VTT a 2

VTT a 2

PASSIONNEMENT VTT ................ 27.5 + 6 FATTIE et FAT BIKE

divers

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #divers
  Un bilan positif sur le Spicy 316 : 
             * des amortisseurs qui marchent le feu de dieu, et en plus les réglages d'amortisseurs faciles à faire (astuce réglage fourche article du 07/01/2009).
              * un véritable sofa en descente :  c'est même impressionnant les vitesses atteintes avec lui. Il a une faculté à absorber les chocs c'est sidérant, on va jusqu'à chercher les passages les plus durs  pour se faire plaisir à l'inverse de mon ancien VTT. Evidemment tout est relatif avec mon petit niveau.
              * il garde bien sa trajectoire, un très bon comportement dans la caillasse et il a de très bonnes capacités en passage trialisant. On peut  le stopper à l'arrêt en équilibre et repartir aussi sec. On s'habitue très vite à son devant un peu lourd et pataud.
               * il grimpe très fort, a une bonne motricité et un rendement très satisfaisant
C'est un bon VTT polyvalent.

                     

La critique principale est la même que Véro : vive les chocs sur les pédales en montée technique !!
Mais il est clair qu'on ne peut pas tout avoir ! Et lui il a des amortisseurs qui marchent comme jamais, qui lui donnent une grande motricité et une impression d'être littéralement collée au sol : avec en contre-partie un affaissement de la garde au sol dû à l'utilisation d'une partie de son débattement.
Vous me direz pourquoi ne pas l'avoir plus haut perché? Je pense tout simplement pour une question de stabilité et pour éviter d'avoir l'impression de faire du VTT du haut de la "Tour Eiffel".
Il demande à avoir plus de finesse de pilotage en montée pour ensuite mieux "bourriner" dans les descentes.

Je suis content de cet achat, cela n'est vraiment pas évident car la concurrence fait rage dans cette fourchette de prix.

Sur les accessoires j'ai changé leurs poignées de cintre, leur selle ainsi que leur dérailleur arrière SLX qui est pour moi une catastrophe (je l'ai remplacé par son grand frère : le XT).

En conclusion ils ont fait très peu d'impair sur l' équipement du Spicy 316.

Pour le reste des changements voir article
AUTOPSIE DU BIKE SPICY 316

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #divers

CADRE: alu 7005 multibutted
commentaire :
très    BOOOO...  
taille M ;taille du poulet 1m76                                   

FOURCHE : fox 36 van r 160m
commentaire : très bon fonctionnement, facile à régler

AMORTISSEUR : fox float rxv 216mm                                       
commentaire : idem

DERAILLEUR ARRIERE : new SLX shadow  
commentaire : pas terrible, un coté camelote
modifié par son grand frère, le XT shadow : c'est le jour et la nuit

DERAILLEUR AVANT : SLX
commentaire : RAS

PEDALIER : fcm542 22x32x44
commentaire : RAS
modif : retrait du 44, mis en place d'un anti-déraillement DM3

CASSETTE : hg50 9s 11x34           
commentaire : RAS

CHAINE : hg53
commentaire : usure très rapide
modif : sram (en cours d'essai)

JANTE : rims mavic xm321 32t/hubs lp/shimano m525
commentaire : RAS (solide par rapport au mauvais traitement)

PNEU : continental montain king sport ts 26x240
commentaire : je n'ai fait aucun essai avec donc je n'ai pas d'avis.
modif : av barracouda 230 mrc ar ardent 225 (remplacé par un toro 235)
Eh oui c'est ça un bourrin qui bouffe les pneus, ça en change souvent !!

