VTT a 2

VTT a 2

PASSIONNEMENT VTT ................ 27.5 + 6 FATTIE et FAT BIKE

Articles avec #vtt bul-traversee vtt-matos catégorie

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #VTT BUL-traversée vtt-matos

Ça y est, enfin, on se refait un BUL !! Cela fait quasiment 3 ans qu'on n'est pas parti avec tout le matériel pour passer 2 jours dehors en VTT.
On a choisi de faire le Tour du Haut-Diois (Drôme), tour balisé (n°35) donné pour 83km et 2900m de D+. On l'avait déjà fait, il y a 5 ans, en partant de la station de Valdrome, mais là, on a décidé de partir du Luc-en-Diois.

On rejoint donc la trace par la route qui traverse la Claps de Luc (Saut de la Drôme), toujours aussi magnifique avec ces lumières matinales.

 

BUL-ITINERANCE : le Tour du Haut Diois en VTT au départ du Luc-en-Diois (26) le 12 et 13 juin 2021
BUL-ITINERANCE : le Tour du Haut Diois en VTT au départ du Luc-en-Diois (26) le 12 et 13 juin 2021
BUL-ITINERANCE : le Tour du Haut Diois en VTT au départ du Luc-en-Diois (26) le 12 et 13 juin 2021
BUL-ITINERANCE : le Tour du Haut Diois en VTT au départ du Luc-en-Diois (26) le 12 et 13 juin 2021

Après environ 4km, on retombe sur le parcours balisé. Le démarrage est assez tranquille sur chemins et pistes jusqu'à Beaumont-en-Diois, ce qui permet de nous réhabituer à nos engins bien plus lourds que d'habitude...
On commence ensuite notre première ascension sur piste, entrecoupée du petit-déjeuner car on avait décidé de partir assez tôt pour pouvoir faire le maximum de kilomètres sur la première journée.
Nos petit-dej en BUL se résument à de l'eau chaude + poudre de cappuccino + céréales : un vrai plaisir dans un cadre très beau. En effet, tout au long de la montée, on a une vue splendide.
On poursuit ensuite avec un enchainement de descentes sur singles assez ludiques et parfois techniques, d'autant qu'avec les chargements, le pilotage du VTT est différent.
Après un petit couac de suivi de balisage, on récupère la trace pour reprendre une longue montée sur piste qui finit en sous-bois avec des moments de poussage (c'est plus fréquent en BUL).

BUL-ITINERANCE : le Tour du Haut Diois en VTT au départ du Luc-en-Diois (26) le 12 et 13 juin 2021
BUL-ITINERANCE : le Tour du Haut Diois en VTT au départ du Luc-en-Diois (26) le 12 et 13 juin 2021
BUL-ITINERANCE : le Tour du Haut Diois en VTT au départ du Luc-en-Diois (26) le 12 et 13 juin 2021
BUL-ITINERANCE : le Tour du Haut Diois en VTT au départ du Luc-en-Diois (26) le 12 et 13 juin 2021
BUL-ITINERANCE : le Tour du Haut Diois en VTT au départ du Luc-en-Diois (26) le 12 et 13 juin 2021
BUL-ITINERANCE : le Tour du Haut Diois en VTT au départ du Luc-en-Diois (26) le 12 et 13 juin 2021
BUL-ITINERANCE : le Tour du Haut Diois en VTT au départ du Luc-en-Diois (26) le 12 et 13 juin 2021
BUL-ITINERANCE : le Tour du Haut Diois en VTT au départ du Luc-en-Diois (26) le 12 et 13 juin 2021
BUL-ITINERANCE : le Tour du Haut Diois en VTT au départ du Luc-en-Diois (26) le 12 et 13 juin 2021
BUL-ITINERANCE : le Tour du Haut Diois en VTT au départ du Luc-en-Diois (26) le 12 et 13 juin 2021

On se retrouve à descendre sur un single ludique et technique aussi. Une courte montée raide (et donc on pousse le VTT !!) et on arrive sur un panorama de folie avec des vues sur des sommets ayant encore quelques traces de neige. C'est vraiment magnifique et on savoure quelques instants les paysages.
Ensuite, on enchaine sur une autre descente sur single, très ludique. On traverse même un petit ruisseau et on en profite pour déjeuner car il est quand même 14h. Dans la mesure du possible, on attend de trouver un point d'eau pour manger car ça permet en même temps de refaire le plein de la vache à eau et des bidons. Comme ça on repart "plein" dans tous les sens du terme pour pouvoir rouler quelques heures tranquilles. 
Au menu, c'est : pâtes à la tomate et au fromage, déshydraté de chez Knorr (avec un ajout de pates chinoises à faible durée de cuisson) et petits gâteaux secs en dessert !
PS : je referais prochainement plusieurs articles avec le détail de notre gestion de l'eau, de la nourriture et du matériel pour un BUL.

