VTT a 2

VTT a 2

PASSIONNEMENT VTT ................ 27.5 + 6 FATTIE et FAT BIKE

Résultat pour “TUTO MECANIQUE

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #VITO mercedes (fourgon aménagé). par vtt-a-2

 Un petit clin d'oeil à notre compagnon de liberté.
Grâce à lui les frontières de notre liberté se sont éloignées. Nous avons pu cotoyer des paysages majestueux, dormir bercés par des bruits de torrents, vivre dans des odeurs de garrigue et de montagne... Nous avons pu faire des
 repas gargantuesques après l'effort, dans des cadres à faire pâlir n'importe quelle auberge 3 étoiles.
Ce Vito, pour nous c'est le luxe total.
Nous lui avons fait un petit lifting : coup de peinture avec des touches de vert pomme.
 Il se tient prêt dans les starting-block pour nous emmener dans nos terrains de jeu.
P1020806

P1040288
P1040287
P1040299
P1040296

le mot de Manu
on voulait un véhicule qui passe sous les barres limitatrices des parkings, et suffisamment grand pour être aménagé, et je ne voulais surtout pas de courroie de distri (prix prohibitif à l'entretien).
C'est un super engin de presque 170 000 km et 5 ans, aucun pépin mécanique, un vieillissement top. Les petits problèmes ont été le mécanisme des lève-vitres défectueux changé 4 fois dont 2 en SAV, et la propulsion qui le fait planter rapidement sur herbe humide, boue.....
Les prochains articles traiteront de l'aménagement.
Comme par exemple un haut-vent pas cher et sympa, chauffage central à quelques euros, le coté très compact et complet de la bête, glacière,  220 volt, coin cuisine , dodo, .....................

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Station de ski en été, #FAT BIKE, #Rando Verdon

En vue de notre prochain BUL le week-end  prochain (L'Alpes-Provence du col de Larche jusqu'à Digne pour nous), nous avons décidé de nous faire une journée "d'acclimatation" à la montagne, en montant en VTT à l'arrivée de la remontée mécanique du Gros Tapy au départ d'Allos.

Ce n'est pas compliqué. Il suffit de monter d'abord sur route jusqu'à Seignus Haut puis sur piste jusqu'en haut.

La première partie, c'est-à-dire les premiers 400m de dénivelé, se font facilement.

 

Fat et 6 Fattie 27,5+ au Val d'Allos (10 juillet 2016)

Arrivés au départ de la remontée Gros Tapy, quelques belles côtes arrivent mais toujours montées en VTT.
Ensuite, on arrive sur une bonne portion de poussage nous permettant de bien profiter du paysage toujours magnifique ici.

On guette aussi l'apparition de marmottes mais elles sont restées cachées aujourd'hui.

Fat et 6 Fattie 27,5+ au Val d'Allos (10 juillet 2016)
Fat et 6 Fattie 27,5+ au Val d'Allos (10 juillet 2016)

On arrive  sur la crète et il ne nous reste que quelques centaines de mètres pour atteindre notre but après 960 m de dénivelé positif d'une seule traite.

Fat et 6 Fattie 27,5+ au Val d'Allos (10 juillet 2016)
Fat et 6 Fattie 27,5+ au Val d'Allos (10 juillet 2016)

On sort notre pique-nique pour reprendre des forces avant la descente, tout en profitant du soleil par une température très agréable à 2300m d'altitude.
 

Fat et 6 Fattie 27,5+ au Val d'Allos (10 juillet 2016)

Allez c'est parti pour la descente de la Valcibière !!

Fat et 6 Fattie 27,5+ au Val d'Allos (10 juillet 2016)

Manu s'est éclaté avec son Fat, bientôt une petite vidéo ....
Cette piste est toujours aussi chouette avec un mélange de traces bien faites avec des portions plus sauvages, une série de lacets et une belle longueur.

On en a bien profité car on ne la refera pas de sitôt. En effet, le seul moyen de l'atteindre avec le FAT c'est de monter en VTT !!

C'était une belle journée de VTT ...

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Tige de selle téléscopique

Suite aux modifications de hauteur de selle (cf article http://www.vtt-a-2.fr/article-etude-postural-reglage-plus-essai-81593418.html), une tige de selle télescopique de 125 mm s'est rapidement imposée pour pouvoir garder une aisance en descente technique.

Quelle tige de selle choisir?
J'aurais bien garder une gravity (car on en est super content) mais sur les 125mm, le diamètre s'arrête à 30.9 et le diamètre sur le zesty est de 31.6. En plus, par rapport à l'étude, il me fallait un déport de selle.