FREIN : formula k18 180/180
commentaire : le top
modif : 200mm pour stopper le poulet

SELLE : lp san marco
commentaire : modèle fakir, il ne manque que les clous. Cela dit, je n'ai pas fait l'essai
modif : wtb pure V

TIGE DE SELLE : lp xccomp6061 31.6x350
commentaire : aucun essai avec, donc je n'ai pas d'avis particulier.
modif : tige de selle télescopique gravity dropper

CINTRE : easton ea50 mid 685mm
commentaire : largeur idéale

POIGNET: lp
commentaire : trop fine, manque de grip ,salissante.
modif : Oury lock-on (le top du top)

POTENCE : lp xr 80 mm
commentaire : RAS (modif potence SB3 en 50 mm rouge anodisé)

SHIFTERS : shimano deore
commentaire : RAS
modif : LX pour pouvoir retirer l'indicateur pour mettre la manette de le tige de selle

                                

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #divers
Cet article fait suite aux articles précédents :
                      - le Zesty 314 en action (essai terrain) du 08/02/2009
                      - le Zesty 314 version 2009 est arrivé du 01/02/2009


Ça fait environ 250km que je roule avec le Zesty et j'en suis toujours très satisfaite. Ses qualités de grimpeur m'étonnent encore et il descend très bien.

Par contre un détail m'a surpris car je ne m'y attendais pas du tout. En effet, au fil de mes randonnées, je me suis aperçue que je "tapais" souvent les pédales au sol et notamment dans le sol rocailleux. Rien de bien grave mais c'est un peu déstabilisant surtout que j'avais l'impression de faire attention aux pierres.

Afin d'en avoir le coeur net (et savoir si ça venait de moi ou du vélo), j'ai comparé la hauteur des pédales position basse par rapport au sol entre mon ancien Décathlon 9.1 (de 100 mm de débattement) et le Zesty 314 (de 140 mm de débattement) .
Sur le Décathlon distance entre le sol et l'axe de la pédale position basse = 16.5 cm
            Zesty                   "                       "                     "                      = 18 cm (donc garde au sol plus haute).

Par contre dès que je fais les mesures en m'asseyant sur le VTT, ça s'inverse :
               - pour le Décathlon on passe à 15.5 cm 
               - pour le Zesty on passe à 13.7 cm donc plus bas ce qui explique cette sensation de cogner avec les pédales beaucoup plus souvent (pour info le SAG du Zesty est réglé à 20%).

Ouf ! Je suis rassuré. Mon pilotage n'est pas remis en question !!
Mais par contre c'est mon pédalier qui va moins aimer (une dent du troisième plateau a déjà pris un choc) et ça implique que je fasse plus attention au terrain (quand c'est possible). 
La conséquence la plus visible pour le moment se situe au niveau de mes pédales : quelques crampons sont déjà attaqués.

Par contre, pour éviter de trop "cogner" avec la grande couronne de pédalier, j'ai mis un flasque DM3 à la place du 3ème plateau (que je n'utilise que très peu en réalité) ce qui lui donne un certain look et en plus ça augmente la garde au sol.
                                                                           
               

En tout cas, ça ne change en rien la très bonne opinion que j'ai de ce VTT. Je me fais toujours extrêmement plaisir à le piloter !!

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #divers

Et bien sûr avant de démarrer, quelques réglages :
            - selle : nous avions mesuré la position sur le Décat' pour remettre exactement la même hauteur (par rapport à la pédale). Il restait juste à régler le recul avec le fil à plomb (cf article de Manu sur les réglages)
           - fourche : comme nous l'avait conseillé notre vélociste, réglage pour avoir un enfoncement de la fourche à 50% quand j'appuie dessus de tout mon poids (je suis debout à coté du VTT et freins serrés).
Pour le détente, je l'ai fait à l'oeil pour ne pas avoir une détente ni trop molle, ni trop rapide (des DVD fournis avec certains magazines de VTT montrent ça très bien)
           - amortisseur : gonflage pour avoir le curseur du SAG dans la zone grisée (moi je l'ai mis plutôt vers 15 pour essayer).

Voilà, je suis prête.
Quelques kilomètres de rodage de frein, quelques photos pendant qu'il est encore propre et nous voilà partis sur les chemins de Berne (eh oui, c'est à coté !).

Dès les premiers mètres, une sensation de légèreté et de maniabilité très impressionnante (et un peu déstabilisante ...). En effet, le guidon tourne très facilement rendant tous les changements de direction plus faciles. Mais en même temps, il garde très bien une trajectoire droite s'il on le décide.

