais dans l'ensemble ça reste du gros positif.

LES +
Un bike très fun.
Tolérant.
Très polyvalent, rando sportive, trail engagé, enduro.
Un merveilleux compagnon de montagne.
Je le trouve beau.
Cinématique très abouti, avec un amorto qui marche très bien.
Pas de parasitage au freinage avec la suspension arrière.
Très belle finition.
Les prix chez Santa commencent à être bien placés (la concurrence a intérêt à bien s'accrocher).


LES -
UNE PEINTURE TRES fragile : j'ai été obligé de tout protéger, et en plus elle se tache, ce qui est inadmissible à ce prix.
C'est un ramasse-boue et petits cailloux au niveau de la biellette basse VPP.
Le passage du pneu en 2.8 au niveau du triangle arrière est limite donc gare à la boue, car la roue peut bloquer : mon prochain pneu arrière un 2.6. 
Son plus gros défaut : UN MEGA POUSSE AU CRIME donc gare aux gamelles car tu pousses fort avec, donc attention de ne pas faire chauffer ta carte VITALE.
Les limites du bike : LE PILOTE…….

 

Test/essai longue durée Santa Cruz Bronson 2019/2020.
Test/essai longue durée Santa Cruz Bronson 2019/2020.
Test/essai longue durée Santa Cruz Bronson 2019/2020.
Test/essai longue durée Santa Cruz Bronson 2019/2020.

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Rando Var

Pour cette première sortie depuis 2 mois, on a choisi de rouler très local. On a fait la rando trouvée sur utagawa (n°9588 - lien en bas), qu'on avait déjà faite il y a plus d'un an.
On part directement de Lorgues et on rejoint Salernes par la voie verte (idéal pour s'échauffer et regoûter tranquillement au plaisir de pédaler). Ensuite on monte par la route, direction Aups, pour aller par piste à la tombe mégalithique de la Lauve.

Rando VTT Salernes-Villecroze au départ de Lorgues (83) le 16/05/2020
Rando VTT Salernes-Villecroze au départ de Lorgues (83) le 16/05/2020

On continue par la descente technique bien caillouteuse qui nous ramène sur la route.
On rejoint Villecroze par des petites routes. 
De là, on prend un single assez technique en montée et en descente, avec marches, racines : de quoi tester nos sensations, qui sont toujours bien là !!
On reprend la montée sur piste avec une portion de poussage qui nous emmène vers Tourtour.
On revient vers Salernes par petites routes et pistes.

On coupe par les bois, en montant sur piste puis single pour rejoindre la voie verte qui nous ramène à Lorgues en version "à fond" vent de face…

Au final, on a fait 51km et 875m de D+.
C'était une bonne sortie, qui nous a permis de voir que la forme est toujours là, les sensations et l'envie aussi (juste le cul un peu plus sensible !!)

C'est reparti pour de nouvelles aventures ...

Rando VTT Salernes-Villecroze au départ de Lorgues (83) le 16/05/2020
Rando VTT Salernes-Villecroze au départ de Lorgues (83) le 16/05/2020
Rando VTT Salernes-Villecroze au départ de Lorgues (83) le 16/05/2020
Rando VTT Salernes-Villecroze au départ de Lorgues (83) le 16/05/2020

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #27.5+ 6fattie

Cela fait plus d'un an que je roule avec le Santa Cruz, et j'ai déjà changé pas mal d'équipements par rapport au montage qu'on avait fait à réception du kit cadre.
Donc voilà le Santa Cruz prêt à rouler le week-end prochain.