Notre choix s'est arrêtée sur le tige de selle télescopique Spécialized car cette marque est réputée pour la fiabilité de son matériel.
Aussitôt décidée, aussitôt achetée sur internet (on a beau dire, les prix sont quand même plus intéressants), et quasiment aussitôt reçu !!


Et évidemment, j'ai demandé à Manu de me la monter très rapidement pour pouvoir la tester.
Ses caractéristiques  sont les suivantes :
          - hauteur = 125 mm
          - commande au guidon 
          - 3 positions : une basse, une au milieu et la position haute
          - système mécanique à ressort pneumatique : verrouillage, déverrouillage = mécanique (comme la Gravity) et la remontée se fait par de l'air (dixit Manu !!!)
P1040765 P1040768
 P1040767
Dès sa première utilisation, la première impression est plutôt bonne. Quand on la déverrouille, elle descend facilement juste en s'asseyant dessus (pas besoin d'avoir une position spécifique comme une certaine autre ...).
La remontée se fait aussi très facilement. Il faut juste bien positionner la gâchette (car le mouvement est différent que pour la Gravity).

Au départ, je n'utilisais que la position haute et basse, ne voyant pas vraiment l'utilité d'une position intermédiaire. En fait, sur certains terrains techniques légèrement en descente et nécessitant des relances, la position intermédiaire permet d'être plus réactif et plus à l'aise (surtout que ma selle est quand même assez haute maintenant). Mais bon pour l'instant, je ne pense pas trop à cette position intermédiaire et je ne l'utilise que très peu. Mais je pense qu'avec le temps et un peu d'habitude je l'utiliserais plus.

Par contre, un  bémol quand même et de taille : depuis mes premières sorties, à chaque fois que je l'utilise et que je la remets en position haute, j'ai toujours 1 ou 2 fois une descente de la tige de selle en position intermédiaire sans avoir actionné le levier (et ce malgré une pression dans la tige correcte et un jeu du cable bon)
On a profité du salon du Roc d'Azur pour discuter avec le responsable SAV de Spécialized qui nous a conseillé de la renvoyer en SAV : ce qu'on va faire dès que possible !!

Au vu de l'utilisation que j'en ai faite, je suis très contente de cette selle : elle est souple et simple d'utilisation

A suivre au niveau du SAV !!

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero

Ce vendredi, on a décidé d'aller tester le bike park des Saisies : 3 remontées mécaniques pour des pistes vertes, bleus et rouges (piste noire cette année ?).
On a démarré la journée par la remontée de Bisanne pour faire la piste bleue "Fends la bise". Elle est super ludique avec des successions de virages relevés, des petites tables et sauts sans danger (et ils peuvent être éviter si on ne veut pas sauter) mais permettant de bien s'élancer pour les bons !! (voir début de la vidéo).
Une belle entrée en matière !!
On prend ensuite la remontée du Chard du beurre pour une deuxième piste bleue : la Lovely Woods. On est sur le même type de descente, avec des virages super travaillés, quelques modules, et quelques enchainements plus "raides". Je m'éclate avec ce type de descente !! Manu a loupé un balisage et a fait un bout de la rouge "Tabasco" (pas la partie avec le northshore) : dixit Manu, c'est un peu plus "sauvage" avec des virages plus à plat.
On remonte par le même télésiège, et on descend par la Pikachu (piste verte) qui nous ramène vers le camping car pour déjeuner : là aussi, c'est super ludique avec beaucoup de virages (à plat, relevés, même de quoi faire des petits sauts) : une très bonne verte !!

On a prévu de faire les pistes de la Légette l'après-midi. On remonte donc par le télésiège du Chard du Beurre pour faire la liaison par la piste verte Shrek et rejoindre la piste bleue Droit dans lo Boets. Cette piste est aussi bien travaillée avec en plus quelques passages avec racines en sous-bois. 
Et là, le DRAME : sur un petit saut, Manu se réceptionne mal et tombe, bilan une côte cassée. C'est donc terminé pour cette journée de DH ( et aussi pour les vacances !!).
De toute façon, il ne restait qu'un jour de ride à faire et on a bien profité de cette semaine en Savoie.

Rester bien à l'écoute de VTT-a-2 pour toutes nos sorties de la semaine écoulée ( enduro, VTTAE ...), on va tout vous dire !!!