BUL-ITINERANCE : le Tour du Haut Diois en VTT au départ du Luc-en-Diois (26) le 12 et 13 juin 2021
BUL-ITINERANCE : le Tour du Haut Diois en VTT au départ du Luc-en-Diois (26) le 12 et 13 juin 2021
BUL-ITINERANCE : le Tour du Haut Diois en VTT au départ du Luc-en-Diois (26) le 12 et 13 juin 2021

Après ce repas, on continue la descente sur single, qui est vraiment top, pour se retrouver au niveau de Valdrôme.
De là, il reste une grosse montée pour rejoindre la station de Valdrôme. On commence la montée en rejoignant quasiment le sommet de Rossas par une petite route, puis on récupère une piste pour continuer l'ascension. Le paysage, qui est superbe tout au long de cette piste, est un excellent dérivatif car la fatigue commence à se faire bien sentir. On finit le dernier kilomètre d'ascension par la route pour éviter les courtes montées et descentes sur single.
On arrive à la station, on fait le plein d'eau et on monte le camp pour la nuit un peu plus loin.
On a fait 2060m de D+ pour 56km. Et c'est assez rapidement qu'on fait notre toilette (un incontournable, en pleine nature, pour retrouver un peu de fraicheur et éviter les mauvaises odeurs de transpiration) et notre popote du soir (soupe minestrone avec des pâtes chinoises et gâteaux secs en dessert) : tout ça, avec un coucher de soleil qui présage un beau lendemain.
 

BUL-ITINERANCE : le Tour du Haut Diois en VTT au départ du Luc-en-Diois (26) le 12 et 13 juin 2021
BUL-ITINERANCE : le Tour du Haut Diois en VTT au départ du Luc-en-Diois (26) le 12 et 13 juin 2021
BUL-ITINERANCE : le Tour du Haut Diois en VTT au départ du Luc-en-Diois (26) le 12 et 13 juin 2021
BUL-ITINERANCE : le Tour du Haut Diois en VTT au départ du Luc-en-Diois (26) le 12 et 13 juin 2021

Il est 6h et on se lève pour le petit-déjeuner (le même que la veille) et on plie le camp !!.
On démarre par une ascension sur piste et on bifurque sur un long single qui nous emmène sur crête en profil ascendant (avec des poussages) et descendant (avec quelques pieds à terre aussi car il y a de beaux passages techniques).
On reprend une piste pour une nouvelle longue ascension tout en pédalage avec de beaux points de vues également (notamment sur la montagne de la station de Valdrôme et ce champ de coquelicots qui nous a fait de "l'oeil" tout au long de ce séjour).
L'arrivée au sommet nous permet d'avoir une vue géniale sur tout le secteur et on redescend par un single en sous-bois qui se termine par une piste un peu défoncée.

BUL-ITINERANCE : le Tour du Haut Diois en VTT au départ du Luc-en-Diois (26) le 12 et 13 juin 2021
BUL-ITINERANCE : le Tour du Haut Diois en VTT au départ du Luc-en-Diois (26) le 12 et 13 juin 2021
BUL-ITINERANCE : le Tour du Haut Diois en VTT au départ du Luc-en-Diois (26) le 12 et 13 juin 2021
BUL-ITINERANCE : le Tour du Haut Diois en VTT au départ du Luc-en-Diois (26) le 12 et 13 juin 2021
BUL-ITINERANCE : le Tour du Haut Diois en VTT au départ du Luc-en-Diois (26) le 12 et 13 juin 2021
BUL-ITINERANCE : le Tour du Haut Diois en VTT au départ du Luc-en-Diois (26) le 12 et 13 juin 2021
BUL-ITINERANCE : le Tour du Haut Diois en VTT au départ du Luc-en-Diois (26) le 12 et 13 juin 2021