Sur la montée en cailloux (sur le parcours n°3), le zesty passe beaucoup mieux. Avec le Décathlon, le choix de la trajectoire sur ce type de terrain est primordial sous peine de laisser la roue avant se "planter" dans un rocher. Par contre avec le Zesty, il n'y a pas cette sensation d'être à l'arrache sur chaque caillou qui dépasse. On passe beaucoup plus facilement, c'est plus souple (un vrai bonheur ces amortisseurs !). Une erreur de trajectoire se rattrape plus facilement, et en exagérant un peu, il n'y a même plus de trajectoire à suivre.
J'ai hâte de l'essayer sur la montée de la rando de Figanières qui est encore plus dure.

Dernier petit test : sur les parcours 1 et 2 de Berne, il y a juste après la passerelle, un petit raidillon que je n'ai jamais réussi à monter. Bon, je n'ai pas encore réussi à le monter mais je suis allée plus haut donc un bon point pour la motricité.

La deuxième sortie a eu lieu avec les Laurannis Brothers dans l'Estérel et j'ai pu vraiment tester le Zesty en descente technique (rocher, single track en virage ...).
Et là c'est encore la maniabilité qui m'a frappé dans les singles tracks tout en zig-zag et notamment un virage en épingle à gauche (qui n'est pas mon coté de prédilection) et que j'ai passé somme toute assez facilement. La précision de la trajectoire est également assez étonnante.
Par contre, il va falloir que je m'habitue à son guidon, plus large que le Décathlon. En effet, j'ai fait quelques accrochages de guidons dans les buissons et même un contact entre mes doigts et un tronc d'arbre (sans conséquence  heureusement). 
Les suspensions fonctionnent également très bien donnant une "impression" de plus grande facilité pour passer des marches ou autres obstacles.

Au final que du positif  pour moi au bout de ces deux sorties.

(note : je ne parle pas de ses qualités de relances, car c'est un de mes points faibles : je ne fais pas de relances, donc dur de juger !!)

La seule remarque négative serait dans l'accumulation de boue qui se fait sur le vélo en cas de terrains très boueux (cf la photo). Il faut également faire attention lors du nettoyage à la présence possible de caillou au niveau du bas du tube selle.
                                                          


 

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #divers

C'est l'évènement de la semaine (enfin pour moi !), car mon zesty est enfin arrivé.
A ce qu'on nous a dit, le délai d'attente était dû à un retard de livraison de pièces Shimano.

                            Regardez comme il est beau !!!


                    aussi bien au recto                            qu'au verso !!!

Dès qu'on est allé le chercher, Manu s'est attelé à faire toutes les modifications qu'on avait prévu.

Tige de selle télescopique

Pour moi, c'est un accessoire indispensable et j'aurais beaucoup de mal à m'en passer, donc j'ai récupéré celle que j'avais avant.
Avant d'en avoir une, j'étais obligée avant chaque descente qui me paraissait un peu dure, de m'arrêter pour baisser la selle, ce qui a plusieurs inconvénients :
     - premièrement, il faut bien évaluer à l'avance la difficulté de la descente car il m'est arrivé plus d'une fois de me retrouver au milieu en me disant "zut ! (car je suis toujours poli en VTT!!) j'aurais dû descendre la selle" . Donc obligation de m'arrêter plus ou moins facilement pour descendre la selle et après, le redémarrage n'est pas toujours facile voire impossible. Et d'autres fois je la baissais par précaution alors que ça n'était pas nécessaire.
Ma solution à ce problème (avant la tige de selle télescopique) était de laisser passer Manu devant et il me donnait les indications "on baisse ou on passe". Mais bon, il faut avoir un Manu sous la main !!
    - deuxièmement, un arrêt en haut d'une descente difficile pour baisser la selle est parfois bloquant : en effet, on a bien le temps de la regarder et surtout de "cogiter" ce qui, dans mon cas est loin d'être bénéfique car j'ai tendance à perdre mes moyens dans cette situation.
   - troisièmement, en cas de petite côte raide juste après une descente (ce qui arrive assez souvent dans les parcours), il y deux solutions : 
                          - pédaler avec la selle basse mais si la côte est raide = mission impossible 
                          -s'arrêter pour remonter la selle mais alors là repartir sans élan dans un raidillon = mission impossible II 
   - et quatrièmement en cas de successions de montées et descentes, cela implique de s'arrêter très fréquemment et ça devient vite lassant. En plus, on perd complètement le coté ludique d'un tel parcours.