Notre avis sur le bike park  (sur ce qu'on a fait).
La pose des bikes sur les remontées mécaniques est simple et en plus, on vous aide en bas et on enlève les VTT pour vous en haut : c'est top.
Les pistes sont très ludiques, même les vertes, et super bien travaillé. C'est vraiment basé sur le plaisir. 
Alors que la station était plus fréquentée que d'habitude (dixit des habitués…), on peut rider sans être gêner (ou gêner soi-même), la fréquentation est bien répartie sur toutes les pistes. 
Tout est bien balisé : pistes, sauts, tables,  croisement avec piétons.
Nous, qui ne voulions pas faire de DH cette année, on s'est bien éclaté (pardon Manu !!!) sur ce bike park adapté à ce qu'on voulait faire, du ludique.

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #pass-portes du soleil

A en croire tous les sites internet c'est le paradis du VTT de descente. C'est donc une étape obligée de notre tour des stations des Alpes.
Par contre pas facile de choisir une station précise car les rensignements sont assez flous sur le nombre exact de pistes et couleurs à partir de chaque station.

Notre choix se fait sur Avoriaz : belle station tout en bois se mariant parfaitement avec les montagnes alentours.
Par contre renseignement pris, de cette station uniquement 2 remontées qui desservent des pistes noires : "trop dur" pour nous pour un démarrage.

Sur la carte fournie par l'office de tourisme nous essayons de trouver une station qui possède plusieurs pistes. On descend à Morzine qui nous semble plus dense en piste (même s'il n'y a que des rouges ou noirs : pas cool pour s'échauffer)

Morzine

Direction la télécabine du Pleney : en haut 2 choix, la droite "la noire" : trop "hard", à gauche la rouge mais beaucoup de monde au départ.
On essaie une variante : un bout du "tour des portes du Soleil" puis une rouge sur la gauche qui rejoint Morzine (tout du moins sur la carte). Le début de la piste n'est pas très bien indiqué mais bon on trouve une piste de descente sur la gauche avec des portions techniques très sympas. Ensuite on prend diverses chemins sans vraiment savoir lequel est le bon et on arrive par la route à Morzine.
Pas très concluant.
(petite note sur la télécabine : on doit mettre le VTT sur la porte et rentrer dans la cabine en se penchant pour passer sous la roue ou en passant entre la roue et la porte mais attention au sac à dos)


Donc direction la télécabine de Super Morzine et le télésiège de Zore pour prendre la piste rouge repérée la veille lors d'une balade à pied.
A l'arrivée question : où est le départ de la piste? On prend un chemin à gauche avec descente en sous bois avec virage et racine. On débouche sur un chemin : droite ou gauche? On prend à droite (ça descend) . On suit le chemin qui descend en lacet. Par contre on s'éloigne franchement du télésiège alors que normalement la piste doit passer en dessous. Tant pis on continue et on rejoint la télécabine par la route.
2ème essai : on remonte en repérant le début du parcours du haut du télésiège (départ derrière le restau à droite) : single track dans les bois avec des portions un peu glissantes et une grosse pente très glissante avec des arbres en bas  (mais que je tente pour le fun et évidemment je finis en glissade sur le coté en me demandant une fraction de seconde si j'allais bien m'arrêter avant les arbres).
Donc on arrive en haut du télécabine de Super Morzine. Et encore grosse question : par où on passe?
On tente un chemin sur la gauche derrière la remontée. Au début tout va bien puis rencontre avec un fil de fer qui bloque une piste (enfin on pense car pas de balisage), nous obligeant à prendre un chemin absolument pas fait pour le VTT (dont on fait une bonne partie à pied) pour arriver sur la route qui redescend à Morzine


Conclusion : Les balisages sur les pistes que l'on a fait sont presque inexistants donc pas très pratique quand on ne connait pas la station et qu'on est que des "amateurs". Par contre "les pros du VTT de descente" doivent s'éclater car il y a plein de chemins ouverts partout.
Pour info, lors du Roc d'Azur, nous avons rencontré un des responsables des Portes du Soleil à qui nous avons fait ces remarques et qui nous a répondu qu'ils allaient travailler à des améliorations.
Donc à voir!

Après cette journée au bilan mitigé et moultes interrogations (80 km c'est trop dur pour moi, j'y arriverais pas, en plus pas de retard permis à cause des heures de remontées mécaniques !!!) Manu réussit à me convaincre de faire le mythique circuit des Portes du Soleil. Le soir se passe donc à préparer le parcours et lister les remontées mécaniques à prendre (car on peut faire des variantes) : départ et retour Morzine (on coupe la partie qui va sur les Gets).


