
VTT a 2

VTT a 2

PASSIONNEMENT VTT et FAT BIKE

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #FAT BIKE

Allez, un petit compte-rendu des capacités de mon "fatouné".

J'ai voulu voir les capacités de mon fat dans son jus ou presque. J'ai modifié la transmission en plateau 20/32 au lieu de 22/36 et en 11/42 au lieu de 11/36. J'ai mis des freins Shimano XT au lieu des m....d'origine et un petit anti déraillement sur base.
La transmi pour moi est tout à fait adéquat, déjà approuvée et testée sur mon ancien bike "Trek fuel EX" sur du fort dénivelé positif: bibi tracte comme une bête, c'est "un brave gars en montée".
Le poids du bike de 14.5kg ne m'a pas gêné ni en pédalage ni au poussage. Je n'ai pas eu l'impression d'avoir une enclume entre les mains.

Par contre, en haut du Cape Nore, après 34 km de raid et 1350 de dénivelé positif, je me suis dit : "il va falloir que je te change le pneu arrière mon canard" (et oui, avec fatouné, je dialogue beaucoup LOL). Le pneu arrière manque de rendement sur de longues distances. Il est trop gros, trop cramponné, trop lourd (1440 kg). Cela a vraiment été très profitable ce raid, comme test grandeur nature. On a eu une alternance de terrain sec, fuyant, rocailleux, boueux, des grosses marches en montée. En plus on a eu tout un cocktail de longues montées, avec en plus des vététistes qui me servaient d'étalon de vitesse. Il est clair que je me suis fait dépasser en montée facile. Mais sur de l'extrême, du fort pourcentage (avec en prime de la caillasse),  des singles étroits, des passage de marches, des sorties de rivière etc.... "BIBI" a bien assuré : je parle du FAT bien sûr...".

Test Fat bike Specialized fat boy sur raid 60 km (Cap Nore)
Test Fat bike Specialized fat boy sur raid 60 km (Cap Nore)

EN DESCENTE " WOUAAAAAAA" QUE DU BONHEUR, une vraie machine de guerre!! Tu te surprends même à faire du ludique dans des passages où normalement tu te dit "pu.... ça passe ou ça casse, allez, droit devant mon poulet..." Avec le FAT, tu trialises, tu anticipes, en un mot tu te régales. Quand tu bourrines, tu te fais aussi vraiment plaisir, avec des appuis de folie. Il y a juste sur les marches consécutives où il faut lever le pied car cela a tendance à bien tabasser et tu peux t'en prendre une belle.
Le pneu avant mériterait que je réfléchisse sur son changement. Il a un flou en direction qui n'est pas super agréable. Après usure de mes pneus je pense passer à l'avant sur un jumbo 4.8 de chez Schwalbe et sur un 4.0 à l'arrière, ils ont un très bon retour. Il faut évidemment qu'ils soient dispo en France.

Il ne faut pas oublier que la pression des pneus ainsi que leur qualité et légèreté sont des facteurs déterminants pour les sensations en FAT BIKE.

Test Fat bike Specialized fat boy sur raid 60 km (Cap Nore)Test Fat bike Specialized fat boy sur raid 60 km (Cap Nore)

Un petit aparté
Test manomètre Schwalbe
J'ai depuis quelques temps le manomètre test de chez Schwalbe.
Il est très precis : c'est un outil indispensable pour mesurer les basses pressions en FAT BIKE. Il est facile d'utilisation, robuste (peut être mis en vrac dans le sac) et il s'éteint tout seul si tu oublie.

Le Fat est un achat que je ne regrette pas. Il faut encore faire quelques modif pour en faire un engin polyvalent. De toute manière, mon FAT BIKE sort largement du cadre d'utilisation qu'on veut bien lui donner en Europe, c'est-à-dire un engin pour la neige et le sable. On est toujours super en retard sur le vieux continent....L'exemple le plus concret est le boycott du 29 pour le passage en 27.5 en Europe. Ce standard a spécialement été fait pour le vieux continent.
A mon avis,
 quand tu vois le peu de différence de diamètre de roue avec le 26, tu gardes ton 26.
Enfin bref, si vous pouvez tester un fat, faites-le, c'est vraiment un très chouette compagnon de rando au long cours. Vous pourriez être surpris ...