On arrive sur la route D93 au niveau du sommet du Col de Cabre. On la quitte très rapidement pour prendre un single en montée très raide avec racines et marches : c'est court mais intense car on se prend 220m de D+ en moins d'1km. On a donc testé avec Manu, une nouvelle technique  de poussage : je guide (et pousse aussi) le VTT et Manu pousse derrière. Et on retourne chercher le second. Cela fait faire des allers-retours mais au final c'est moins long et moins fatiguant que de pousser chacun le sien en faisant de nombreuses pauses. On ne l'aime pas beaucoup (pour ne pas dire pas du tout) ce passage mais il n'y a pas d'alternative !!!
Mais derrière, il y a un très long single en profil descendant, en flanc de montagne, en sous bois. C'est super sympa, malgré les petites montées qui me rappellent qu'on a quand même pas mal de kilomètres dans les jambes. Il faut être honnête, sur cette deuxième journée, j'étais moins en forme que la veille (plus de poussages) au contraire de Manu qui était plutôt bien (on fait "vase communiquant" tous les deux) !!
On fait la pause déjeuner en sous-bois au bord d'une rivière. Là, on a testé la purée oignons lardons de chez Knorr. On a été agréablement surpris : c'est bon, facile à faire, facile à digérer : c'est une bonne alternative aux pâtes (je pense qu'ailleurs qu'on prendra plutôt ça pour le soir).
On sort de la forêt, pour arriver sur une piste aux abords d'un village et là, on se prend une grosse sensation de chaleur qu'on n'avait pas senti depuis le départ de la journée. Heureusement on rejoint vite un nouveau single en sous-bois, puis une piste qui nous amène à Lesches-en-Diois. 
On est presque arrivé et on décide de rejoindre directement notre point de départ. Cela nous allonge un peu d'un point de vue kilométrage mais ce n'est que de la descente sur petite route !!

BUL-ITINERANCE : le Tour du Haut Diois en VTT au départ du Luc-en-Diois (26) le 12 et 13 juin 2021
BUL-ITINERANCE : le Tour du Haut Diois en VTT au départ du Luc-en-Diois (26) le 12 et 13 juin 2021
BUL-ITINERANCE : le Tour du Haut Diois en VTT au départ du Luc-en-Diois (26) le 12 et 13 juin 2021
BUL-ITINERANCE : le Tour du Haut Diois en VTT au départ du Luc-en-Diois (26) le 12 et 13 juin 2021

Au final, on a fait 92km et 3228 m de D+
On s'est fait deux jours au top en VTT. La météo était parfaite, la région est magnifique et particulièrement verdoyante. 
C'est un parcours physique avec des longues montées sur pistes, pas mal de singles en descentes et même en montée, quelques portions de petites routes mais assez peu, au vu du kilométrage total.
Et malgré les sorties plutôt courtes qu'on avait fait depuis le début de l'année, on a plutôt bien assuré !!! 
Et une évidence : on adore toujours faire du BUL même si c'est sur 2 jours...
A suivre, évidemment une vidéo qui est en préparation et des articles sur le coté plus matériel de la sortie !!!
 

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #27.5+ 6fattie, #VTT BUL-traversée vtt-matos
Préparation BUL, d'abord, le VTT de Véro, un Fuse 6 fattie (2016) de chez Specialized

Au mois de février, Manu s'est attaché à remettre en forme mon Fuse, qui n'avait plus vu le jour depuis septembre 2018 (date de notre dernier BUL : Sisteron-Digne via St Géniez- retour sur Sisteron).

Plusieurs modifications ont été faites :

Passage en 12 vitesses avec
   - plateau ovale de 26 dents l'avant
   - dérailleur arrière SX de chez Sram
   - cassette arrière Sunrace 10-51 avec un étagement final de 39-45-51.
C'est la même transmission que sur mon Santa Cruz et ça me convient parfaitement. J'aime cette régularité en fin de cassette qui permet de vraiment bien démultiplier en fonction du terrain sans avoir l'impression de pédaler dans le vide. Et c'est encore plus appréciable pour un BUL où le VTT chargé est plus lourd !!
Bon, le dérailleur SX est plutôt bas de gamme donc on verra ce que ça donne sachant qu'on fait quand même moins de sortie en BUL, que de sorties avec le Santa ...

Changement de freins pour passer en 4 pistons avec les freins SLX de chez Shimano (et je garde mes disques de 180 mm de chez Hope).
Je ne les ai pas testé mais normalement avec des 4 pistons, je ne devrais pas être déçu !!