Donc pour moi c'est tige de selle obligatoire et la Gravity dropper turbo marche très bien. Ma tige de selle a un débattement de 7.5cm (car j'étais limitée sur le Décathlon). Jusqu'à présent ça m'allait très bien. Il me reste à tester sur le Zesty qui est un peu plus haut si je reste en 7.5cm ou si j'essaie d'en trouver une à 10cm maintenant que j'ai la place.

En plus, Manu m'a monté des gachettes de vitesse SLX ( des "shifters" pour les puristes du vocabulaire) auxquelles il a enlevé l'indicateur, ce qui lui a permis de rapprocher de ma main le levier servant à  actionner la tige de selle. Je peux donc baisser ma tige de selle sans lâcher le guidon. Ce qui est très appréciable en situation critique et ce qui n'était pas le cas sur le décathlon.





Disque de 180mm à l'arrière (il était déjà present à l'avant)
Le souvenir de disques de 160 mm bleuis rendant le freinage inefficace sur notre première journée de descente reste encore dans nos mémoires. Comme on va sûrement refaire de la descente en montagne cet été, on repasse tout sur du 180mm.

Pneus
Exit le montage d'origine, je reprends la même combinaison que sur le Décathlon et qui me convenait parfaitement : Barracuda 2.10 MRC à l'avant et Ignitor 2.10 UST à l'arrière (tous les deux tubeless avec chambre à air - pour comprendre pourquoi reportez-vous à l'article précédent).

Les poignées de guidons.
Quand j'ai mis mes mains sur le guidon du Zesty, je me suis aperçue que les poignées étaient petites, trop petites. Comme on était encore chez notre vélociste, on a pris des poignées Oury (petit message personnel "Bonjour Corinne") version lock-on (pour éviter que ça tourne) qui avaient déjà été testées et approuvées par Manu. 
En plus, on a mis des embouts de guidons anodisés rouge assortis aux pièces anodisées du VTT : c'est ça, c'est le souci du détail !!
                                      

Un compteur
On a mis un nouveau compteur Mavic dont le capteur est un même temps l'écrou d'attache rapide de la roue.
Je n'ai pas encore étudié à fond toutes les possibilités de ce compteur mais je vous en ferais part dès que je serai au point.
               

Une protection de cadre
Manu a insisté pour mettre un bout de pneu sous le cadre pour éviter d'avoir plein d'impacts de pierres.
                                         

Voilà il est tout beau et prêt à rouler, mais là c'est une autre histoire.

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #divers



Me voilà enfin sur les singles du Chateau de Berne avec mon Spicy 316






Son comportement au pédalage est très agréable de part sa position du buste relevé et du coté onctueux des amortisseurs : un véritable sofa !!
Il n'y aura donc aucun problème pour se rendre sur nos terrains préférés ou faire de longues virées en rando.

La très grosse surprise est sa motricité. J'ai pu grimper des côtes facilement : les mêmes qui m'avaient posées problème avec le Décathlon (qui avait tendance à se lever de l'avant avec obligation de s'assoir sur le bec de selle, et avec le risque que la roue arrière dérape). Sur le Spicy, pas besoin de se mettre sur le bec de selle, l'avant reste scotché au sol (sans pour autant empêcher, quand on le désire, de lever la roue avant -"manual"- pour le passage d'une marche ou d'une racine).La roue arrière est aussi scotchée au sol. En bref, il grimpe très bien sans avoir l'impression d'avoir un tank.

En descente il marche du feu de Dieu. Je peux m'amuser maintenant à faire quelques excentricités en toute sécurité, comme mes petits "pet de lapin".Il reste très équilibré : il décolle bien, il atterrit à plat aussi bien en saut de table ou sur des buttes (enfin petit saut : il ne faut pas que je me la "pète").
Il ne faut pas s'effrayer de voir le joint torique de l'amortisseur arrière en fin de butée, le spad utilise tout le débattement sans talonner.
Je suis très satisfait du comportement de la fourche Fox à ressort hélicoïdal.
Les freins Formula  sont très efficaces, progressifs et puissants.