Cadre : 5010 CC modèle 2019 taille M
Amortisseur : Fox DPX2 Float Performance Factory (d'origine) 130 mm.
  Je ne saurais pas dire si l'efficacité de la suspension est liée à l'amortisseur ou à la géométrie du bike, mais l'ensemble est très efficace : très peu de pompage en montée, et il répond bien sur petits et gros chocs, sans avoir besoin de modifier les réglages (ni bloquer l'amortisseur, ce que je ne fais jamais).
Fourche : Pike Ultimate Rockshox Boost 29" 140 mm
  A tester à la prochaine sortie car je n'ai pas encore été roulé avec. Cela fera donc l'objet d'un prochain article.
Roues : carbone Duke Mary Jack Hope Pro 4 (montées par JPracingbike 1 en Vendée) en 27.5+.
 J'ai gagné 165g à l'avant et 320g à l'arrière même si ce n'est pas le plus important pour moi. 
Lors de la première sortie avec ces roues, j'ai ressenti immédiatement une sensation de légèreté et de facilité de pédalage sur les premiers mètres en montée sur chemin. J'ai également ressenti un meilleur rendement dans les montées techniques. J'ai également perçu une meilleure maniabilité (le moindre mouvement de cintre fait tourner la roue). 
En descente, c'est impressionnant, dès que tu lâches les freins, le VTT part aussitôt. 
Par contre, j'ai eu l'impression de ressentir plus les petits chocs dans le cintre
Toutes ces impressions se sont confirmées par la suite. 
Je pense que ces jantes ont mis en évidence les limites de la fourche Rock Shox Révélation (d'où le changement).
Pneus : à l'avant High Roller II 2.80 (gonflage 0.750 bar) et à l'arrière Nobby Nic en 2.80 (gonflage 0.85 bar)
 Cela fait quelques années que j'ai cette monte et je me sens super à l'aise avec : bonne accroche, bon rendement, pas de sensation de ballon même sur route. Je suis en totale confiance, sur nos terrains de prédilection (terre, rocailles, plutôt sec …).
Cintre carbone 760 mm avec poignées silicones : j'aime bien les cintres larges, je me sens à l'aise avec.
 Assez, rapidement, j'ai mis des poignées silicones, suite à une inflammation d'un tendon du coude caractéristique des métiers avec vibrations, dixit mon kiné, qui m'a conseillé le silicone pour les filtrer. Je n'avais jamais eu cette douleur avant, donc je pense que c'est lié au carbone du VTT et comme depuis,  je n'ai plus rien eu, les poignées silicones semblent donc efficaces.
Freins : Shimano Zee M640 4 pistons, avec disques flottants Hope en 180 : le top !!
 Pour moi, c'est la priorité : avoir confiance en mes freins en toute circonstance. Et là je suis comblée : bon freinage, progressif, puissant, sans dégradation de freinage sur de longues descentes.
Transmission : cassette Sunrace 11 vitesses  11-50 ( avec étagement à la fin 42-
50) associée avec un mono-plateau ovale Absolute black 26 dents.
 Cette association est très bien adaptée à mon pédalage sur nos sorties. Cela me permet de rester un maximum sur le vélo pendant les montées longues en ayant une grande plage de possibilité selon le dénivelé. Et le plateau ovale permet d'avoir un pédalage plus régulier dans les montées facilitant celles-ci surtout quand c'est technique.
Le prochain changement sur ce VTT sera sans doute un passage aux 12 vitesses ...
Tige de selle télescopique Brand X Ascend 150mm : un accessoire qui est loin de l'être !! Elle marche super bien, peut se bloquer à n'importe quelle hauteur, ne nécessite que peu d'entretien. 
Pédalier Sram GX 11 vitesses avec pédales plates free-ride Btwin.

Cela fait un super engin qui roule super bien en montée roulante ou technique et très plaisant en descente. Il a un comportement très sain, sans pompage, avec un boitier de pédalier assez haut permettant des franchissements sans taper les pédales. Il correspond parfaitement à notre utilisation.
Je pense que je vais rouler avec pendant un bon moment !!
En plus, avec toutes les modifications, je trouve qu'il a un look d'enfer ...

Bilan de mon VTT Santa Cruz 5010 CC 2019
Bilan de mon VTT Santa Cruz 5010 CC 2019
Bilan de mon VTT Santa Cruz 5010 CC 2019
Bilan de mon VTT Santa Cruz 5010 CC 2019

J'ai mis en lien en-dessous, les articles que j'ai fait précédemment sur le VTT et ces différents composants pour plus de détails.

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #ACTU

Je ne résiste pas au plaisir de ressortir la vidéo qu'on avait faite en 2016, à l'occasion du million de visiteurs… Personnellement, elle me donne une envie folle de rider de nouveau !!

En 2016, 1 000 000 de visiteurs sur VTT-a-2.fr, cette vidéo retrace notre parcours...

Depuis 2016, rien n'a beaucoup changé. On fait toujours du VTT à fond, entre rando, BUL, DH, très souvent dans le Sud-Est de la France. 

On a changé de monture plusieurs fois, mais l'esprit reste le même.

