
VTT a 2

VTT a 2

PASSIONNEMENT VTT et FAT BIKE

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #FAT BIKE

A la suite de mon article http://www.vtt-a-2.fr/2015/07/moi-aussi-j-ai-teste-le-fatboy-par-vero.html , c'est peut-être une piste pour changer de VTT.

~~ Equipement Cadre Canyon Dude CF Fourche Canyon Rude CF Jeu de direction Cane Creek 40 Dérailleur arrière Shimano Deore XT Shadow, 10s Patte de dérailleur Schaltauge Nr. 26 Dérailleur avant Shimano SLX, 10s Manettes Shimano SLX, 10s Leviers de freins Shimano BL-M506 Freins Shimano BR-M447 Cassette Shimano Deore, 10s Roues DT Swiss BR 2250 Pneus Schwalbe Jumbo Jim Manivelles e.thirteen TRS for FATBIKE Plateaux 22/36 Chaîne KMC X10-93 Boîtier de pédalier e.thirteen Pressfit Potence Canyon V12 Cintre Canyon H15 Rise AL Poignées Canyon Bracelets Selle Selle Italia X1 Special Edition Tige de selle Thomson Elite Pédales Pédales plates standard (seulement pour la France) Hauteurs des cadres S, M, L Couleur turqoise - green Poids 11,9 kg Inclus lors de la livraison Outillage Canyon Torque Wrench Protection du cadre Canyon Protection Caoutchouc Manuel d'utilisation Canyon Manual MTB Spécifications sujettes à des modifications sans préavis. Sous réserves d'erreurs ou oublis.

Du CANYON dans la team VTT-a-2....peut-être ...
Du CANYON dans la team VTT-a-2....peut-être ...
Du CANYON dans la team VTT-a-2....peut-être ...
Du CANYON dans la team VTT-a-2....peut-être ...

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #FAT BIKE
Moi aussi j'ai testé le Fatboy !! (par Véro)

Manu a tellement été emballé par les premières sorties avec son fat, que je n'ai pas pu résister à l'envie de l'essayer.
Alors, bien sûr, il est un peu trop grand pour moi mais en mettant une potence plus courte et en baissant la selle, ça suffira pour faire des essais.

On a fait la première sortie à Berne sur le parcours n°6 qui présente l'avantage d'avoir tout type de terrain en montée et descente.
La première approche sur route (eh, oui, il faut bien se rendre à Berne), est assez surprenante. On a tout d'abord cette impression de rebondir en permanence à chaque tour de pédale !! Mais, j'arrive à maîtriser ce phénomène après quelques kilomètres.
J'arrive sur les premières montées caillouteuses qui passent sans problème. Je confirme, ça monte bien cet engin, très bien même.
Sur les descentes c'est super stable, pas de dérapages sur les zones caillouteuses, je peux même lacher (un peu !!) les freins.
Essai plutôt concluant : je rejoins les commentaires positifs de Manu !!

Deuxième essai une semaine plus tard sur le parcours n°13 raccourci de Saint André des Alpes, 600m  de dénivelé positif pour arriver à la descente aux 70 épingles pour tester sa maniabilité.
D'abord, le départ se fait sur route ce que je maîtrise parfaitement, sans rebond, en pédalant bien "rond". On attaque ensuite la grosse montée sur piste que je démarre "à fond" avec cet engin mais je n'arrive pas à maintenir le rythme !! Sur une longue montée, je vois bien que ce fat est trop grand pour moi (douleur en bas du dos) et aussi peut-être un peu trop lourd "à tirer". Je récupère mon Santa et je rends à Manu son Fatboy pour le reste de l'ascension.
Arrivés en haut des épingles, nous échangeons une nouvelle fois les VTT. Coté maniabilité, je n'ai
pas eu l'impression d'être hadicapé par le FAT, même si je ne pense pas avoir réussi plus d'épingles qu'avec mon Santa Cruz. Mais le pilotage d'un FAT est sensiblement différent : avoir une position plus en avant, freiner plus du frein avant que arrière ... Et moi, il me faut un peu plus de temps qu'une sortie pour bien m'habituer !!!