La position de pilotage est impeccable pour moi, je n'ai pas eu besoin de toucher à la potence.

Le seul défaut que je lui trouve pour l'instant est une proue un peu lourde et pataude, l'angle de chasse n'est évidemment pas le même qu'un XC. Je pense que j'ai dû accentuer cette sensation par la pose d'un pneu lourd, de section généreuse et carrée : le Barracuda MRC 230. Un pneu comme le Fat Albert par exemple, de section ronde, ou avec le pneu d'origine doit rendre l'avant moins pataud.

Sa forme très sloupée le rend très maniable. Sa géométrie relativement sage le rend très stable en descente et très bon grimpeur, peut-être un peu neutre sur les relances et sur la maniabilité.

Ma conclusion est très positive : je pense qu'avec le Spicy je vais pouvoir progresser rapidement et bien m'éclater. Et enfin pouvoir faire un stage de descente avec la MCF des Orres car j'ai maintenant le spad adéquat.

                                         





Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #divers

Le premier contact est très concluant et je suis très agréablement surpris. Avant le premier essai j'ai fait quelques modifications de matos sur le VTT que je détaillerais prochainement.

Mais avant tout, je vous conseille de bien régler les amortisseurs.

Ce n'est pas la peine de jouer à l'apprenti sorcier car je l'ai fait. J'ai durci l'amortisseur arrière au-delà des réglages prescrits, idem pour la fourche afin de bien me rendre compte des différences apportées et de la précision du réglage préconisé par le constructeur. Au final, le système de réglage arrière du SAG (précontrainte) -avec le curseur sur le tube de selle et les repères sur le bras oscillant- est parfait et très simple à mettre en oeuvre. Ne pas oublier de se munir d'une pompe haute-pression en vente chez n'importe quel magasin vélo (même Décathlon, Go Sport ...) qui coûte entre 20 et 40€.

Réglage de l'amortisseur arrière

Retirer le bouchon de valve et brancher la pompe haute-pression.
                                         
Se mettre sur une marche ou contre un arbre pour pouvoir tenir assis sur le vélo (bien sûr, le réglage se fait avec le pilote dessus).
S'assoir sur le vélo en position de pilotage et tout équipé de préférence avec tout votre matos habituel (vache à eau, casque, chaussure, matériel de dépannage...). Je vous assure que le poids supplémentaire de tout notre attirail change totalement le réglage.
                                          
Régler l'amortisseur assis dessus en ajustant avec la pompe haute-pression. Le but est d'avoir la bague dans la zone grisée entre 17 et 21. Ce réglage est vraiment très important car ça lui donne vraiment le maximum de ces capacités.
                                        
Finaliser le réglage avec la molette rouge du rebond, réglage qui n'est surtout pas à négliger.

Il vous donne la vitesse de retour à la position initiale de vos amortisseurs sans que cela ne se transforme en un "retour de raquettes" violent ni en une impression d'avoir de la guimauve. Le choix du rebond est très personnel, il faut trouver le juste milieu. En fait, il faut avoir des amortisseurs qui retrouve une partie de leur course au moment d'un deuxième choc rapproché sans être non plus désarçonné par le retour violent des amortisseurs en position initiale.


Réglage de la fourche

 
Se mettre à coté du vélo, les deux mains sur le cintre et enfoncer de tout son poids la fourche, surtout sans à-coups.
Il faut que la fourche s'enfonce de moitié. Utiliser la molette bleue pour régler la précontrainte.
Il reste à régler le rebond avec la molette rouge (le principe est le même que pour l'amortisseur arrière).
     
N'essayer pas de comprimer la totalité de la course à l'enfoncement, c'est impossible avec un ressort hélicoïdal.
Pour avoir le maximum de précision, vous pouvez mettre un collier électrique sur le plongeur (attention de ne pas rouler avec car il peut couper le joint spi). Moi, j'ai mis en place un joint torique sur le plongeur sans démontage du fourreau (ça fera l'objet d'une explication spécifique), c'est très pratique pour pouvoir modifier le réglage à tout moment selon le terrain.