Tour des Portes du Soleil

Départ Morzine
           Télécabine Super Morzine + Télésiege Zore : super descente technique et roulante ensuite au milieu des Alpes : très prometteur  
       Télésiège Chaux Fleurie : au sommet un vent "à décorner les boeufs" descente roulante + portion de route en descente jusqu'au "Chalet de la Plaine Dranse" où il faut prendre le chemin qui monte à droite (sans indication) jusqu'à des remontées mécaniques (avec 3 panneaux en moins de 10m). Après descente technique assez caillouteuse
           Télécabine Super Chatel : Traversée de la frontière suisse avec panneau Douane au milieu des prés. Montée sur route débouchant sur un paysage magnifique. Après quelques caffouillages de parcours chemin descendant technique très caillouteux qui nécessite pour moi quelques marches à coté du vélo.
          Télésiège de la Fouilleuse (Morgins) : pique-nique au milieu des vaches pui descente roulante
          Télésiège Aiguilles des Champeys (Champoussin) : Alternance de montée et descente sur chemin roulant puis descente très longue et très roulante avec prise de vitesse pour rattraper des km (eh oui ! la hantise de rater la dernière remontée est toujours un peu présente) : arrivée juste pour le départ du téléphérique
            Téléphérique Croix du Oulet (Champéry) : descente (je ne me souviens plus comment s'était)
            Télésiège des Mossettes (Crosets) : Et là petite frayeur rétrospective : heure de fermeture affichée 16h30 et là il est 16h25!!!!! (et c'est là qu'on se félicite d'avoir écourté le pique-nique et d'avoir accélerer dans la descente avant Champéry). Au sommet beaucoup de vent, peu de soleil. Après avoir dépasser un lac on se retrouve dans un paysage qui nous fait penser à l'Irlande (troupeau de mouton, vent froid, paysage rocailleux, plein de chemins , impression de lande sauvage) puis descente en passant par Lidarets (village avec des chèvres en liberté) jusqu'à Morzine

Donc en tout 77km, 8h30 d'excursion dont 5h36 passé sur le VTT : grosse fatigue à l'arrivée mais paysages magnifiques tout au long du parcours. 
C'est vraiment à faire

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Entretien-Réparation, #TUTO mecanique vtt

    Le changement du jeu de direction doit être fait avec beaucoup de précautions. Il n'y a rien de difficile techniquement, par contre la moindre erreur se paye au prix fort. Il faut un minimum de matériel pour réaliser ce changement.  
Par contre l'entretien des roulements étanches est à la portée de tous sans matos spécifique.

Changement et remontage d'un jeu de direction 1 1/8 RACE FACE en cuvette externe.
  

Il existe une multitude de standard : intégré, semi intégré, externe, 1 1/8, 1 1/2.....
MATOS:
P1090309
 Pour moi, l'outil spécifique indispensable, c'est le démonte cuvette (l'ensemble tournevis et chasse goupille est fortement déconseillé "gare au cadre")
Attacher votre fourche au cadre : ça vous évitera de vous prendre la fourche sur les pieds et vous libérera les 2 mains.
P1090184 - Copie
Desserrer les vis de potence puis retirer la vis de bouchon et le bouchon (vive la sangle !), retirer le collier et la bride du flexible hydraulique du frein avant, et enfin l'étrier.
 Si vous avez un pied d'atelier rabattre le cintre + potence sur le top tube "bien protégé" et bien fixer l'ensemble : cela vous évitera de tout démonter.
P1090186 - Copie
P1090190
P1090196
P1090197
P1090199
P1090201
P1090204
P1090206
Démontage de la cuvette supérieure et inférieure :
Bien positionner le chasse cuvette, taper avec marteau ou maillet (démontage au choc)  
Si vous n'avez pas de pied d'atelier et que vous faites ça sur un établi, bien penser à protéger le cadre    
P1090225
P1090224
P1090223
P1090229
Avant le remontage, bien inspecter les portées : pas de bavure, pas de peinture.
Si c'est le cas, éliminer à la lime fine les bavures, et au papier de verre (fin pour l'alu et du gros pour de l'acier) les traces de peinture. Il faut que les portées soient nickel pour le remontage.
 Enduire d'un coup de graisse mécanique adhésive au lithium
P1090268
P1090269
P1090275
P1090278
P1090282
 Mise en place de la cuvette supérieure et inférieure .
ATTENTION A LES RENTRER BIEN ALIGNEES, SURTOUT PAS DE TRAVERS.
    On peut les rentrer doucement au maillet en plastique en tapant à chaque fois à 180°, toujours en rattrapant le léger travers, sinon on risque d'ovaliser la douille de direction.
On peut aussi le faire avec une tige filetée et 2 rondelles épaulées pour presser les 2 cuvettes dans la douille de direction. De même il faut faire attention de bien rentrer les cuvettes bien alignées avec la douille.
L'idéal reste de les mettre en place avec un presse cuvette et ses adaptateurs (prix élevé - 100-150€ selon le modèle).
P1090284
P1090285P1090286
P1090290

P1090293
 Pour presser correctement avec 2 rondelles épaulées  de montage pensez à installer la rondelle couronne inférieure et la coupelle supérieure du jeu de direction avant les rondelles épaulées de montage cela pour éviter d'abîmer les cuvettes et de marquer les roulements.
P1090298
Retrait et mise en place de la bague de couronne à la base du pivot de fourche.