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Randos organisées
Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)

Magnifique journée pour notre premier Cap Nore : soleil, peu de vent, horizon dégagé : idéal !!
Il est 7h45 quand on se présente au départ du parcours 60km (64km / 2148 m de dénivelé positif), après un aller-retour au Vito pour aller chercher les plaques qu'on avait oublié !! Un petit coup de douchette pour scanner notre plaque (c'est chronométré) et on s'élance.
Pas le temps de s'échauffer qu'on est déjà sur un petit single très ludique plein de relances qui serpente dans tous les sens.
La première partie se passe entre petites montées et descentes parfois bien costaud (cette courte descente dans les bois bien raide ne m'a pas résisté, ça va être une bonne journée !!) avec des paysages déjà magnifiques.


 

Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)
Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)

A partir du 12ème kilomètre, les choses sérieuses commencent. On se trouve maintenant sur la phase montante de la rando qui va nous amener jusqu'au pied de l'antenne du Pic de Nore.

Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)

On alterne montée sur pistes, chemins et descentes sur singles pour arriver au premier ravito niché dans un écrin de nature.

Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)

Après avoir pris quelques nourritures, on repart sur nos montures pour continuer l'ascension. On voit le Pic de Nore se rapprocher et les paysages sont de plus en plus beaux.
Je ressens un petit coup de mou autour du 22ème km avec une bonne portion de portage. Mais je ne me laisse pas démonter et je continue l'ascension entourée de mes amis mouches et taons, qui limitent la durée des arrêts.

Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)
Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)

On arrive sur les pistes de la forêt de Lespinassière (notre coin à champignon !!!) que l'on ne quittera plus jusqu'au Pic de Nore.
Le deuxième ravito est le bienvenu pour refaire le plein d'énergie pour la montée finale.

Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)

Il reste encore plus de 200m de dénivelé positif à faire sur piste assez molle. On ne perd pas trop de temps pour repartir. Je me fais rattraper par Richard (https://www.facebook.com/richard.forment?fref=nf&pnref=story), qui lui fait les 100km (ouh là là je ne dois pas être en avance : je pense que c'est raté pour faire un joli chrono !!).
On arrive au pied du dernier single montant au pic : c'est magnifique !!!

Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)
Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)

Au sommet, on nous colle une petite gommette sur la plaque VTT, preuve de notre "exploit".
Un regard pour le paysage, des photos et on se lance dans la descente.

Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)

Les descentes sont très ludiques, d'abord sur chemin puis sur single, avec notamment un passage en sous-bois assez sombre zigzaguant entre les arbres, très marrant !!
On repasse en mode montée toujours sur single en sous bois.
Tout cela nous mène au troisième ravito.

 

Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)

Et après, je dois l'avouer, ça a commencé à être dur pour moi à partir du 45ème km. J'ai adoré les descentes, toutes plus ludiques les unes que les autres, mais j'en ai ch... sur les parties montantes avec apparition de crampes et baisse de moral à chaque fois que je voyais se profiler une côte. Je pensais qu'on avait fait le plus dur avec la montée du Pic de Nore mais j'avais oublié qu'il nous restait encore 600 à 700 m de dénivelé positif à avaler sur le chemin du retour.
Mais le cadre m'a aidé pour continuer à m'accrocher.

Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)

C'est donc avec joie qu'on est arrivé à Villegly, fatigué mais content d'avoir bouclé ces 60km en ....... 10h07 ! (qui est mon temps et pas vraiment celui de Manu qui m'a attendu sur ce parcours). Après vérification sur le site, on n'est pas les derniers (il doit y en avoir encore 4 ou 5  derrière nous !!).

J'ai vraiment passé une chouette journée : le parcours était roulant (avec quelques portions de portages relativement courtes au vue de la longueur du parcours) que ce soit en montée ou en descente, très ludique et physique. Le temps était magnifique mettant en valeur les paysages de cette région.
L'organisation était parfaite et je remercie les organiateurs et les bénévoles pour cette journée.
Le fait d'avoir sur la deuxième partie de parcours les VTTistes des parcours 60, 80 et 100 km nous ont permis de toujours rouler "accompagné" sans avoir l'impression d'être seuls à la traine, ce qui est très agréable.

Franchement, pour moi c'est une rando à refaire l'année prochaine si on peut.