Pourquoi cet essai ?
L'achat du Fat par Manu et ses sensations nous a fait beaucoup réfléchir sur l'avantage d'un grand diamètre de roues comme le 29"pour un futur VTT pour moi. En discutant à droite, à gauche, il est clair que ce diamètre de roue est un avantage en montée (ce qui est un peu mon point faible !!). Par contre, au dire de beaucoup, on perd en manaibilité, ce qui ne m'arrange pas car avec mon Santa, je suis déjà limite sur des terrains type épingles.
Le FAT serait à priori un bon compromis, d'autant qu'au niveau du rendement ça a l'air plutôt pas mal (Manu me lache maintenant en montée encore plus rapidement qu'avec son Trek !!) et en descente, il ne craint pas grand chose.

Conclusion : il est dur de se décider : un fat avec des pneus de 4" pour diminuer le poids et le coté ventouse comme le Canyon, ou alors s'orienter vers les Fatty en 27.5+ ou 29+.
Le choix n'est pas encore fait, cela dépend de la dispo, du prix ... mais ce qui est sûr à priori c'est le passage sur grosses roues bientôt !!!

 

Moi aussi j'ai testé le Fatboy !! (par Véro)

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Rando autres régions

Un 100 km aller-retour sur la Viarhona en solo (Manu snif...)
Le Tour de France oblige, le col de Cabre est bloqué pour ce lundi, donc je me suis rabattu sur le nord de Valence.
J'avais des à priori sur le Rhône, je pensais que c'était industriel, triste ....
Pas du tout, j'ai trouvé qu'il y avait de magnifiques paysages.
C'est très sympa à faire, pas du tout technique ni difficile, une belle rando ou traversée accessible à tous.

 

Viarhona  La Roche de Glun à Saint Pierre de Boeuf (le 19 juillet 2015).
Viarhona  La Roche de Glun à Saint Pierre de Boeuf (le 19 juillet 2015).
Viarhona  La Roche de Glun à Saint Pierre de Boeuf (le 19 juillet 2015).Viarhona  La Roche de Glun à Saint Pierre de Boeuf (le 19 juillet 2015).Viarhona  La Roche de Glun à Saint Pierre de Boeuf (le 19 juillet 2015).Viarhona  La Roche de Glun à Saint Pierre de Boeuf (le 19 juillet 2015).Viarhona  La Roche de Glun à Saint Pierre de Boeuf (le 19 juillet 2015).Viarhona  La Roche de Glun à Saint Pierre de Boeuf (le 19 juillet 2015).Viarhona  La Roche de Glun à Saint Pierre de Boeuf (le 19 juillet 2015).Viarhona  La Roche de Glun à Saint Pierre de Boeuf (le 19 juillet 2015).Viarhona  La Roche de Glun à Saint Pierre de Boeuf (le 19 juillet 2015).Viarhona  La Roche de Glun à Saint Pierre de Boeuf (le 19 juillet 2015).Viarhona  La Roche de Glun à Saint Pierre de Boeuf (le 19 juillet 2015).Viarhona  La Roche de Glun à Saint Pierre de Boeuf (le 19 juillet 2015).

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #FAT BIKE

Voilà le porte bidon Salsa pour le fat.
Je veux m'alléger le dos au maximum maintenant, donc dans ce petit sac étanche il y a une pharmacie complète et le kit de dépannage complet pour 2 bikes "Manu et Véro" la dream team de choc LOL.
Pour le BUL je verrais si je mets la tente 2 places à la place. Je ferais bien sûr un CR complet après nos premières rando en BUL.

Support SALSA de bidon et sac étanche.
Support SALSA de bidon et sac étanche.

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #FAT BIKE

vélos équipés du fameux nouveau standard 27,5+ ou 29+. Premiers enseignements : il s’agit de machines orientées plaisir et destinées à un public nettement plus typé randonneur que performer. Illustration avec les Trek Stache 29+, Specialized Fuse et Ruze 6Fattie .