VTT-a-2 a dépassé  les 1 500 000 visiteurs : un énorme merci à tous ...
VTT-a-2 a dépassé  les 1 500 000 visiteurs : un énorme merci à tous ...
VTT-a-2 a dépassé  les 1 500 000 visiteurs : un énorme merci à tous ...
VTT-a-2 a dépassé  les 1 500 000 visiteurs : un énorme merci à tous ...
VTT-a-2 a dépassé  les 1 500 000 visiteurs : un énorme merci à tous ...
VTT-a-2 a dépassé  les 1 500 000 visiteurs : un énorme merci à tous ...
VTT-a-2 a dépassé  les 1 500 000 visiteurs : un énorme merci à tous ...
VTT-a-2 a dépassé  les 1 500 000 visiteurs : un énorme merci à tous ...
VTT-a-2 a dépassé  les 1 500 000 visiteurs : un énorme merci à tous ...
VTT-a-2 a dépassé  les 1 500 000 visiteurs : un énorme merci à tous ...
VTT-a-2 a dépassé  les 1 500 000 visiteurs : un énorme merci à tous ...
VTT-a-2 a dépassé  les 1 500 000 visiteurs : un énorme merci à tous ...

Allez, maintenant fini les retours en arrière !! C'est reparti pour de nouvelles aventures très bientôt, dans le département du Var pour nous. 
Et on va pouvoir (re)découvrir ce secteur qu'on n'a pas foulé depuis un an !!!

PS : à ce jour 1 515 729 visiteurs (source officiel Overblog)

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #ACTU

VTT-a-2, c'est avant tout le plaisir de rider à 2 sur pleins de terrains et de secteurs différents, mais il y a aussi ces petites choses qui nous marquent et rendent une sortie "particulière".

Tout d'abord, les chutes, elles n'ont pas toutes été filmées, soit parce qu'on ne filmait pas, soit, pour une que j'ai en mémoire, ça a fait "bugger" la caméra.
Certaines nous ont laissées des cuisses bleues : pour Manu, suite à une rencontre entre lui et une passerelle aux 2 Alpes et pour moi, plusieurs fois à la suite d'OTB donnant lieu à un violent contact entre le cintre et la cuisse. Il y a également une cicatrice sur le menton de Manu qui témoigne d'un choc entre lui et le sol sur une édition de la Mauresque (qu'il a pourtant fini) avec pour conséquence quelques points de suture et un bras dans le plâtre. Je n'oublie pas non plus une chute sur une montée lors d'une première sortie (et la dernière d'ailleurs) en pédales automatiques (et le bout de cintre qui rencontre le sternum, pas grave mais douloureux).
Et d'autres qui ont fait l'objet de 3 bêtisiers à nos débuts, que j'ai plaisir à ressortir. 
Il faut les regarder dans l'ordre (de la plus vieille à la plus récente), d'une part pour la qualité de la vidéo qui s'améliore avec les années et pour la qualité des chutes qui s'améliore aussi, en abandonnant quasiment les chutes à l'arrêt !!

Les sorties sont aussi l'occasion de rencontres "animalesques" sur les chemins de ride.

VTT-a-2, le ride mais aussi ...
VTT-a-2, le ride mais aussi ...
VTT-a-2, le ride mais aussi ...
VTT-a-2, le ride mais aussi ...
VTT-a-2, le ride mais aussi ...
VTT-a-2, le ride mais aussi ...
VTT-a-2, le ride mais aussi ...
VTT-a-2, le ride mais aussi ...
VTT-a-2, le ride mais aussi ...
VTT-a-2, le ride mais aussi ...

Et n'oublions pas les après VTT : des soirées dehors autant que possible (selon la météo), dans la nature : la récompense après les efforts accomplis !!! 
Avec quelquefois le menu assorti au lieu de villégiature (limite caricatural… comme des crêpes en Bretagne, une fondue à Tignes …).

VTT-a-2, le ride mais aussi ...
VTT-a-2, le ride mais aussi ...
VTT-a-2, le ride mais aussi ...
VTT-a-2, le ride mais aussi ...

Et pour finir VTT-a-2, c'est nous !!

VTT-a-2, le ride mais aussi ...

Cela nous ressemble, non?

VTT-a-2, le ride mais aussi ...
VTT-a-2, le ride mais aussi ...
VTT-a-2, le ride mais aussi ...
VTT-a-2, le ride mais aussi ...