Manu a fait cette rando en fat et il fera un CR spécifique de cette sortie.

Ci-dessous notre vidéo de cette journée.

 

 

Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)Cap Nore 2015 : 60 km (21/06/2015) - Villegly (11)

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Rando Alpes de Haute Provence

Le week-end du 7 juin, on a eu envie de retourner faire du VTT au Val de Durance, histoire de faire une orgie de monotraces.
On a décidé de faire le parcours noir n°16 (donné pour 23km et 980m de dénivelé
)       http://www.valdedurance-tourisme.com/index.php?alias=vtt-valdedurance&function=display&moid=35&oid=CIRCUITS:d94riodfg1s94omax5y8rk3e&insidefile=detail-vtt.html&tplentry=vtt .

On part des ruines du chateau de Peyruis pour rejoindre les premiers singles en mode montée. La pluie de la veille a rendu, par endroit, la terre un peu grasse et glissante. Et tout ça sous un franc soleil et température assez élevée, il faut dire qu'on est parti assez tard (et oui, rien ne vaut une grasse matinée en Vito 2).

On poursuit par de jolis "coups de cul" interrompus par ma chute assez stupide et sans gravité dans une zone très humide,  histoire de me rafraichir.

On rejoint une longue montée en single avec des épingles pour rejoindre la Chapelle d'Augès.

VTT au départ de Peyruis (parcours n°16 noir FFC) le 7 juin 2015

On se dirige ensuite vers le Pic de Tourdeaux via un single en flanc de colline et on finit par une nouvelle montée sur chemin avec épingles. Manu a réussi à tout monter avec le Fat, ce qu'il n'avait pas réussi à faire avec le Trek - encore une raison pour lui d'être content de sa nouvelle monture.
 

VTT au départ de Peyruis (parcours n°16 noir FFC) le 7 juin 2015

L'orage menace et se fait entendre mais on poursuit notre rando en profitant de l'air qui s'est rafraichi.

On continue par une longue descente très ludique pour rejoindre une route puis une piste qui ne tarde pas à se transformer un single qui nous ramène en montant et en descendant à notre point de départ.

VTT au départ de Peyruis (parcours n°16 noir FFC) le 7 juin 2015

On n'avait jamais fait ce parcours même si de nombreux passages nous étaient familiers. Ce parcours est très physique car tout en relance et en même temps très ludique : on est fan !!

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #FAT BIKE

Mise en tubeless de mon FAT : PREMIER ESSAI
Pas très concluant ce premier essai, le deuxième, je vous rassure, est vraiment...mais un peu de suspense.....
Après avoir cherché sur le net un montage qui tienne la route (ou plutôt la pression...LOL), je me suis lancé le défi de faire claquer mon pneu avec une pompe à pied à la méthode américaine/canadienne "OH YEAH".
Le scotch préconisé dans les tutos US et canadien est du scotch toilé US avec en plus une petite touche personnelle "spéciale tenue en milieu humide" (j'ai pris du Pattex Power tape spéciale milieu humide).
Il faut également une valve Notubes que j'utilise depuis un moment (le top du top), de la mousse d'isolation de porte en bande autocollante, pour faire claquer kiki (astuce toujours issue des tutos).
Et en plus, il faut un fût de 60 litres de préventif relié au camion citerne !!! Je blague, il faut juste 250ml pour un 4.6 et 150 à 200ml pour un 4.0.
Me voilà fin prêt à faire mon tubeless dans mon chalet canadien, avec ma chemise à carreaux, et mon pote caribou....LOL.

 

Kit tubeless FAT BIKE (conversion en tubeless du fat bike).
Kit tubeless FAT BIKE (conversion en tubeless du fat bike).
Kit tubeless FAT BIKE (conversion en tubeless du fat bike).
Kit tubeless FAT BIKE (conversion en tubeless du fat bike).
Kit tubeless FAT BIKE (conversion en tubeless du fat bike).
Kit tubeless FAT BIKE (conversion en tubeless du fat bike).
Kit tubeless FAT BIKE (conversion en tubeless du fat bike).
Kit tubeless FAT BIKE (conversion en tubeless du fat bike).
Kit tubeless FAT BIKE (conversion en tubeless du fat bike).