Changement de tige de selle télescopique pour une SP-T-11, 100m de débattement, diamètre 30,9. 
Suite à des reventes de VTT, on avait gardé la meilleure tige de selle pour le fuse (qui était équipé d'une tige premier prix), mais au moment de l'installer, la selle était 8mm trop haute : grrrrrhhhh...
Impossible de rouler comme ça ni de rouler sans tige de selle télescopique donc retour sur Internet pour en trouver une à prix correct avec le bon débattement et le bon diamètre. Et il n'y avait que ce modèle qui correspondait à tous ces critères !!
A voir aussi lors de l'utilisation ...

Préparation BUL, d'abord, le VTT de Véro, un Fuse 6 fattie (2016) de chez Specialized
Préparation BUL, d'abord, le VTT de Véro, un Fuse 6 fattie (2016) de chez Specialized
Préparation BUL, d'abord, le VTT de Véro, un Fuse 6 fattie (2016) de chez Specialized
Préparation BUL, d'abord, le VTT de Véro, un Fuse 6 fattie (2016) de chez Specialized
Préparation BUL, d'abord, le VTT de Véro, un Fuse 6 fattie (2016) de chez Specialized
Préparation BUL, d'abord, le VTT de Véro, un Fuse 6 fattie (2016) de chez Specialized

Changement de la selle :
Manu a également mis une selle SMP Trek comme sur mon Santa pour que mon "petit" postérieur soit confortablement installé pour des sorties de plusieurs jours.

Changement de mon pneu avant.
Il m'a mis un Nobby Nic 2.8 nouvelle génération de chez Schwalbe neuf à l'avant (en tubeless bien sûr !!!). Je suis donc monté en Nobby Nic avant et arrière (récupération d'un pneu ancienne génération).
Le Fuse a également retrouvé ses jantes d'origine, des Scraper, qui sont de bonnes jantes et qui étaient d'ailleurs passées sur le Stumpjumper ainsi que sur le Santa avant mes jantes carbone actuelles.

Changement des poignées de guidons par une paire de grips silicone ESI Extra Chunky 34 mm de couleur rouge ... Je ne prends plus que des grips en silicone maintenant (suite à une tendinite au coude) et ça me réussit plutôt bien.

Préparation BUL, d'abord, le VTT de Véro, un Fuse 6 fattie (2016) de chez Specialized
Préparation BUL, d'abord, le VTT de Véro, un Fuse 6 fattie (2016) de chez Specialized

Et maintenant, il ne nous reste plus qu'à faire l'inventaire de tout notre matos (dont des nouveautés qu'on n'a jamais essayé) et de faire un test "roulage chargé" sur une sortie à la journée pour valider tout ça.

Et à nous les BUL ... de 2/3 jours comme le tour du Haut Diois (ou plutôt de la Haute Vallée de La Drôme comme il a été renommé), le Tour du Jabron ou plus long comme le Tour du Queyras, le Tour des Baronnies (selon les versions...) etc...

Préparation BUL, d'abord, le VTT de Véro, un Fuse 6 fattie (2016) de chez Specialized

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Matos, #VTT BUL-traversée vtt-matos, #news vtt-matos neuf

La veille de notre ascension du Mont-Ventoux, on a décidé de faire un essai de nos lampes THOR 1100 Spanninga nouvellement acquises, en association avec une lampe frontale
On a voulu s'équiper plus sérieusement en éclairage, principalement pour deux raisons. Quand les jours raccourcissent, il nous arrive au moins une fois par hiver de dépasser l'horaire prévu et de finir la rando de nuit dans des conditions parfois très limites au niveau sécurité (surtout quand la rando se termine par route). De plus, lors de nos BUL, il nous arrive régulièrement de rouler de nuit surtout le matin. 

Test lampe THOR 1100 Spanninga sur une rando nocture le 9 octobre 2020 (Bédoin - 84)
Test lampe THOR 1100 Spanninga sur une rando nocture le 9 octobre 2020 (Bédoin - 84)
Test lampe THOR 1100 Spanninga sur une rando nocture le 9 octobre 2020 (Bédoin - 84)
Test lampe THOR 1100 Spanninga sur une rando nocture le 9 octobre 2020 (Bédoin - 84)
Test lampe THOR 1100 Spanninga sur une rando nocture le 9 octobre 2020 (Bédoin - 84)
Test lampe THOR 1100 Spanninga sur une rando nocture le 9 octobre 2020 (Bédoin - 84)

Quelques données techniques :
L'éclairage est composé d'une lampe LED de 1100 Lumens (98g) et d'un bloc batterie (dans une sacoche étanche néoprène avec une rallonge pour relier les deux éléments (337g).
Le poids de l'ensemble est de 435g.
Il y a deux modes d'éclairage : boost et éco. L'autonomie est donné pour 10h30 en eco.
La batterie ne peut se recharger que sur une prise 220V (pas de mode USB).