SPECIALIZED 6FATTIE FUSE
SPECIALIZED 6FATTIE FUSE
SPECIALIZED 6FATTIE FUSE
SPECIALIZED 6FATTIE FUSE
SPECIALIZED 6FATTIE FUSE
SPECIALIZED 6FATTIE FUSE
SPECIALIZED 6FATTIE FUSE

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Rando Alpes de Haute Provence

En ce dimanche, on a décidé de nous tester en rando pendant une journée de grosse chaleur, en vu de nos futurs BUL planifiés pour cet été.

On a choisi de faire "le sommet de la Bigue"
(http://www.vtt.alpes-haute-provence.fr/les-bases-daccueil-vtt-dans-les-alpes-de-haute-provence/site-vtt-ffc-digne-les-bains-et-le-pays-dignois/) / http://www.visugpx.com/?i=1392414873 ) donné pour 40km et 1797m de dénivelé.

Après un lever aux aurores (à 8h45 !!) pour partir à la fraîche (en fait à 11h00 !!!), on se lance sous un beau soleil à l'assaut de cette rando.
La première partie se fait d'abord sur route puis sur piste pour nous amener à plus de 1000 m d'altitude mais avant de nous faire redescendre sur piste d'environ 200m.
Les paysages sont vraiment magnifiques entre montagnes et cultures.


 

Rando "le sommet de la Bigne" au départ de Digne-les-Bains (12/07/2015)
Rando "le sommet de la Bigne" au départ de Digne-les-Bains (12/07/2015)
Rando "le sommet de la Bigne" au départ de Digne-les-Bains (12/07/2015)
Rando "le sommet de la Bigne" au départ de Digne-les-Bains (12/07/2015)

C'est là que les choses sérieuses commencent, il nous reste 650m de dénivelé à faire sur 10km environ. Il y a eu pas mal de poussages sur cette portion à cause du dénivelé mais aussi à cause du type de piste mélant tout-venant et petits galets qui font déraper la roue arrière dès que le pourcentage augmente.
 

Rando "le sommet de la Bigne" au départ de Digne-les-Bains (12/07/2015)
Rando "le sommet de la Bigne" au départ de Digne-les-Bains (12/07/2015)

Heureusement, en prenant de l'altitude, on arrive en sous-bois apportant une fraîcheur bienvenue.
Les 3 derniers km d'ascension ont été assez éprouvants pour moi, alternant belles pentes sur sentiers et portions plus plates avec de nombreux coups de cul : c'était bien physique !!

Au point culminant de la rando (1500m), on sort de la forêt pour découvrir un panorama à couper le souffle et récompensant tous les efforts accomplis.

Rando "le sommet de la Bigne" au départ de Digne-les-Bains (12/07/2015)
Rando "le sommet de la Bigne" au départ de Digne-les-Bains (12/07/2015)

A partir de là, on se lance sur une longue descente sur single d'abord ludique puis devenant un plus technique en flanc de montagne sur sol plutôt rocailleux. On en profite à fond, jusqu'à une nouvelle crevaison de Manu (damned !! encore ce pneu !! http://www.vtt-a-2.fr/2015/07/pneu-maxxis-mammoth.html ).
Après une réparation express, on continue notre descente jusqu'au village de Courbons.

De là, la fatigue se faisant sérieusement sentir, on a bifurqué en suivant le parcours balisé n°7 qui nous a amené sur une petite route nous ramenant à Digne.

Au final, on a fait 35km et 1250 m de dénivelé à notre GPS (même si on fait quasiment tout le dénivelé prévu par la rando initiale).

Habitué à faire du DH en montagne en été depuis quelques années, il faut qu'on se réhabitue à rouler à la chaleur et surtout qu'on tienne compte de ce paramètre pour adapter la longueur de nos étapes de BUL.

