VTT a 2

VTT a 2

PASSIONNEMENT VTT ................ 27.5 + 6 FATTIE et FAT BIKE

Articles avec #essai longue duree matos catégorie

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Essai longue durée Matos, #FAT BIKE

Pourquoi en suis-je venu à cette protec ?
Après une bonne gamelle due à une ronce entre les doigts qui m'a littéralement projeté au sol. Bon, entre nous soit dit, ce n'est pas la seule cause d'une chute : les chocs sur des arbres, des gamelles dans la caillasse, mon pilotage pas très fin, enfin ma vie de randonneur sportif amateur LOL.
Alors, coupons court au blabla commercial du matos AVS, je vous rassure, je ne suis pas commissionné  pour cet article (comme entre parenthèses le reste des articles de ce blog).
J'ai été très dubitatif au début, pourtant, il y a pas mal d'années, j'ai utilisé en moto trail du matériel similaire pour la moto. Car ce principe existe depuis très longtemps pour la bécane.
L'intelligence du concept AVS c'est de l'avoir adapté au VTT.
Le montage est facile et bien expliqué sur l'emballage, le look "on aime ou pas". Moi, je me suis habitué, je trouve ça maintenant pas moche du tout.


 ALLEZ ESSAI TERRAIN.
Ça protège de façon très efficace les mains des ronces et autres agressions de dame nature sur nos destriers préférés.
De façon très étonnante et tout à fait logique, cela donne une bonne visualisation du gabarit de la largeur de notre cintre grâce à la petite touche de couleur et au volume des protections.
Je suis aussi très sastifait de cette protec lors de chutes sur des caillasses, des rencontres avec  des branches ou des ours du Canada LOL.
En plus, il n'y a aucune gène pour freinage, passage de vitesse ...


Mot de Véro : je n'étais pas forcément pour ces protections (on ne peut pas toujours se protéger de tout en VTT) , mais avec les cintres de plus en plus larges, il m'arrive assez régulièrement de me "taper" les doigts contre les branches donc je réfléchis !!
 

Protection de mains  VTT - AVS Racing
Protection de mains  VTT - AVS Racing
Protection de mains  VTT - AVS Racing
Protection de mains  VTT - AVS Racing

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Essai longue durée Matos

J'étais à la recherche de grips confortables qui filtrent bien les vibrations, tout en diminuant aussi la sensation d'engourdissement.
Je me suis rapproché du produit 
SB3 en silicone. Je vous rassure, ils ne sont pas les seuls à en fabriquer, il y a un grand engouement outre Atlantique pour ce matos.
C'est facile à poser, juste un peu de produit vitre "modèle sans lock-on".

Première prise en main:
très agréable au contact, bonne prise en main.


Essai terrain sur plusieurs sorties à dénivelé avec du terrain bien cassant.
Elle filtre effectivement très bien les vibrations et diminue la sensation d'engourdissement.
La prise en main est vraiment très plaisante, très bon grip par temps humide, aucun manque d'adhérence, pas non plus de sensation de poignée collante par temps chaud. Elle ne glisse pas non plus sur le cintre malgré l'absence de lock-on.
Je la trouve esthétique et neutre, avec des coloris sympa "orange fat boy la classe"LOL.
Elles sont légères.
Un bilan très positif, il ne reste plus qu'à voir leur durée de vie......

Grips/poignées silicone VTT -test essai.
Grips/poignées silicone VTT -test essai.Grips/poignées silicone VTT -test essai.Grips/poignées silicone VTT -test essai.

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Essai longue durée Matos

Moi, c'est décidé, je reste fidèle à la Pure V de chez WTB.

Je l'ai utilisé pendant 2 ans sans aucun problème de douleur. Par contre, je la change régulièrement car les rails du chariot ont tendance à se déformer, avec un phénomène de selle un peu penchée.

J'ai, fait un essai avec une selle SDG qui semblait avoir le même profil. Sur les quelques sorties que j'ai faites, j'ai eu des douleurs aux fesses (enfin sur une fesse pour être plus précis) et parfois dès le début de la sortie. Je ne remets pas en cause la qualité de cette selle car Manu l'utilise depuis environ 1 an sans aucun problème, mais elle n'est pas faite pour moi. Il s'agit sûrement d'une différence de morphologie !!

Donc, il y a quelques mois, lors d'une sortie en Val de Durance, j'ai de nouveau reposé mon postérieur sur une Pure V, sans aucun problème de douleur.

