VTT a 2

VTT a 2

PASSIONNEMENT VTT ................ 27.5 + 6 FATTIE et FAT BIKE

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #VTT BUL-traversée vtt-matos

Le but, aujourd'hui, est de faire le plus de kilomètres possible pour avoir une étape courte demain dimanche.

Déjà, on a passé une bonne nuit, même si, sans vouloir faire ma chochotte, j'ai eu un peu de mal à trouver une bonne position de sommeil sur mon matelas mousse !!.

On prend donc notre petit déjeuner habituel (Muesli + lait en poudre + café) et on remballe notre campement sans attendre que le soleil nous atteigne pour faire sécher la tente (la nuit a été relativement humide), ça séchera ce soir !!
En effet, on sait d'avance qu'on va grimper donc on ne veut pas perdre trop de temps ce matin.
On doit donc d'abord finir cette étape n°2. Pour ça, on continue de monter sur la route et on bifurque sur piste en suivant le parcours facile (il existe donc une variante dure !!). On avale du dénivelé mais la forme est revenue et les points de vues sont magnifiques.
P1100520
P1100521
On suit ensuite le flanc de la montagne par une succession de singles parfois assez vertigineux et on en prend plein les yeux.
P1100535
P1100536
P1100525
P1100544
Après un déjeuner fait de Bolino (toujours pâtes à la napolitaine - il n'y avait que ce "parfum" au supermarché !!) et gâteaux secs, sur une prairie, avec comme toile de fond la montagne et des parapentes. Cela donne envie de paresser !!  Heureusement quelques moustiques nous incitent à plier bagages dès le repas terminé.


On reprend notre route sur les singles en flanc et en descente, ponctuée d'un arrêt à la fontaine.
P1100555
Une dernière remontée sur piste (c'est toujours un peu difficile pour moi après le repas et aux heures les plus chaudes de la journée) et c'est une succession de descentes entre chemins et singles en forêt.

On arrive enfin à la rivière "le Drac" qui signifie que la fin de la deuxième étape approche. Il faut juste rouler le long du cours d'eau pour atteindre le pont de Champoléon : juste rouler le long du Drac ? Que nenni, une belle montée se profile nous obligeant à pousser le vélo. Heureusement, elle ne dure pas longtemps !!
Arrivé au pont de Champoléon, on se refroidit un peu la tête dans la rivière bien fraîche et on boucle l'étape 2 : on est à 106km et 3120m de dénivelé au total.

Maintenant, tout n'est que bonus pour la journée de demain.

On démarre donc cette étape n°3 par une chemin en forêt puis le long du Drac en direction d'Orcières, en prenant doucement mais sûrement quelques mètres d'altitude au fur et à mesure des kilomètres.
P1100564
Gros bémol : pour la traversée du Drac, il y a un pont en bois dont l'utilisation est interdite (barrière et panneau de danger de chaque coté), avec aucune indication sur le passage à emprunter. On décide de passer quand même !!.
De l'autre coté une magnifique cascade nous attend.
                                  P1100563

On longe le Drac en espérant bivouaquer à coté mais on s'aperçoit vite que ce coin est un lieu de promenade très apprécié. On renonce donc à notre projet et on s'arrête faire notre "grand" plein d'eau à la rivière pour le soir. On repart en espérant trouver quelque chose assez rapidement car il est déjà 18h30.

Mais on remonte par la route en traversant villages et prés cultivés. On arrive ensuite sur piste dans les bois mais sans rien trouver pour planter notre tente. Il nous reste environ 20 km et 500m de dénivelé à faire.

Manu me propose donc son plan  : finir la rando ce soir en nocturne. On a tout ce qu'il faut pour ça, une lampe chacun, nos vestes VTT et le temps est clément.
Après quelques hésitations de ma part (quelques doutes sur ma forme et sur le type de terrain à venir), c'est décidé, on va faire ce tour en 3 jours. On s'allège au maximum en remplissant nos vaches à eau et en vidant tout le surplus d'eau. On met dans mon sac à dos, à portée de main, ce qui nous reste à manger sans cuisson (muesli, gâteaux secs, fruits secs) pour se nourrir pendant le reste de la rando sans avoir à sortir tout le barda.

On reprend notre périple avec quelques coups de tonnerre en bruit de fond et on continue notre montée sur piste (qui est bien roulante = un vrai régal pour ce soir !!). Une petite pluie se met à tomber, juste de quoi nous rafraîchir en roulant. On arrive donc, de nuit, au point culminant de cette rando à 1894m d'altitude, avec, par chance, une lune suffisamment pleine pour ne pas allumer les lampes quand on pousse le vélo sur quelques portions de montées.

Arrivée en haut, il n'y a plus qu'à descendre à la lumières de nos lampes (une première pour moi) sur chemin (GR) puis sur une longue piste (ce qui est moins excitant qu'un single mais dans ces conditions beaucoup plus confortable pour nous).

Encore un bout de route et on arrive au Vito : il est 23h et on a fini le Tour du Champsaur en 3j comme prévu initialement, avec 142 km et 4100 m de dénivelé positif.
Pour cette seule journée de samedi on a fait 63km et 2000m de dénivelé positif.
Un brin de toilette au gant et un bon plat de pâtes sauce Barilla, clotûre cette longue journée !!


Ce Tour du Champsaur, on l'a fait en autonomie totale, et heureusement car même si on traverse des petits villages et hameaux, notre route n'est jamais passée à proximité immédiate d'une épicerie.
De même, il vaut mieux partir avec la trace GPS : les chemins sont bien balisés mais ça aide dans la cas de panneaux un peu éloignés des intersections ou parfois des panneaux pas très explicatifs.
En général, les parcours sont roulants que ce soit en montant ou en descendant. Quelques descentes techniques agrémentent agréablement ce tour tout en étant faisable (même si parfois il m'a fallu mettre un pied à terre !!)
Et les paysages sont magnifiques avec un mariage parfait entre la montagne, les cultures et prairies.

On a adoré faire ce tout du Champsaur !! ça mérite bien une vidéo !!

Commenter cet article

BOX LIKE

NOMBRE DE VISITEUR

mon compteur

 

 

 

 

Articles récents

Hébergé par Overblog