Rando "le sommet de la Bigne" au départ de Digne-les-Bains (12/07/2015)Rando "le sommet de la Bigne" au départ de Digne-les-Bains (12/07/2015)

Ma nouvelle tenue VTT : merci Manu !!!!!

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #FAT BIKE

~~Après la rando raid du Cap Nore de 64 km et 2000m de dénivelé positif, il a fallu se rendre à l'évidence : mon FAT avait besoin d'un pneu plus léger, avec une section moins forte, et surtout avec plus de rendement, surtout pour mon pneu arrière.

Le coté ventouse du Ground Control de Spé n'est pas conçu pour de la longue rando à fort dénivelé positif.
J'ai donc jeté mon dévolu sur le MAXXIS MAMMOTH EN 4.0
car malheureusement je n'ai pas de disponibilité en ce moment sur du jumbo 4.0 de SWCHALBE.
A la pesée, le pneu donne 1280g, alors que le ground de spé pèse 1440g :
un bon depart !

Par contre, j'ai voulu le passer en tubeless.
 C'est une catastrophe : le pneu a la tringle tellement lâche que tu le démontes au doigt sans démonte pneu !! Je ne suis pas arrivé à le claquer au compresseur : une vrai GALERE.

Là, par contre, je regrette mon achat, car je suis obligé de repartir sur de la chambre : ça me gonfle, c'est le cas de le dire !! Je me retrouve donc avec encore plus de poids que le ground de spé en tubeless. C'est complètement débile, c'est un pneu que je déconseille fortement pour un montage tubeless.
Enfin bref....je vais au moins goûter au 4 pouces.
Il est donné pour un pneu à fort rendement pour terrain sec et rocailleux. Je pense que le dessin du pneu ressemble comme 2 gouttes d'eau au modèle VTT
ARDENT de MAXXIS q
ue j'avais sur le Trek, qui était un pneu très polyvalent : terrain meuble, boue non collante, sec, cailloux, dalle, terrain glissant... On va voir à l'essai...


TEST TERRAIN DU MAXXIS MAMMOTH
J'ai fait l'essai sur 2 randos avec singles et pistes pour un total de 2000m de dénivelé positif sur Saillans (26). Ce sont des parcours ludiques et techniques sur terrain sec et fuyant, avec racines, devers, terrain meuble en bord de rivière, passage de ruisseau etc. Toutes les conditions sont réunies pour un bon essai pneu. 

J'ai eu un bout de route pour chaque rando : le pneu se tient bien, il a un très bon rendement, pas de bruit résiduel de crampon comme le ground.
Le pneu est gonflé à 400 g.

J'attaque mon premier single  avec des marches en montée : ça glisse. Je prends aussi un petit raidillon gravillonné très raide : ça dérape sévère.
Je m'aperçois que sur les racines, ca dérape également en latéral même sur du sec (j'imagine si humide....).
HUMMMM pas TOP tout ça par rapport au Ground control.
Je bascule dans le négatif, sur un beau single bien raide, glissant à souhait, avec de belles marches.
Avec ce pneu, j'ai fait une descente qui ressemble plus à du ski qu'à du VTT, le fat se met en travers, à l'équerre, bref le pneu n'aucune tenue.

J'AVAIS, BIEN SUR DEJA FAIT LE PREMIER PARCOURS (1000+ET 25 KM)AVEC LE FAT EN MONTAGE PNEU D'ORIGINE  SPE GROUND CONTROL 4.6 CE QUI ME PERMET DE BIEN FAIRE LA COMPARAISON.

Dans la descente, le ballon de 4 pouces reste bien confortable.

"Ho la ??"
Le pneu se dégonfle....avec du préventif dans la chambre??
Il y a du  pincage dans l'air !! Effectivement, bien pincé même, il y a de la rustine au menu...