Une opération délicate et galère : il faut éviter de marquer le T de la fourche.
 Il y a souvent sur l'arrière une encoche au niveau du T de fourche pour glisser le tournevis plat à la largeur de l'encoche. Ensuite taper avec le maillet en utilisant le tournevis comme un coin, cela lève d'un coté la couronne. Il suffit juste, ensuite, de faire la même chose tous les 30° pour extraire de façon homogène et le plus parallèle possible la couronne sur quelques millimètres. Il y juste à peine 1 cm d'épaulement serré sur le pivot.
Il existe maintenant des fabriquants astucieux qui font des couronnes fendues qui se placent à la main et qui s'immobilisent au moment du réglage de jeu de la colonne de direction. Le roulement à épaulement conique  vient naturellement pincer la couronne sur le pivot au moment du réglage du jeu de la direction en compression par le biais du bouchon : vive l'esprit mécanique !! 
Sinon utiliser un outil de pose de couronne "onéreux" ou chasse goupille et tournevis plat. Par contre, ne jamais taper sur les portées qui vont recevoir la bague intérieure du roulement. Il faut toujours taper sur l'épaulement de la couronne graissée, en alternant à 180° puis tous les 90° pour équilibrer et ajuster la mise en place de la couronne en position la plus parallèle à la portée du T de fourche. Ne forcer pas, ça rentre sans problème. 
P1090207
P1090210
P1090211
P1090213
P1090217
P1090219

Entretien des roulements étanches.

Les roulements étanches sont normalement donnés pour être graisser à vie. Mais ils ne sont pas forcément étanches à 100% et il peut y avoir, à un moment donné, un léger grippage ou tout simplement des roulements qui commencent à "grogner !" (c'est pour cela que le lavage des VTT par des appareils haute pression est déconseillé car l'eau arrive à rentrer dans les roulements étanches avec la pression).
Cet entretien peut sauver le roulement ou prolonger sa vie en attente d'un changement.
 Cette astuce marche pour tous les roulements étanches industriels (je l'ai même utilisé en industrie pour des roulements de diamètre de 80 cm de cage externe). Les roulements ne doivent pas être non plus marqué de façon irrémédiable.
Pour les douilles de direction et roulement externe de pédalier, vous pouvez réaliser ces opérations sans avoir  à démonter les roulements de leur logement. Par contre pour les moyeux de jante il vaut mieux les extraire,  c'est moins galère.

Utiliser de la graisse à base de téflon (spécial roulement) "fluide" pour les roulements de direction et roue, pédalier, pour la cinématique de la graisse lithium plus épaisse, car la vitesse de rotation des roulements est ridicule et la friction, une donnée négligeable.
L'entretien des roulement marche très bien également pour les roulements de pédalier à roulement externe et press fit http://www.vtt-a-2.fr/article-entretien-roulement-de-pedalier-spicy-43260204.html  


Magnéto Serge..
Intervention sur roulement étanche de direction RACE FACE.
P1090240
P1090241
P1090243
P1090248
 Il y a sur la cuvette inférieure de Race Face un contre joint épaulé. Bien enfoncer la lame de cutter pour éjecter le joint en utilisant la lame comme levier.
P1090252
Les joints étanches sont dotés d'une collerette métallique qui peut se déformer
"no panic" il suffit juste de mettre à plat le joint et tapoter avec un maillet plastique pour le rentrer bien plat.
P1090254
Avec la fameuse graisse adhésive (si vous êtes doué en pâtisserie à vous de jouer !!) faire un nappage avec le petit geste du pouce pour bien faire pénétrer en force la graisse dans le roulement. Faire bien tourner la bague externe par rapport à la bague interne et regaver jusqu'à saturation.
Il suffit d'un coup de chiffon pour retirer l'excèdent.
Remettre en place des joints à la MAIN et avec l'ongle du pouce "SURTOUT PAS DE TOURNEVIS OU PIECE METALLIQUE SINON LE JOINT EST HS.
Bien cliquer les lèvres dans les petites encoches de la bague externe et interne.
P1090257
P1090259
P1090260
P1090263
P1090264
J'espère vous avoir apporté quelques aides et astuces pour la mécanique de vos bike
Bon ride
Manu


 

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Station de ski en été

C'était la dixième édition et nous y étions : petit flash-back en photo.