Explication...
J'ai pris du scotch en 45mm de large, il existe du 75 dispo mais ce n'est pas évident d'en trouver.
Donc on met 2 bandes latérales + une bande centrale + 2 bandes laterales et on finit par une bande centrale.
Il faut, bien sûr, apporter un soin particulier pour éviter le moindre pli pour éviter toute fuite...
Faire un petit trou avec un petit tournevis dans le scotch pour insérer la valve Notubes.
Ensuite il y a la mise en place de la bande de mousse autocollante de chaque coté pour faciliter le claquage du pneu. Je mets cette mousse uniquement pour faire un essai, pour faciliter l'étanchéité au début du gonflage avec le pompe à pied (pas utile pour gonflage au compresseur).


 

Kit tubeless FAT BIKE (conversion en tubeless du fat bike).
Kit tubeless FAT BIKE (conversion en tubeless du fat bike).
Kit tubeless FAT BIKE (conversion en tubeless du fat bike).
Kit tubeless FAT BIKE (conversion en tubeless du fat bike).

Résultat : BOF...
Je refais un essai avec cette fois avec 2 bandes de scotch supplémentaires, l'une à coté de l'autre.
Et Shadoc pompe.....la température monte !!!!! Moi, pas le pneu !! Au Canada ça doit les réchauffer au pied de la cheminée en hiver....
Au bout de quelques ... AHHHH..PU...MER...bordel, et quelques autres gros mots(ainsi qu'un caribou qui rigole bien dans mon dos), je viens de comprendre enfin ! J'ai mis du temps, ancien blond oblige: ce n'est pas possible à faire avec la pompe à pied. 
De retour à la maison, je fais claquer le pneu avec du produit préventif au compresseur.

ATTENTION  : PAS PLUS DE 1 BAR DANS LES PNEUS DE FAT. SINON AU CLAQUAGE ON ECLATE LES FLANCS DE JANTE. LES JANTES SONT CONSTRUITES POUR UNE PRESSION MAX DE 1 BAR.
ASTUCE
Pour claquer plus facilement, il suffit de retirer l'obus, gonfler avec une soufflette, claquer le pneu, mettre le doigt sur la valve, et remettre l'obus rapido sans dégonfler le pneu, et enfin ajuster la pression .
C'est valable pour tous les montages tubeless.


Verdict du terrain : à la premiere rando, il y a eu de la perte de pression, avec fuite au niveau du fond de jante.
Il faut proscrire ce scotch absolument car les plis même les plus infimes finissent par faire des micro fuites.
C'est clair que ce n'est pas étanche.

DEUXIEME ESSAI
J'utilise cette fois du scotch TP non armé.
Il est léger,facile d'utilisation, et très facile à poser sans pli.
J'ai fait pareil que précedemment avec ce scotch de 45mm de large : 1 bande chaque coté, 1 centrale, 1 bande de chaque coté puis 2 centrales (le scotch est plus fin donc je me méfie).
Je ne mets plus de mousse car je le claque au compresseur.

Et là aucune fuite à signaler et la pression a bien tenu plusieurs jours, même après une bonne rando.

J'ai donc vendu le chalet canadien, congédier mon caribou et mis ma chemise au chiffon LOL

Il reste à valider ce montage à long terme......

Kit tubeless FAT BIKE (conversion en tubeless du fat bike).Kit tubeless FAT BIKE (conversion en tubeless du fat bike).
Kit tubeless FAT BIKE (conversion en tubeless du fat bike).

ESSAI LONGUE DUREE
Après un essai de plusieurs semaines de terrains engagés, de dénivelé positif et négatif (du vtt quoi !!), le résultat est concluant : en un mot NICKEL CHROME.
Je n'ai eu aucun souci, même en basse pression (250 à 300gr) et je n'ai constaté aucune perte de produit même avec des appuis sur des pierres etc....


Conclusion : UN KIT TUBELESS TRES ECONOMIQUE FACILE A POSER ET TRES FIABLE POUR NOS FAT..... (avec en plus économie de chambres à air qui sont assez onéreuses et plutôt lourdes - 400g pièce).
J'ai donc gagné du poids du fat en passant en tubeless.

astuce avec obus retiré et soufflette vu plus haut...astuce avec obus retiré et soufflette vu plus haut...astuce avec obus retiré et soufflette vu plus haut...

astuce avec obus retiré et soufflette vu plus haut...

essai pression cuisine....LOL

essai pression cuisine....LOL

sympa ...la robineterie de la cuisine.........laboratoire NF de pression de pneu tubeless norme 5555552222 MANU afnor

Kit tubeless FAT BIKE (conversion en tubeless du fat bike).