Je ne dis pas que cette selle est mieux mais simplement qu'elle est faite pour moi. J'espère que WTB ne va pas arrêter le modèle sinon, je vais galérer pour trouver une selle qui s'adapte à mon séant (l'autre option serait de faire un stock monstre de selle !!)P1070647

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Essai longue durée Matos

 

   P1040603
Je sais qu'on est déjà largué en caméra avec la HERO 3 qui vient de sortir. Mais franchement, la 960 a un rendu très correct.
Depuis qu'on l'a, on n'a pas eu de panne, ni de dysfonctionnement et en plus elle est très costaud (pas de casse, même lors d'une très grosse chute).
Son utilisation est assez simple, une fois que l'on a réglé tous les paramètres.
On a pris deux accus de rechanges et des cartes SD 8GB pour pouvoir être autonome même lors de grandes randos ou sur les BUL. 


Malgré ça, il est clair qu'on lorgne quand même vers la Héro 3

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Essai longue durée Matos

suite de l'article  http://www.vtt-a-2.fr/article-disques-de-frein-hope-86242407.html    
Rouler avec ces disques c'est franchement que du bonheur !
Les bikes en sont tous équipés dans notre dream team : le Spicy en 203 mm de diamètre (eh oui c'est ça d'être un gros poulet "), le Trek et le zesty en 183mm.
J'ai eu un très bon rendu en freinage, peu de chauffe, pas de voile ni de bruit de couinement à chaud. Il ne se voile pas facilement au choc, à part évidemment si vous pilotez comme un bûcheron canadien (et dans ce cas je ne pense pas que ce sera forcément les freins qui lâcheront en premier).

 Neufs, les disques sont pré-rodés, ce qui évite de faire des kilomètres avant d'avoir enfin le freinage maxi. Je trouve l'esthétique au top pour ne rien gâcher, avec des choix de colories pour le corps en alu. Le prix est identique aux Formula non flottants en VPC (et là je ne parle même pas du prix des Formula flottants qui sont à un prix de fou.....).
Donc du "HOPE HOPE HOPE" à volonté pour la dream team VTT-a-2.
Il ne restera plus que le YETI de Véro à équiper.
   

P1060026

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Essai longue durée Matos

 Suite de l'article http://www.vtt-a-2.fr/article-five-ten-carver-sam-hill-2-52143296.html

 

P1020027 

P1020021 

Mot de Manu:
Je cherche toujours un défaut!
Il n'y a rien a dire : elles sont très très robustes bien qu'elles aient eu droit à tous les traitements possibles et imaginables : DH, rando sportive, BUL avec beaucoup de portages.
 Elles sont suffisamment rigides pour le pédalage et donc pour ne pas sentir les pédales sous le pied et à la fois elles sont super confortables pour la marche (ce sont de vrais chaussons). En plus, elles ont une adhérence de fou : les semelles sont de la même matière que les chaussons de varappe.
Les semelles ne se détruisent pas en DH, même avec les "big" picots des pédales.
Je ne dis pas qu'elles sont comme neuves mais presque depuis le 12/06/2010.
 Elles ont peut-être un défaut : elles sont assez chaudes en été et peu ventilées pour nos contrées de sudistes.
En tout cas, elles vont encore faire de bons ride.
 J'espère que le nouveau propriétaire de 510, ADIDAS ne va pas faire disparaître cette marque.

Le petit plus de Véro
Je suis tout à fait d'accord avec Manu. Pour ma part, j'ai changé de chaussures (toujours des Carver), pas à cause des chaussures mais seulement à cause de la pointure (je les avais acheté un peu grandes la première fois).
J'appuie les dires de Manu  au niveau de l'adhérence : elles accrochent bien aux pédales même si les picots sont petits.  

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Essai longue durée Matos

    Suite de l'article  http://www.vtt-a-2.fr/article-essai-de-3-mois-de-l-antideraillement-maison-a-la-sauce-vtt-a-2-101774613.html

P1050509 

P1050524
P1050520
Un bilan très positif sur ma modification : je n'ai eu, en tout et pour tout, pas plus de 5 déraillements coté boîtier. La chaîne s'est juste posée sur le dessus de l'antidéraillement, sans marque sur le cadre.
Avec sur cet essai longue durée de 11 mois, agrémenté de descentes bien techniques qui ont chahutées la transmission, j'ai eu le plaisir de rouler sans être obligé de s'arrêter toute les 5 minutes pour remettre la chaîne en place. En plus, il ne fait pas de bruit et je n'ai pas de passage de vitesse hasardeux dû à la roulette (comme j'ai pu avoir avec les antidéraillements à la noix plaqué or de DM3).

J'ai pris un vieux antidéraillement, mais on peut aisément le faire dans une chute de plaque alu ou inox avec un peu d'outillage et un petit tour de main.