Le veille, le samedi, il a plu quasiment toute le journée, mais comme prévu par la météo, le temps s'est dégagé pendant la soirée, augurant une bonne journée pour le dimanche.

Nous, on partait de Torgon en Suisse. Étant arrivé la veille, nous avons fait un peu de tourisme (ces vignobles vertigineux !!!)
P1090787
 Le dimanche on prend notre première remontée mécanique à Torgon avec une petite spécialité locale : le "coinçage" du VTT par la pédale dans le télésiège maintenu par le VTTiste : très original mais un peu flippant car aux passages de certains poteaux le VTT a tendance à bouger !!
P1090796
On se lance ensuite dans la brume (toute la matinée, ça sera alternance soleil et brume mais on est très content de cette météo comparé au samedi ! ) sur nos premières pentes glissantes. On est de suite mis dans le bain, dès les premiers tours de roues, ça patine !!P1090798
On passera donc par Chatel, Morgins, Champéry, Lindarets, Morzine, en en prenant plein la vue coté paysage et en perfectionnant notre technique de descente sur terrain glissant, collant, liquide ...

P1090805 
Manu est encore relativement propre mais ça ne va pas durer !! comme tout le monde on va avoir plein de boue partout !!

P1090800

P1090812
Premier portage pour beaucoup de VTTistes, mais Manu qui m'attend en haut a réussi à la monter en VTT en crachant quand même ces poumons en arrivant en haut (on est quand même à 2000m d'altitude environ).
P1090829
On a brusquement l'impression d'être en plein hiver, dans la brume, avec tous ces VTTistes qui poussent leurs montures en file indienne tels des forçats !!

P1090831 
Pour ensuite passer dans un single boueux taillé dans une névé.P1090833
Mais tout ceci ne dure que peu de temps en fait !! Le soleil refait très vite son apparition pour nous dévoiler des paysages de toute beauté, surtout du coté Suisse en allant vers Champéry. Pour se faire on passe d'ailleurs par une jolie descente en single qui remplace très avantageusement la descente sur route qu'on avait faite, il y a 3 ans 

P1090837 

P1090841
Tout le long du parcours, nous côtoyons les habitants dans un magnifique concert de cloches!! 

P1090817
Il nous arrive même de les voir de très très près !! 

P1090865
Arrivée à Morzine on commence à regarder de plus près l'heure, il est déjà 14h30 et il nous reste encore un bon bout de chemin à faire. Pour plus de sûreté, on décide de ne pas faire la boucle des Gets mais plutôt de nous diriger vers les Lindarets pour rebrousser chemin. De même, on accélère un peu le mouvement pour ne pas rester coincer.
Et là, à quelques encablures de Chatel, le drame : Manu, dans un effort pour monter une côte, casse net son dérailleur. Vite, il nous faut une solution : la seule décision qui s'impose, c'est que je continue seule jusqu'à Torgon pour aller chercher le Vito et ensuite revenir chercher Manu à Chatel.
Ni une, ni deux, je fonce vers Chatel (car l'heure de fermeture approche à grand pas). Merci encore au personnel de la cabine et de la dernière remontée mécanique qui ont laissé les remontées en fonctionnement rien que pour moi.
Juste le temps pour moi de prendre les photos car les paysage sont magnifiques, et je me dirige nous sans fatigue vers Torgon, via poussette, descente, pédalage et descente à pied du dernier single boueux et technique dans les sous bois).
P1090868
P1090871
P1090867
J'arrive enfin au Vito et je récupère Manu à Chatel : il est quand même 21h30 !!

En résumé, on a passé une excellente journée de VTT avec 87km (pour moi) de roulage.
En fait, on a réalisé vers la fin du parcours que Torgon, ne fait pas partie du parcours des Portes du Soleil mais constitue une boucle additionnelle de 16km et 2 à 3h supplémentaire : ce qui explique qu'on ait été juste en temps même en coupant la boucle des Gets.
En plus, on n'a pas perdu de temps aux ravitos : le premier à 10h30, c'était trop tôt, on arrive ensuite à Champéry vers 12h. Le timing est parfait mais on a été déçu par ce ravito : pas de quoi s'asseoir, c'était à la base une raclette mais, pour avoir le fromage, c'était un peu compliqué donc on a mangé la charcuterie avec le pain : pas terrible. Et ensuite on a loupé celui du Lindaret, tant on était à fond dans le parcours.
Mais bon, cela n'a en rien gâché le bonheur de faire cette sortie !! qui est encore mieux résumé dans cette vidéo

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Station de ski en été

On arrive en ce mardi matin dans la station de Superdévoluy pour notre première journée de descente des vacances (et de l'année par la même occasion).
On ne va pas se mentir, ce n'est pas grand soleil et il a plu pendant la nuit. Malgré tout quelques trouées de ciel bleu nous incite à nous équiper !!
De plus, Manu nous a monté en pneus "boue", l'idéal pour cette journée.