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Randos organisées, #ACTU

Les randos organisées, c'est un bon moyen de découvrir de nouveaux parcours, de faire des rencontres, de se lancer des petits challenges aussi quelquefois, et une bonne raison de se lever de bonne heure le dimanche matin.
On en a fait un certain nombre surtout en PACA, mais il y en a 3 auxquelles on a participé très assidûment.
Ce sont aussi les 3 seuls dont j'ai fait une édition en solo (sans Manu), ce qui est assez rare !!

La Mauresque (Vidauban - 83) :
Quand on est arrivé dans le Var, on débutait le VTT et on s'était inscrit sur une rando organisée pas loin de chez nous, sur le parcours le plus long. On en a ch... comme jamais, limite à nous dégouter du VTT et surtout des randos organisées.
Deux ans après, en 2007, on a refait une tentative à la Mauresque, et on s'est éclaté (et ça nous a réconcilié avec les randos). Et on l'a refait en 2008, 2009, 2010, 2012, 2013, 2016, 2017 et 2018 soit 9 participations. 
Les deux ou trois premières années, on partait sur le parcours le plus long, et on était quasiment les derniers à chaque fois, finissant la rando en compagnie des motos qui fermaient, en mode "plein les cuisses"... Il faut dire qu'à l'époque, le parcours partait plus loin dans les Maures avec plus de poussages, paysages magnifiques, des descentes techniques mais c'était bien physique.
Au cours de ces années, le lieu de départ a changé (Château St Julien d'Aille, puis parking de l'école), la date (on est passé d'une rando au mois de mai jusqu'en 2012 pour passer en septembre à partir de 2013), les parcours aussi …
Notre dernière participation en 2018 s'est terminé plus rapidement que prévue sur un OTB de ma part (sur une portion sans réelle difficulté) et sous une pluie battante !!!

Cela a toujours été un plaisir de faire cette rando dans les Maures : c'est physique, technique, ludique : tout ce qu'on aime !!


 

Les rando organisées : nos 3 sorties fétiches (et qu'on a fait le plus)...
Les rando organisées : nos 3 sorties fétiches (et qu'on a fait le plus)...
Les rando organisées : nos 3 sorties fétiches (et qu'on a fait le plus)...
Les rando organisées : nos 3 sorties fétiches (et qu'on a fait le plus)...
Les rando organisées : nos 3 sorties fétiches (et qu'on a fait le plus)...
Les rando organisées : nos 3 sorties fétiches (et qu'on a fait le plus)...
Les rando organisées : nos 3 sorties fétiches (et qu'on a fait le plus)...
Les rando organisées : nos 3 sorties fétiches (et qu'on a fait le plus)...
Les rando organisées : nos 3 sorties fétiches (et qu'on a fait le plus)...

LE VERDON DES COLLINES (Gréoux-les-Bains - 04)
On l'a fait 8 fois, en 2007, 2008, 2009, 2010, 2011,2013, 2016 et 2017.
La première fois qu'on s'est lancé sur cette rando en 2007, c'était pour nous un véritable challenge : 55km et 1300D+. En plus, il y a eu un petit bug de parcours, et au final on a fait 65km. On était vanné à l'arrivée mais super heureux, car cette rando mixe avec bonheur un beau parcours VTT et des paysages magnifiques avec de nombreux points de vues sur les lacs du Verdon. On est devenu alors accro à cette rando qui a lieu tous les 11 novembre.
Souvent, aussi, sur cette rando, j'ai eu de magnifiques crampes. En effet, pendant quelques années, je passais 5 à 6 semaines intenses en Août/Septembre au boulot (vendanges obligent) sans sport. Et cette rando était très souvent ma première grosse sortie !!
Jusqu'en 2013, on a toujours fait le grand parcours qui passait par Quinson, l'Esparron-du-Verdon, le plateau de Valensole, c'était bien physique. 
Nouveauté en 2016, la formule a changé avec des parcours en trèfle (4 ou 5 boucles à faire selon son envie et/ou sa forme, avec un gros ravito central) et aussi un randuro. C'est aussi une très bonne formule, plus modulable !!

Les rando organisées : nos 3 sorties fétiches (et qu'on a fait le plus)...
Les rando organisées : nos 3 sorties fétiches (et qu'on a fait le plus)...
Les rando organisées : nos 3 sorties fétiches (et qu'on a fait le plus)...
Les rando organisées : nos 3 sorties fétiches (et qu'on a fait le plus)...
Les rando organisées : nos 3 sorties fétiches (et qu'on a fait le plus)...
Les rando organisées : nos 3 sorties fétiches (et qu'on a fait le plus)...
Les rando organisées : nos 3 sorties fétiches (et qu'on a fait le plus)...
Les rando organisées : nos 3 sorties fétiches (et qu'on a fait le plus)...
Les rando organisées : nos 3 sorties fétiches (et qu'on a fait le plus)...
Les rando organisées : nos 3 sorties fétiches (et qu'on a fait le plus)...
Les rando organisées : nos 3 sorties fétiches (et qu'on a fait le plus)...