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Essai longue durée Matos

On peut  parler pour les poignées OURY de matos fiable, même très fiable ( comme dirait "Dupont et Dupont").
On est resté 3 ans avec les mêmes poignées :  quand j'ai eu le Trek, je suis même allé récupérer les anciennes poignées du Spicy (que j'avais changé pour la couleur !!). On a quand même fini par les changer car elles commençaient à noircir sérieusement les gants et à poisser un peu.
Ces poignées sont en plus confortables, avec un grip irréprochable, une usure quasi inexistante, une grande facilité de montage en lock-on, une esthétique sympa et des couleurs au choix. Le seul petit bémol est leurs poids..

P1060021

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Essai longue durée Matos

Après notre sortie assez enthousiaste de samedi, par rapport à nos réglages, on a voulu continuer sur notre lancée dimanche. Le programme était très simple, juste une petite sortie sur Berne sur les nouveaux parcours XC pour les tester.

Tout s'est arrêté brusquement en haut de la première montée caillouteuse, pourtant faite des dizaines de fois. J'ai planté la roue avant dans un caillou, et là j'ai vite vu que je n'avais pas du tout acquis le réflexe du déclipsage. Mon sternum a donc rencontré assez violemment le bout du cintre.
Conclusion : rien de grave (une "petite" après-midi aux urgences l'a confirmé) mais une bonne douleur et une belle plaie et surtout une décision => les pédales automatiques c'est fini pour moi. En plus au vu de l'étude posturale, je pense pouvoir régler mon problème de genou même avec des pédales plates (ce qui était quand même la principale raison de notre venue aux pédales automatiques).

Pour Manu, c'est un peu pareil : lors de la sortie de samedi, il est tombé trois fois sans gravité. En plus, il n'est pas très à l'aise sur les pédales déclispées pour la descente un peu technique.

C'est donc sans regret que VTT-a-2 repasse en pédales plates !!! (d'autant que le recherche de performance n'a jamais été notre moteur).
Un peu de repos pour moi (décidément on a un peu de mal à lancer cette saison !!) et ça va repartir pour de nouvelles aventures (on a des projets plein la tête !!).

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Essai longue durée Matos

Le week-end dernier est à marquer d'une pierre blanche. J'ai fait mes début en pédales automatiques (pédales cf art : http://www.vtt-a-2.fr/article-crankbrothers-mallet-2-et-661-filter-spd-un-nouveau-duo-pour-vero-66115560.html ).
P1030979
1ere étape
  Mise en place des cales au jugé

2ème étape 
   Apprentissage du clipsage des chaussures sur les pédales : devant la maison pendant environ 1/4 d'h pour trouver "le geste" pour les clipser. Cela a l'air facile comme  ça, quand on lit la notice mais en fait, il y a vraiment un coup prendre.
Entraînement avec le pied droit puis le pied gauche !!
(en parallèle, je travaille la technique du "décrochage" qui est plutôt très simple et sans forcer avec ces pédales -réglage fait pour décrocher à partir de 15°-)

3ème étape
  Premiers tours de roue autour des pâtés de maison.
  Finition sur le réglage des cales pour retrouver des sensations de pédalages "normales" au niveau de la position des pieds.

  Par contre très bonne sensation de pédalage : je sens que ça va très bien se passer ces pédales automatiques !! J'ai confiance.

4ème étape
  1ère chute juste devant la maison : excès de confiance et j'oublie de déclipser les pédales avant de m'arrêter !!!

C'est sans gravité (même si j'ai une cheville qui tire) mais ça fait quand même un peu réfléchir !!

5ème étape 
   10 km tranquille pour s'habituer et finir les réglages.

6ème étape
   Petite randonnée sur le site de Berne avec beaucoup d'arrêt pour le réglage des cales. 

On s'habitue assez vite au déclipsage avant de s'arrêter mais pour le moment je n'ai jamais été confronté à un arrêt brutal (style blocage de roue dans une pierre par exemple) pour voir si le réflexe est acquis. Je pense donc que quelques "surprises" restent à venir...

Bilan :
   Chaussures 661 :très confortables, on peut marcher avec sans problème même avec les cales.
   Pédales automatiques Crankbrothers Mallet 2: déclipsage se fait sans forcer (dès le départ), je n'ai pas senti de période de rodage. Le clipsage a été un peu plus difficile pour moi mais je pense qu'il s'agit d'une habitude à prendre et que ce n'est pas lié au matériel. Par contre, les vis BTR de fixation des cales sont assez fragiles (les têtes se "foirent" assez vite après quelques réglages. Il vaut mieux utiliser les vis fournies avec les chaussures.

Par contre, je n'ai pas encore pu apprécier une modification de performance, car on a fait les sorties en rythme ballade.

 



Voir les commentaires

1 2 > >>

BOX LIKE

NOMBRE DE VISITEUR

mon compteur

 

 

 

 

Articles récents

Hébergé par Overblog