Bike-park du Dévoluy (Hautes-Alpes) juillet 2014

La remontée mécanique nous amène dans les nuages, d'où une sensation un peu fraîche et humide en haut. Nous avons la surprise de voir un 4*4 qui nous attend. On nous explique que la remontée utilisée habituellement est en révision cette année et qu'ils ont mis en place une rotation de véhicules pour amener les VTT (et les VTTistes) un peu plus haut aux départs des pistes.

Pour s'échauffer on prend la piste verte (La Tât) qui descend à la remontée de La Joue sur Loup. La piste est bien faite pour les débutants avec des virages, des petites marches accessibles et est assez ludique même si elle nécessite pas mal de relances.

Etant assez échauffé, on remonte en télécabine et on prend la piste verte Les Chaumattes pour rejoindre la piste rouge Les Meules, qui est plutôt caillouteuse et ludique sans grosses difficultés et qui arrive à Superdévoluy.

On fait une pause déjeuner le temps de laisser au soleil reprendre du terrain et de voir enfin les paysages de montagnes

Bike-park du Dévoluy (Hautes-Alpes) juillet 2014
Bike-park du Dévoluy (Hautes-Alpes) juillet 2014

On reprend le télésiège de Superdévoluy (et le 4*4) pour faire la piste rouge des Bois (avec une légère pluie au départ et un beau soleil sur la fin). C'est une piste très ludique et très abordable.

Bike-park du Dévoluy (Hautes-Alpes) juillet 2014

Au vu du niveau technique des pistes rouges, on se dit que la noire doit être jouable (en plus avant de partir, j'avais lu des commentaires dans ce sens sur le net).
Donc, bien que réfractaire à cette couleur, je suis Manu sur la piste des Rochers.

Elle est plus technique que les autres pistes mais rien d'insurmontable (un seul virage avec des dalles m'a résisté !!) et très sympa à rider.

Une fois en bas, on est super content et on enchaîne pour faire le dernier secteur qu'on n'a pas foulé : le northshore de la piste des Bois. Mais pour cela, il faut reprendre la remontée de la Joue, redescendre à Superdévoluy par la piste des Meules et remontée par le télésiège et ... Fin de l'histoire car la remontée de Superdévoluy est fermée quand on arrive en bas, donc on retourne tranquillement au Vito.

Le résumé de cette journée en 2 vidéos !!


 

Nous allons mettre en place un système de notation sur 4 critères (ceux qui nous semblent importants) en plus de nos commentaires. Nos impressions sont personnelles, sont liés à notre niveau de pratique et donc n'engage que nous.
Nous allons également essayer à chaque fois de justifier nos notes pour être le plus exaustif possible.


POUR 2014

coté technique et ludique des pistes = 3/5 : les pistes ne sont pas très techniques mais les rouges et la noires sont ludiques, les vertes et bleus ne servent au final que de transitions entre les deux remontées , et nécessitent beaucoup de relances.
nombre de pistes proposées = 2.5/5 : assez peu de pistes au final juste 2 rouges et 1 noire les autres ne servant que de transitions, à faire sur une journée maximum
facilité accès remontée / signalisation / entretien = 3.5/5 : les VTT sont montés par le personnel sur les remontées, mais il manque quelques signalisations pour rejoindre la remontée de La Joue du Loup sur la fin de la piste bleue et il faudrait que la station adopte la signalisation "officielle' pour signaler les gaps (ou pas). Dans l'ensemble le domaine est bien entretenu.
prorata pistes / prix forfait remontées = 3.5 /5 : le forfait journée est à 16.60€ , on a passé une bonne journée bien remplie (tout est fait ou quasi mais on n'a pas démaré à 10h le matin) => forfait raisonnable à notre avis + mise en place 4*4 pour suppléer un changement de remontée mécanique


Résultat final = 12.5/20 (à refaire pour une journée car pas très loin de chez nous)

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #FAT BIKE
Témoignage d'un FATEUX sur forum Vélo Vert.......
Avant d'essayer le FAT, j'étais un peu dubitatif sur l'efficacité d'un tel VTT pour une pratique tout terrain "sportif", surtout à cause du poids.
Après 2 ou 3 randos, j'ai vraiment commencé à mesurer tout l'intérêt de sa motricité, de son confort et du plaisir qu'il procure tout simplement.
J'ai voulu voir jusqu'où je pouvais aller avec, et je me suis engagé sur la
trans-barronnie
(120km, 5000D+, j'étais le seul vttiste en FAT).