LE DEUXIEME PARCOURS "PARCOURS AVEC ALAIN ET NADINE de 33 KM 1000 +
Un parcours en partie inconnu, toujours dans le même coin, avec du single à gogo.
J'ai fait les mêmes constatations que sur la première rando, avec en prime 2 pincages carabinés à chaque fois sur des descentes.
Le deuxième pincement a eu lieu avec quand même 650g de pression dans le pneu arrière : c'est "put.....quel pneu de m.....!!!
Eh oui je suis pas très poli avec ce pneu...
Dès que tu fais des appuis prononcés, des passage rapides dans la caillasse, tu donnes immédiatement dans la crevaison par pincement, même avec des pressions relativement fortes pour du FAT.


BILAN MAXXIS MAMMOTH
LE NEGATIF:
PAS DE TUBELESS POSSIBLE

CA PINCE A FOND
UNE TENUE LAMENTABLE EN TOUT TERRAIN"


LE POSITIF:
UN BON PNEU SEMI SLICK POUR DU TRES ROULANT

C'est UN PNEU QUI N'EST PAS POUR MOI, je cherche un pneu tout terrain
En tout cas le 4 pouces à l'arrière ce n'est pas mal du tout, il faut juste que je trouve le BON PNEU.

 

Pneu MAXXIS MAMMOTH

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #FAT BIKE

Allez, un petit compte-rendu des capacités de mon "fatouné".

J'ai voulu voir les capacités de mon fat dans son jus ou presque. J'ai modifié la transmission en plateau 20/32 au lieu de 22/36 et en 11/42 au lieu de 11/36. J'ai mis des freins Shimano XT au lieu des m....d'origine et un petit anti déraillement sur base.
La transmi pour moi est tout à fait adéquat, déjà approuvée et testée sur mon ancien bike "Trek fuel EX" sur du fort dénivelé positif: bibi tracte comme une bête, c'est "un brave gars en montée".
Le poids du bike de 14.5kg ne m'a pas gêné ni en pédalage ni au poussage. Je n'ai pas eu l'impression d'avoir une enclume entre les mains.

Par contre, en haut du Cape Nore, après 34 km de raid et 1350 de dénivelé positif, je me suis dit : "il va falloir que je te change le pneu arrière mon canard" (et oui, avec fatouné, je dialogue beaucoup LOL). Le pneu arrière manque de rendement sur de longues distances. Il est trop gros, trop cramponné, trop lourd (1440 kg). Cela a vraiment été très profitable ce raid, comme test grandeur nature. On a eu une alternance de terrain sec, fuyant, rocailleux, boueux, des grosses marches en montée. En plus on a eu tout un cocktail de longues montées, avec en plus des vététistes qui me servaient d'étalon de vitesse. Il est clair que je me suis fait dépasser en montée facile. Mais sur de l'extrême, du fort pourcentage (avec en prime de la caillasse),  des singles étroits, des passage de marches, des sorties de rivière etc.... "BIBI" a bien assuré : je parle du FAT bien sûr...".

Test Fat bike Specialized fat boy sur raid 60 km (Cap Nore)
Test Fat bike Specialized fat boy sur raid 60 km (Cap Nore)

EN DESCENTE " WOUAAAAAAA" QUE DU BONHEUR, une vraie machine de guerre!! Tu te surprends même à faire du ludique dans des passages où normalement tu te dit "pu.... ça passe ou ça casse, allez, droit devant mon poulet..." Avec le FAT, tu trialises, tu anticipes, en un mot tu te régales. Quand tu bourrines, tu te fais aussi vraiment plaisir, avec des appuis de folie. Il y a juste sur les marches consécutives où il faut lever le pied car cela a tendance à bien tabasser et tu peux t'en prendre une belle.
Le pneu avant mériterait que je réfléchisse sur son changement. Il a un flou en direction qui n'est pas super agréable. Après usure de mes pneus je pense passer à l'avant sur un jumbo 4.8 de chez Schwalbe et sur un 4.0 à l'arrière, ils ont un très bon retour. Il faut évidemment qu'ils soient dispo en France.

Il ne faut pas oublier que la pression des pneus ainsi que leur qualité et légèreté sont des facteurs déterminants pour les sensations en FAT BIKE.