Le bouton d'allumage (et de changement de mode) change de couleur selon la charge de la batterie :
      lumière verte : entre 100% et 70% d'autonomie
      lumière bleue : entre 70 et 30% d'autonomie
      lumière rouge : entre 30 et 15% d'autonomie
      lumière rouge clignotante : inférieur à 15% d'autonomie.

On a voulu tester en réel l'autonomie des batteries pour ne pas avoir de surprise sur le terrain. Et on a fait le test sur les 2 lampes après une chargement complet de la batterie (température ambiante = 20°C) en mode boost.

Lampe 1
    passage lumière bleue : 1h30
    passage lumière rouge : 3h53
    passage lumière rouge clignotante : 5h05
    arrêt de la lampe : 6h54

Lampe 2
    passage lumière bleue : 2h23
    passage lumière rouge : 4h
    passage lumière clignotante : 5h40
    arrêt de la lampe : 6h55

Les 2 lampes ont exactement la même autonomie, même si on observe des variations de temps sur les passages entre les différentes couleurs. C'est intéressant à savoir pour le suivi sur le terrain.

Essai sur le terrain (voir la vidéo faite avec notre Gopro 7 en mode standard) sur le parcours n°1 facile "Les Baux" au départ de Bédoin (12km et 300m de D+).
L'éclairage est très satisfaisant. 
Le mode eco est très facilement utilisable en montée, ou en pédalage sur des terrains non techniques comme de la piste, ce qui permet de moins tirer sur la batterie. Même si l'éclairage est plus faible, en réglant bien l'orientation de la lampe (ce que je ne faisais pas très bien au début de la vidéo), on a un éclairage suffisant, d'autant qu'avec un peu de temps, on s'habitue à la puissance plus faible et on voit mieux et même bien.
Par contre, pour la descente, même sur piste sans réelle difficulté (mais des morceaux de bois à éviter), j'ai utilisé le mode boost pour un meilleur éclairage.
Il faut donc jouer entre les deux modes, en fonction du terrain pour gagner sur la longévité de la lampe.

On utilise en parallèle, une lampe frontale sur le casque pour une meilleure vision de "direction" et pour lire les panneaux des parcours balisés. Je l'utilise également pour suivre le parcours sur mon GPS sans avoir besoin d'utiliser son rétroéclairage et donc économiser les piles de celui-ci.

Je pense qu'on a maintenant un bon mix d'éclairage nous permettant de bien voir et de pouvoir jouer sur les modes pour augmenter l'autonomie.

Il faudra confirmer ce ressenti sur de prochaines sorties peut-être plus techniques (même si je ne suis pas fan des sorties nocturnes) et surtout sur des BUL (j'espère au printemps prochain...).

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #VTT BUL-traversée vtt-matos, #ACTU

Le BUL (Bivouac Ultra Leger), c'est toujours une aventure. On part pour deux ou 3 jours en totale autonomie. On a en tête la longueur des étapes, on a vérifié la météo, on a de quoi boire (filtre à eau et pastilles) et manger (nourriture, réchaud etc) …
Mais il y a toujours des inconnus qui font que ces sorties sont à part. Il y a des secteurs où le manque d'eau (pas de rivières ou à sec) vous empêche de manger jusqu'en fin d'après-midi malgré les réserves. La recherche du lieu de bivouac du soir se prolonge parfois jusqu'à la tombée de la nuit. Des longs passages pentus vous obligent à décharger vos VTT car le poussage est impossible, augmentant alors considérablement le temps de parcours …
Mais une fois ces évènements passés, il y a le "bonheur" de manger, dormir ou pédaler qui est décuplé par les difficultés rencontrées et surmontées. 
Bref, on adore.

Mais des fois, il arrive autre chose.