J'étais un peu juste avec le mono plateau en 30, mais de toute façon la majorité des autres vttistes marchaient à coté du vélo quand la pente était trop forte .
J'avais un peu d'appréhension par rapport au boitier de 100mm (tendinite, possibilité de traumatisme au genou...etc) sur un long parcours. Aucune douleur, à part quelques courbatures "normales". Les bras ont légèrement plus soufferts que d'habitude par rapport à un VTT suspendu à l'avant. En fait avant une grosse difficulté, il faut ralentir un peu plus qu'un vtt suspendu, et au moment de passer, il faut complètement lâcher le frein avant...l'absence de fourche télescopique n'est pas trop pénalisant.

Sinon, aucun problème mécanique, la simplicité est gage de robustesse.


En savoir plus sur
http://forum.velovert.com/topic/157958-on-one-fatty/#CJk2tg403HHkwcdc.99

LE MOT DE MANU
Comme quoi le FAT est bien un bike performant, intéressant sur bien des points. Comme toujours, on est long à la détente sur le vieux continent. Je pense même que pour le FAT, en Europe, on aura toujours ce coté "bouché".
Il n'y a qu'à voir le 29 pouces qui a eu un fou mal à percer en Europe.
Le standard 27.5 a été crée pour l'Europe, "becauseé chez les allemands et français le 29 a encore beaucoup de mal à se vendre.
Même BMC est passé au 27.5 .

Speedfox Trailcrew 27.5 (2016)

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Station de ski en été

La Clusaz : beau village au milieu des montagnes.

Au niveau descente 3 remontées mécaniques (2 télésièges + 1 télécabine).

Le matin on se dirige vers les pistes rouges (Le Loup et la Grevèche).
La piste du Loup permet de prendre la vitesse avec une piste assez roulante et très palisante (quand on maîtrise le virage relevé -et à ce moment là je n'en étais qu'à l'initiation de cette technique).
La piste de la Grevèche présente un coté plus technique : single-track dans les bois, virages serrés, racines... .
C'est faisable et très ludique pour pouvoir s'amuser. Bon, il faut être honnête : nous avons la partie facile sur la piste de la Grevèche ! La prochaine fois on tentera la portion difficile.


Après une descente de reconnaissance, on installe la caméra sur le casque de Manu et on refait les pistes, moi devant et Manu derrière.  Il faut avoir un peu d'indulgence pour les films de la Clusaz, c'est notre premier essai avec quelques problèmes de distances (Manu un peu trop près avec une tendance à faire des gros plans sur "ma selle", travail de vidéo à améliorer ...).



Après une pause sandwich dans la Clusaz (petite boulangerie au fond de la place de l'église : très bon sandwich fait devant vous) on part faire la télécabine pour faire la piste noire "La Ferriaz" (sans caméra au début on ne sait jamais, tout n'est pas forcément bon à immortaliser).
Mélange de zone roulante avec virage relevé, single-track, virage serré, protion cassante et la fameuse passerelle de 30 m : passage réussi pour Manu mais pas pour moi. J'ai mis pied à terre à 3m du bout : pas facile de pédaler quand ça se balance. Même si c'est bien sécurisé et qu'on ne voit pas le ravin j'ai quand même trouvé ça assez impressionnant.

Bon comme ça s'est plutôt bien passé (je précise qu'on n'a pas fait la partie difficile-2 parcours au choix au début du parcours- et qu'on n'a pas pris les tremplins), on l'a recommencé avec la caméra!

On a beaucoup aimé cette station.
Le service au niveau des télésièges est parfait : une personne prend le VTT en bas pour le mettre sur le télésiège et une personne en haut le récupère (ça peut sembler exigant mais ce n'est pas le cas sur toutes les stations et avec certains systèmes je n'arrivais pas à la mettre toute seule) avec le sourire.
Bon balisage avec séparation des piétons dans les zones où les deux étaient autorisés.
En plus on s'est éclaté sur les pistes : que demander de plus !!


Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>

BOX LIKE

  

 

 youtube.com VTT A 2

 

 

 

 

NOMBRE DE VISITEURS

compteur internet

Articles récents

NOUVELLE CATEGORIES


 
 
 
 

 

 

Hébergé par Overblog