Test Fat bike Specialized fat boy sur raid 60 km (Cap Nore)Test Fat bike Specialized fat boy sur raid 60 km (Cap Nore)

Un petit aparté
Test manomètre Schwalbe
J'ai depuis quelques temps le manomètre test de chez Schwalbe.
Il est très precis : c'est un outil indispensable pour mesurer les basses pressions en FAT BIKE. Il est facile d'utilisation, robuste (peut être mis en vrac dans le sac) et il s'éteint tout seul si tu oublie.

Le Fat est un achat que je ne regrette pas. Il faut encore faire quelques modif pour en faire un engin polyvalent. De toute manière, mon FAT BIKE sort largement du cadre d'utilisation qu'on veut bien lui donner en Europe, c'est-à-dire un engin pour la neige et le sable. On est toujours super en retard sur le vieux continent....L'exemple le plus concret est le boycott du 29 pour le passage en 27.5 en Europe. Ce standard a spécialement été fait pour le vieux continent.
A mon avis,
 quand tu vois le peu de différence de diamètre de roue avec le 26, tu gardes ton 26.
Enfin bref, si vous pouvez tester un fat, faites-le, c'est vraiment un très chouette compagnon de rando au long cours. Vous pourriez être surpris ...

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Randos organisées
Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)

Magnifique journée pour notre premier Cap Nore : soleil, peu de vent, horizon dégagé : idéal !!
Il est 7h45 quand on se présente au départ du parcours 60km (64km / 2148 m de dénivelé positif), après un aller-retour au Vito pour aller chercher les plaques qu'on avait oublié !! Un petit coup de douchette pour scanner notre plaque (c'est chronométré) et on s'élance.
Pas le temps de s'échauffer qu'on est déjà sur un petit single très ludique plein de relances qui serpente dans tous les sens.
La première partie se passe entre petites montées et descentes parfois bien costaud (cette courte descente dans les bois bien raide ne m'a pas résisté, ça va être une bonne journée !!) avec des paysages déjà magnifiques.


 

Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)
Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)

A partir du 12ème kilomètre, les choses sérieuses commencent. On se trouve maintenant sur la phase montante de la rando qui va nous amener jusqu'au pied de l'antenne du Pic de Nore.

Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)

On alterne montée sur pistes, chemins et descentes sur singles pour arriver au premier ravito niché dans un écrin de nature.

Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)

Après avoir pris quelques nourritures, on repart sur nos montures pour continuer l'ascension. On voit le Pic de Nore se rapprocher et les paysages sont de plus en plus beaux.
Je ressens un petit coup de mou autour du 22ème km avec une bonne portion de portage. Mais je ne me laisse pas démonter et je continue l'ascension entourée de mes amis mouches et taons, qui limitent la durée des arrêts.

Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)
Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)

On arrive sur les pistes de la forêt de Lespinassière (notre coin à champignon !!!) que l'on ne quittera plus jusqu'au Pic de Nore.
Le deuxième ravito est le bienvenu pour refaire le plein d'énergie pour la montée finale.

Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)

Il reste encore plus de 200m de dénivelé positif à faire sur piste assez molle. On ne perd pas trop de temps pour repartir. Je me fais rattraper par Richard (https://www.facebook.com/richard.forment?fref=nf&pnref=story), qui lui fait les 100km (ouh là là je ne dois pas être en avance : je pense que c'est raté pour faire un joli chrono !!).
On arrive au pied du dernier single montant au pic : c'est magnifique !!!

Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)
Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)

Au sommet, on nous colle une petite gommette sur la plaque VTT, preuve de notre "exploit".
Un regard pour le paysage, des photos et on se lance dans la descente.

Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)

Les descentes sont très ludiques, d'abord sur chemin puis sur single, avec notamment un passage en sous-bois assez sombre zigzaguant entre les arbres, très marrant !!
On repasse en mode montée toujours sur single en sous bois.
Tout cela nous mène au troisième ravito.