Je pense que la fourche avec le ressort hélicoïdal est plus difficile à régler que la fourche à air du Spicy 516. Pour régler cette dernière, il faut faire la méme opération en précontrainte. Cela donne déjà un très bon réglage en précontrainte. le gonflage de cette fourche se fait également avec une pompe haute-pression.

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #divers


Comment en est-on arrivé là?
 
J'avais déjà été attiré en 2008  par le Spicy de part sa belle gueule, sa couleur orange pétard, sa fourche blanche etc....En plus il y avait beaucoup de critiques positives et très peu de défauts (les pneus Michelin, son manque de caractère, les cables vulnérables au choc sous le cadre...). Mais c'était, à l'époque, un VTT trop catalogué enduro et freeride.
Donc mon choix d'achat hypothétique était centré sur le Zesty pour ses 140  mm de débattement, son poids et aussi les bonnes critiques que j'avais lu. Il était plutôt classé en "All montain light" Le point négatif pour moi du Zesty de l'époque était sa couleur triste. Personnellement je trouve qu'une couleur sympa c'est important.
Mais bon c'était à l'époque juste pour le plaisir de l'oeil et pour se tenir au courant des nouveautés par le biais de magazine VTT.
Jusqu'au jour où Véro me dit en bas d'une descente des Deux Alpes "Il va falloir qu'on change de VTT si on veut progresser" . Et là, me voilà plongé dans tous les essais vélo de tous les magazines VTT du plus vieux jusqu'au dernier publié.
La conclusion de mes prospections fut étonnante. En effet, petit à petit les critiques avaient changé ainsi que les mentalités et le Zesty était devenu un VTT bon partout et surtout inclassable.
Comme quoi les choses ne sont pas figées : Le Zesty s'avère être super en XC, en enduro light et en descente de façon occasionnelle.
Ca y est, notre choix était enfin fait aprés des longues lectures et  discussions. Vous vous doutez bien que vu le budget de nos 2 bikes, on a pas droit à l'erreur.
Et là Vero me dit : " Tu es bien sûr qu'un 160mm comme le Spicy par exemple ne serait pas mieux pour toi ? "
Donc me revoilà sur les tests. Le choix final fut difficile car le Spicy est devenu aussi, au vu des critiques un VTT polyvalent donc très intéressant pour moi. En fait son débattement de 160 mm et sa faible différence de poids avec le Zesty a définitivement fait pencher la balance. En plus, son apparente capacité au pédalage m'a conforté dans mon choix.
Je n'ai malheureusement pas pu essayer le Spicy 316 au Roc d'Azur (je m'étais blessé au genou en roller). J'allais donc avoir la surprise totale au moment de l'achat. Mais à première vue le millésime 2009 a bien évolué : la problématique des cables sous le cadre est résolue, la couleur grenat et blanc est "super sympa". Pour les pneus ça n'a pas d'importance car de toute manière je les change.
Pour mon opinion finale il ne reste plus qu'à l'essayer aprés quelque modif (disque de 200 mm, selle téléscopique, antideraillement DM3 -en commande- ...)

Conclusion Pour moi : ça sera le Spicy 316 version 2009 et pour Véro le Zesty 314 version 2009.

Donc direction notre vélociste préféré (Bicyclinic dans le Var) pour les acheter.
Il nous a fait essayer les VTT en nous conseillant des tailles inférieures à celles préconisées pour les autres VTT. En effet j'ai pris un M (je mesure 1m76) et pour Véro un S (elle mesure 1m67).
D'ailleurs je pense que les critiques liées à la longueur des potences sur le Spicy et le Zesty sont plus liées à un problème de taille.

 Par chance le Spicy était en stock ce qui m'a permis de l'avoir de suite. Pour Véro, il est en commande depuis plus d'un mois chez Lapierre (qui doivent être assez débordé par le franc succès de sa gamme) Elle ne l'aura pas avant le début de l'année prochaine


Voilà la bête !!!
                                                   

Et bientôt tous les résultats de mes premiers pas en Spicy !!!

 

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7

BOX LIKE

  

 

 youtube.com VTT A 2

 

 

 

 

NOMBRE DE VISITEURS

compteur internet

Archives

Articles récents

NOUVELLE CATEGORIES


 
 
 
 

 

 

Hébergé par Overblog