BUL Traversée Alpes-Provence
C'est le week-end prolongé du 14 juillet 2016 : on se planifie le début de la Traversée Alpes-Provence (parcours balisé) au départ du Col de L'Arche jusqu'à Digne-les-Bains pour nous, en 4 jours. On est au top de la préparation. Le camping-car est posé à Digne et on monte au col de l'Arche avec la polo, les VTT et tout le matos.
A 13h on est prêt à partir et on se lance sur le parcours avec de magnifiques paysages, en suivant un mix de pistes et singles. Les kilomètres s'enchainent assez rapidement quand je vois Manu arrêter sur le coté d'une piste en descente : le pneu de son FAT a été éventré par un objet métallique. Il n'y a pas de réparation possible. Notre aventure s'arrête donc là après 25km de roulage. 
Enfin pas tout à fait, car il faut récupérer la Polo au col de l'Arche !! Par chance, une route avec un grand bouchon (pour un nettoyage de voirie suite à un accident la veille) est à proximité. Je fais donc du "porte à porte" (j'adore …) jusqu'à trouver un couple allemand, grand amateur de périple en tout genre, qui m'amène jusqu'au sommet (merci encore à eux). Bon, j'avais aussi l'option de rejoindre le sommet en VTT par la route mais ça aurait été plus long et surtout, le temps avait bien changé et la pluie était arrivée en haut.
Donc, on s'est retrouvé ce soir-là à dormir dans le camping-car à Dignes (où on a fêté mon anniversaire autour d'une boite de gâteau Delacre !!). En plus dehors, c'était quasiment tempête, donc moins de regrets (et après un retour maison pour réparation, on a été faire le Tour du Haut Diois en BUL sur 2j).
Cela reste à ce jour notre BUL le plus court : 25km et pas une nuit dehors !!

Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...

BUL La TransVerdon entre Colmars et Rougon en septembre 2014.
On avait prévu de faire ce tronçon en quatre jours et trois nuits. Après deux jours de ride et deux nuits de bivouac (dont la première, idyllique, aux Lacs de Lignin !!), je me fais attaquer dans le secteur de la Montagne de Maurel, par une meute de patous dont un me plante les crocs dans la cuisse droite.
On continue à pédaler et on attend d'être assez loin avant de s'arrêter faire un état des lieux (des fois qu'ils reviennent à la charge…). Il n'y a rien de grave et Manu me fait un beau pansement avec la trousse de survie qui semble toujours trop lourde quand on prépare nos sacs, mais qui, pour le coup, s'est révélée très utile.
On repart pour poursuivre notre voyage. Mais assez rapidement, je me rends compte que si cela se passe assez bien au pédalage, chaque arrêt rend la reprise de plus en plus douloureuse. 
Donc on prend la décision de mettre fin à notre BUL. Enfin, il faut quand même qu'on rentre. Après recherche, il n'y a pas de moyen pour couper et rejoindre directement St André-les-Alpes, donc on suit le parcours (heureusement ça descend …).
Arrivé là, ce n'est pas fini, car on devait aller jusqu'à Rougon où se trouve donc la Polo. On prend donc un taxi , enfin JE prends un taxi et je récupère la voiture pour retourner à St André retrouver Manu.
Aparté : je viens de m'apercevoir que c'est toujours moi qui m'y colle pour récupérer le véhicule : plus haut au Col de L'Arche, aux Pass'portes 2013 (article sur nos sorties mythiques) pour rejoindre Torgon : il faut que je tire ça au clair !!!
Bref, on met tout le matos dans la Polo et on rentre à Colmars rejoindre le Vito.
Et là, alors que j'avais assuré comme une bête, depuis la morsure, je me fais un petit malaise vagal pendant que Manu me désinfecte la blessure !!  En récompense, on s'est fait un pizzeria, histoire de bien finir le week-end...

 

Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...

BUL Tour du Champsaur en Août 2013.
C'est notre premier vrai BUL, 142 km et 4100m de D+, à faire en 3 jours.
Le premier jour se passe plutôt bien, même si on est un peu en retard sur le kilométrage prévu quand on s'arrête pour bivouaquer dans une forêt. Je ne dirais pas la même chose de la première nuit qui a été assez agité. Outre le fait que les matelas mousse de nos débuts n'étaient pas très confortables, un chien errant (ou autre chose on ne sait pas vraiment…) a aboyé à proximité à plusieurs reprises dans la nuit. Bref, ce n'était pas une nuit reposante. Et on l'a un peu payé sur la journée suivante (surtout moi d'ailleurs) car en plus de finir la première étape, on n'a fait que la moitié de la deuxième étape. En effet, étant fatigué, on a décidé de s'arrêter plus tôt pour passer une meilleure nuit et récupérer. On songe d'ailleurs, à ce moment-là à faire ce BUL en 4 jours.
Le  troisième jour se passe mieux du point de vue de la forme mais on n'arrive quand même pas à rattraper le retard de la veille. On se prépare donc en fin de journée à trouver un lieu de bivouac. Mais les kilomètres défilent sans rien trouver. Manu a alors l'idée de finir ce BUL sans s'arrêter. On s'allège donc en vidant l'eau prévu pour la toilette et le repas et on continue à rouler de nuit, à la seule lueur de la lune pendant les portions de poussages pour économiser nos lampes. C'était vraiment magique de se retrouver, dans un paysage qu'on devine magnifique, en montagne, dans la nuit. Par chance, la dernière descente s'est faite sur chemins et pistes et n'était pas technique donc on a pu tout faire sur le VTT. 
On est arrivé au Vito fatigué mais heureux d'avoir fini ce BUL ainsi ...
 

Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...
Top 3 de nos aventures BUL qui ne se sont pas terminées comme prévu ...

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #FAT BIKE, #VTT BUL-traversée vtt-matos, #Rando Alpes de Haute Provence

On profite de ce magnifique temps d'arrière saison, pour faire notre premier BUL de l'année : 3 jours de ride en totale autonomie sur les traces des Chemins du Soleil : Sisteron - Digne les Bains - Sisteron, l'aller par la variante via St Geniez, le retour par les Chemins du Soleil "classique" mais à l'envers.
 

Jour 1 : Château-Arnoux - St Géniez.
On part en fait de Château-Arnoux pour 2 raisons. D'abord, c'est plus facile de garer le camping-car qu'à Sisteron et cela permet d'attaquer tout de suite le dénivelé positif par rapport à un départ de Digne.
On suit donc les traces des Chemins du Soleil à travers le Val de Durance, mais en sens inverse par rapport au balisage. Cela ne pose aucun problème dans ce secteur car tout est ludique dans tous les sens !!
On commence à bien grimper après Peipin avec le premier vrai poussage sur un chemin très caillouteux.

Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)

On prend un single qui nous mène en hauteur pour rejoindre une piste "en travaux", heureusement qu'on la prend dans le sens de la descente. On chemine ensuite par petites routes pour arriver à Sisteron après 25km et 750m de D+ : il est temps de faire notre première pause dans un joli cadre.

Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)

On repart pour démarrer la première partie de la variante, Sisteron - St Géniez. Là, ce n'est pas très compliqué, on ne fait que grimper sur petites routes puis sur piste. Cette montée est interrompue par un petit single, au départ bien sympathique, mais il y a au milieu une courte montée très caillouteuse donc très glissante même à pied en poussant les vélos (même déchargé !!). On rejoint ensuite de nouveau la petite route pour avaler du dénivelé.
Les paysages sont magnifiques et on chemine vers notre point de bivouac avant St Geniez après 1550m de D+ et 45km.

Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)

Jour 2  St Geniez - Thoard
On plie le campement pour suivre le single jusqu'à St Geniez. De là, on commence la deuxième étape de la variante. Après quelques kilomètres sur piste, on emprunte un magnifique et long single très chouette avec quelques portions plutôt techniques en descente qui nous emmène au bord de la rivière.

Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)

On fait le plein d'eau et on se lance pour une longue montée, d'abord sur piste et avec une pente assez douce pour arriver rapidement sur des chemins beaucoup plus raides et finir sur un long single en épingles : un long moment de poussage !! mais qui se fait gentiment en prenant le temps...
On arrive alors sur le single des crêtes avoir un paysage absolument sublime à 360°.

Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)

On alterne petites descentes et montées plus ou moins fortes (de beaux poussages encore !!) pour rejoindre le Sommet du Corbeau (1357m) et le sommet de Vaumuse (1435m).

On emprunte un long single en profil descendant pour nous amener en sous-bois sur des terrains variés : descentes sur single plus technique ou sur pistes alternant avec de petites montées sur chemins.

On voit se profiler Thoard ce qui va nous permettre de faire le plein d'eau et de manger enfin (alors qu'il est quasiment 17h).
Petite aparté : cela fait 2 fois que l'on fait cette zone en BUL et on a eu le même problème au niveau de l'eau. Il n'y pas de rivière (avec de l'eau) entre le début de la montée raide et Thoard, qui est la partie la plus physique de cette rando, donc il faut prendre ses précautions.

Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)

Après ce repas réparateur, on continue notre périple pour trouver un lieu de bivouac, et on se reprend, mine de rien, 300m de D+ en roulant sur piste.
Enfin, on prépare notre bivouac en scrutant le ciel car on aperçoit la pluie au loin.

Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)

Jour 3 : Thoard - Château-Arnoux
Après quelques petites averses nocturnes (Manu est un peu déçu car il n'a pas vraiment plu assez pour tester la tente, mais ça c'est une autre histoire ...), on se lève sous un ciel dégagé, le top pour prendre le petit déjeuner.

Pour rejoindre Digne, il nous reste une petite montée et un long single en profil descendant en flanc de montagne. Ce single est assez "piègeux " avec des portions bien étroites, des traversées de rivières (là, par contre, il y a plein d'eau !!), des coups de cul costaux, bref du bien technique où l'on est resté plutôt prudent.

 

Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)

On rejoint Courbons et Digne-les-Bains.
De là, on rejoint notre point de départ assez rapidement en suivant mais à l'envers le tracé des Chemins du Soleil "officiel". C'est assez facile, alternant pistes et petites routes, l'idéal pour finir notre périple !!

Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)
Les Chemins du Soleil Sisteron Digne les Bains via St Geniez en BUL (11-13 septembre2018) (04)

On a fait en tout 130km et 3800m de D+, et même si on connaissait déjà quelques sections, on a pris beaucoup de plaisir à faire cette boucle physique et technique dans un cadre magnifique !

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #FAT BIKE, #VTT BUL-traversée vtt-matos
vtt-a-2 BUL Fat Bike Alpes de haute provence.
vtt-a-2 BUL Fat Bike Alpes de haute provence.
vtt-a-2 BUL Fat Bike Alpes de haute provence.
vtt-a-2 BUL Fat Bike Alpes de haute provence.
vtt-a-2 BUL Fat Bike Alpes de haute provence.

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #VTT BUL-traversée vtt-matos

Notre futur tipi dans des contrées sauvages, entourées de bêtes sauvages.....bououou!!!!  Des loups, des sangliers, des chevreuils, des bouquetins, des rapaces....
Toutes ces merveilles que peut nous offrir la nature : du levée de soleil flamboyant au couché de soleil rougeoyant, des odeurs de garrigue, des points de vue à couper le souffle, de belles journées de ride sur nos fidèles destriers.
Du bullage en toute liberté.

Une odeur de BUL en TIPI pour vtt-a-2.....
Une odeur de BUL en TIPI pour vtt-a-2.....
Une odeur de BUL en TIPI pour vtt-a-2.....
Une odeur de BUL en TIPI pour vtt-a-2.....
Une odeur de BUL en TIPI pour vtt-a-2.....
Une odeur de BUL en TIPI pour vtt-a-2.....
Une odeur de BUL en TIPI pour vtt-a-2.....
Une odeur de BUL en TIPI pour vtt-a-2.....

Il nous reste plus que la coiffe et les peintures de ride sur le corps LOL.

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #vidéo internet, #VTT BUL-traversée vtt-matos

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #vidéo internet, #VTT BUL-traversée vtt-matos

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #FAT BIKE, #VTT BUL-traversée vtt-matos

Un test grandeur nature sur 100 km, le but, ne plus avoir sur le dos un sac sur grande randonnée,

sacoche de cadre.

Chambres à air pour nos 2 bikes 26x4.8 et 27.5x300.
KWAY.
Veste VTT
PQ.
1 pompe.

 

2 sacoche porte bidon sur le cintre avec 2 bidons de 650ml.
 

1 sacoche de top tube.
Appareil photo, batterie externe de rechargement (pour stab et cam gopro 6), portefeuille, portable , sachets étanches, clé véhicule.

 1 bidon LEZYNE porte outils.
 

1 porte bidon sur tube diagonal, 1 bidon 650ml.
 

BILAN.

Très agréable sur de la longue distance, super ventilation au niveau du dos, surtout pas de charge sur le dos donc pas de pression sur la selle  "pas de mal de Q".
Liberté d'enfer en descente et en montée pentue et longue.

 

 

 

Test matos FAT BIKE bikepacking sacoche ACEPAC sur 100 km du Lachens.
Test matos FAT BIKE bikepacking sacoche ACEPAC sur 100 km du Lachens.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>

BOX LIKE

  

 

 youtube.com VTT A 2

 

 

 

 

NOMBRE DE VISITEURS

compteur internet

Articles récents

NOUVELLE CATEGORIES

TUTO MECANIQUE/
 


 

 

 

 


 

 

Hébergé par Overblog