 

Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)

Et après, je dois l'avouer, ça a commencé à être dur pour moi à partir du 45ème km. J'ai adoré les descentes, toutes plus ludiques les unes que les autres, mais j'en ai ch... sur les parties montantes avec apparition de crampes et baisse de moral à chaque fois que je voyais se profiler une côte. Je pensais qu'on avait fait le plus dur avec la montée du Pic de Nore mais j'avais oublié qu'il nous restait encore 600 à 700 m de dénivelé positif à avaler sur le chemin du retour.
Mais le cadre m'a aidé pour continuer à m'accrocher.

Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)

C'est donc avec joie qu'on est arrivé à Villegly, fatigué mais content d'avoir bouclé ces 60km en ....... 10h07 ! (qui est mon temps et pas vraiment celui de Manu qui m'a attendu sur ce parcours). Après vérification sur le site, on n'est pas les derniers (il doit y en avoir encore 4 ou 5  derrière nous !!).

J'ai vraiment passé une chouette journée : le parcours était roulant (avec quelques portions de portages relativement courtes au vue de la longueur du parcours) que ce soit en montée ou en descente, très ludique et physique. Le temps était magnifique mettant en valeur les paysages de cette région.
L'organisation était parfaite et je remercie les organiateurs et les bénévoles pour cette journée.
Le fait d'avoir sur la deuxième partie de parcours les VTTistes des parcours 60, 80 et 100 km nous ont permis de toujours rouler "accompagné" sans avoir l'impression d'être seuls à la traine, ce qui est très agréable.

Franchement, pour moi c'est une rando à refaire l'année prochaine si on peut.

Manu a fait cette rando en fat et il fera un CR spécifique de cette sortie.

Ci-dessous notre vidéo de cette journée.

 

 

Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Rando Alpes de Haute Provence

Le week-end du 7 juin, on a eu envie de retourner faire du VTT au Val de Durance, histoire de faire une orgie de monotraces.
On a décidé de faire le parcours noir n°16 (donné pour 23km et 980m de dénivelé
)       http://www.valdedurance-tourisme.com/index.php?alias=vtt-valdedurance&function=display&moid=35&oid=CIRCUITS:d94riodfg1s94omax5y8rk3e&insidefile=detail-vtt.html&tplentry=vtt .

On part des ruines du chateau de Peyruis pour rejoindre les premiers singles en mode montée. La pluie de la veille a rendu, par endroit, la terre un peu grasse et glissante. Et tout ça sous un franc soleil et température assez élevée, il faut dire qu'on est parti assez tard (et oui, rien ne vaut une grasse matinée en Vito 2).

On poursuit par de jolis "coups de cul" interrompus par ma chute assez stupide et sans gravité dans une zone très humide,  histoire de me rafraichir.

On rejoint une longue montée en single avec des épingles pour rejoindre la Chapelle d'Augès.

VTT au départ de Peyruis (parcours n°16 noir FFC) le 7 juin 2015

On se dirige ensuite vers le Pic de Tourdeaux via un single en flanc de colline et on finit par une nouvelle montée sur chemin avec épingles. Manu a réussi à tout monter avec le Fat, ce qu'il n'avait pas réussi à faire avec le Trek - encore une raison pour lui d'être content de sa nouvelle monture.
 

VTT au départ de Peyruis (parcours n°16 noir FFC) le 7 juin 2015

L'orage menace et se fait entendre mais on poursuit notre rando en profitant de l'air qui s'est rafraichi.

On continue par une longue descente très ludique pour rejoindre une route puis une piste qui ne tarde pas à se transformer un single qui nous ramène en montant et en descendant à notre point de départ.

VTT au départ de Peyruis (parcours n°16 noir FFC) le 7 juin 2015

On n'avait jamais fait ce parcours même si de nombreux passages nous étaient familiers. Ce parcours est très physique car tout en relance et en même temps très ludique : on est fan !!

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>

BOX LIKE

VISITES DEPUIS OCTOBRE 2008

compteur de visite

Hébergé par Overblog