Les Drailles de Gaspard (Besse-sur-Issole 83)
On a découvert cette rando plus tardivement en 2010 mais on l'adore. Donc on l'a fait aussi en 2012, 2013, 2014, 2016 et 2017 soit 6 participations.
Les tracés sont à tomber, plein de singles ludiques et techniques. et du physique aussi. Chaque année, il y a des nouveautés dans le parcours. On aime aussi l'ambiance, avec un petit repas à la fin, simple mais très agréable - c'est d'ailleurs les seuls fois où on reste manger sur place... 
En plus, c'était la rando où on pouvait croiser les vététistes rencontrés grâce au blog comme les Laurannis, Tousco, Fredo, Nico, Jean-Robert et d'autres ...

Les rando organisées : nos 3 sorties fétiches (et qu'on a fait le plus)...
Les rando organisées : nos 3 sorties fétiches (et qu'on a fait le plus)...
Les rando organisées : nos 3 sorties fétiches (et qu'on a fait le plus)...
Les rando organisées : nos 3 sorties fétiches (et qu'on a fait le plus)...
Les rando organisées : nos 3 sorties fétiches (et qu'on a fait le plus)...
Les rando organisées : nos 3 sorties fétiches (et qu'on a fait le plus)...
Les rando organisées : nos 3 sorties fétiches (et qu'on a fait le plus)...
Les rando organisées : nos 3 sorties fétiches (et qu'on a fait le plus)...

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #VTT BUL-traversée vtt-matos, #ACTU

Le BUL (Bivouac Ultra Leger), c'est toujours une aventure. On part pour deux ou 3 jours en totale autonomie. On a en tête la longueur des étapes, on a vérifié la météo, on a de quoi boire (filtre à eau et pastilles) et manger (nourriture, réchaud etc) …
Mais il y a toujours des inconnus qui font que ces sorties sont à part. Il y a des secteurs où le manque d'eau (pas de rivières ou à sec) vous empêche de manger jusqu'en fin d'après-midi malgré les réserves. La recherche du lieu de bivouac du soir se prolonge parfois jusqu'à la tombée de la nuit. Des longs passages pentus vous obligent à décharger vos VTT car le poussage est impossible, augmentant alors considérablement le temps de parcours …
Mais une fois ces évènements passés, il y a le "bonheur" de manger, dormir ou pédaler qui est décuplé par les difficultés rencontrées et surmontées. 
Bref, on adore.

Mais des fois, il arrive autre chose.

BUL Traversée Alpes-Provence
C'est le week-end prolongé du 14 juillet 2016 : on se planifie le début de la Traversée Alpes-Provence (parcours balisé) au départ du Col de L'Arche jusqu'à Digne-les-Bains pour nous, en 4 jours. On est au top de la préparation. Le camping-car est posé à Digne et on monte au col de l'Arche avec la polo, les VTT et tout le matos.
A 13h on est prêt à partir et on se lance sur le parcours avec de magnifiques paysages, en suivant un mix de pistes et singles. Les kilomètres s'enchainent assez rapidement quand je vois Manu arrêter sur le coté d'une piste en descente : le pneu de son FAT a été éventré par un objet métallique. Il n'y a pas de réparation possible. Notre aventure s'arrête donc là après 25km de roulage. 
Enfin pas tout à fait, car il faut récupérer la Polo au col de l'Arche !! Par chance, une route avec un grand bouchon (pour un nettoyage de voirie suite à un accident la veille) est à proximité. Je fais donc du "porte à porte" (j'adore …) jusqu'à trouver un couple allemand, grand amateur de périple en tout genre, qui m'amène jusqu'au sommet (merci encore à eux). Bon, j'avais aussi l'option de rejoindre le sommet en VTT par la route mais ça aurait été plus long et surtout, le temps avait bien changé et la pluie était arrivée en haut.
Donc, on s'est retrouvé ce soir-là à dormir dans le camping-car à Dignes (où on a fêté mon anniversaire autour d'une boite de gâteau Delacre !!). En plus dehors, c'était quasiment tempête, donc moins de regrets (et après un retour maison pour réparation, on a été faire le Tour du Haut Diois en BUL sur 2j).
Cela reste à ce jour notre BUL le plus court : 25km et pas une nuit dehors !!

Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...

BUL La TransVerdon entre Colmars et Rougon en septembre 2014.
On avait prévu de faire ce tronçon en quatre jours et trois nuits. Après deux jours de ride et deux nuits de bivouac (dont la première, idyllique, aux Lacs de Lignin !!), je me fais attaquer dans le secteur de la Montagne de Maurel, par une meute de patous dont un me plante les crocs dans la cuisse droite.
On continue à pédaler et on attend d'être assez loin avant de s'arrêter faire un état des lieux (des fois qu'ils reviennent à la charge…). Il n'y a rien de grave et Manu me fait un beau pansement avec la trousse de survie qui semble toujours trop lourde quand on prépare nos sacs, mais qui, pour le coup, s'est révélée très utile.
On repart pour poursuivre notre voyage. Mais assez rapidement, je me rends compte que si cela se passe assez bien au pédalage, chaque arrêt rend la reprise de plus en plus douloureuse. 
Donc on prend la décision de mettre fin à notre BUL. Enfin, il faut quand même qu'on rentre. Après recherche, il n'y a pas de moyen pour couper et rejoindre directement St André-les-Alpes, donc on suit le parcours (heureusement ça descend …).
Arrivé là, ce n'est pas fini, car on devait aller jusqu'à Rougon où se trouve donc la Polo. On prend donc un taxi , enfin JE prends un taxi et je récupère la voiture pour retourner à St André retrouver Manu.
Aparté : je viens de m'apercevoir que c'est toujours moi qui m'y colle pour récupérer le véhicule : plus haut au Col de L'Arche, aux Pass'portes 2013 (article sur nos sorties mythiques) pour rejoindre Torgon : il faut que je tire ça au clair !!!
Bref, on met tout le matos dans la Polo et on rentre à Colmars rejoindre le Vito.
Et là, alors que j'avais assuré comme une bête, depuis la morsure, je me fais un petit malaise vagal pendant que Manu me désinfecte la blessure !!  En récompense, on s'est fait un pizzeria, histoire de bien finir le week-end...

 

Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...

BUL Tour du Champsaur en Août 2013.
C'est notre premier vrai BUL, 142 km et 4100m de D+, à faire en 3 jours.
Le premier jour se passe plutôt bien, même si on est un peu en retard sur le kilométrage prévu quand on s'arrête pour bivouaquer dans une forêt. Je ne dirais pas la même chose de la première nuit qui a été assez agité. Outre le fait que les matelas mousse de nos débuts n'étaient pas très confortables, un chien errant (ou autre chose on ne sait pas vraiment…) a aboyé à proximité à plusieurs reprises dans la nuit. Bref, ce n'était pas une nuit reposante. Et on l'a un peu payé sur la journée suivante (surtout moi d'ailleurs) car en plus de finir la première étape, on n'a fait que la moitié de la deuxième étape. En effet, étant fatigué, on a décidé de s'arrêter plus tôt pour passer une meilleure nuit et récupérer. On songe d'ailleurs, à ce moment-là à faire ce BUL en 4 jours.
Le  troisième jour se passe mieux du point de vue de la forme mais on n'arrive quand même pas à rattraper le retard de la veille. On se prépare donc en fin de journée à trouver un lieu de bivouac. Mais les kilomètres défilent sans rien trouver. Manu a alors l'idée de finir ce BUL sans s'arrêter. On s'allège donc en vidant l'eau prévu pour la toilette et le repas et on continue à rouler de nuit, à la seule lueur de la lune pendant les portions de poussages pour économiser nos lampes. C'était vraiment magique de se retrouver, dans un paysage qu'on devine magnifique, en montagne, dans la nuit. Par chance, la dernière descente s'est faite sur chemins et pistes et n'était pas technique donc on a pu tout faire sur le VTT. 
On est arrivé au Vito fatigué mais heureux d'avoir fini ce BUL ainsi ...
 

Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>

BOX LIKE

  

 

 youtube.com VTT A 2

 

 

 

 

NOMBRE DE VISITEURS

compteur internet

Articles récents

NOUVELLE CATEGORIES

TUTO MECANIQUE/
 


 

 

 

 


 

 

Hébergé par Overblog