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Randos organisées

Le week-end prochain nous allons faire la Cap Nore, parcours 60km (64km et 2184m de dénivelé positif).
Une première et un vrai challenge pour nous !! 

 http://www.capnore.com/index.html

A nous la Cap Nore 2015 (19ème édition le 21 juin 2015)

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Rando Verdon

Le point d'orgue de ce week-end à St André les Alpes a été le parcours n°13 et ses fameuses épingles !!

Samedi  29 mai :
Afin de continuer mon test du FAT de Manu (eh oui, je réfléchis à changer de VTT, peut-être...), on fait la version courte du parcours n°13. On monte par route et piste jusqu'à l'embranchement de la descente aux 70 épingles (c'est le descriptif qui le dit). Cela fait 12km env et 500m de dénivelé. Manu, lui, est sur mon Santa Cruz !!
Je ferais prochainement un article sur mon ressenti sur le FAT.

Week-end VTT à St André les Alpes -04- (29 et 30 mai 2015)

Le dimanche, chacun reprend sa monture et on part faire le parcours n°14 noir, donné pour 32 km 1000m de dénivelé (parcours qu'on avait déjà fait en novembre 2014) (http://fr.calameo.com/read/000282772a016c1723a34). Ce parcours est l'addition du parcours n°12 bleu et n°13 rouge.
La première partie du parcours commence par une montée sur piste. On enchaine par une petite descente qui nous conduit sur un joli single d'abord montant puis se transformant en une descente super ludique en flanc de montagne.

Week-end VTT à St André les Alpes -04- (29 et 30 mai 2015)
Week-end VTT à St André les Alpes -04- (29 et 30 mai 2015)

On repart ensuite pour une grosse montée sur piste qui se termine par la route qui nous emmène au sommet du Chalvet.
On enchaine par une première descente très ludique qui nous amène sur la fameuse portion en épingles pour le deuxième fois du week-end. Manu a fait des étincelles avec son fat : il en a passe plus qu'avec son Trek. En le suivant dans sa roue, j'en ai réussi également une bonne série (à voir sur la vidéo), mais aussi beaucoup de déchets !!
On a encore passé un super moment sur cette rando et on continue notre apprentissage pour un jour peut-être réussir la totale !!

Week-end VTT à St André les Alpes -04- (29 et 30 mai 2015)
Week-end VTT à St André les Alpes -04- (29 et 30 mai 2015)

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #FAT BIKE

Je vous rassure je ne vais pas vous convertir à une sorte de secte du vélo à gros pneus...LOL
Je vais juste parler de mes sensations positives et négatives de mon fat bike.

Sur le négatif,
Il est clair que tu n'as pas un bike de cross country de compétition. Il faut oublier le chrono sur des courtes distances. Tu ne va pas non plus te la "péter" avec le poids light de ton bike.
Il y a un coté ventouse sur le macadam (beurk le macadam).

Sa bête noire, ce sont les marches successives, les tôles ondulées (le fat boy est tout rigide).
Il n'est pas non plus discret et c'est un engin qui est déroutant au pilotage (pour ma part je me suis habitué assez rapidement
), c'est un pilotage très différent (en particulier pour des rideurs habitués au tout mou).
Vous avez compris, c'est une autre facon de faire du bike, une approche du velo tout terrain qui est très nouvelle en Europe.


Sur le positif
 

Bon c'est vrai, j'ai du mal à "casser" mon fat par des critiques...
L'avantage de son coté pas très discret c'est que cela crée des discussions sympas avec des bikeurs (ou pas). C'est un bon engin de contact humain.
On prend également très vite du plaisir à le piloter. C
'est très ludique, ça descend très très bien, tout et n'importe quoi : descentes à très fort dénivelé, racines, ornières profondes, devers, marches bien hautes (en montée et en descente).
Il a une motricité monstreuse (il fallait s'en douter vu les pneus) et a un très bon rendement en tout terrain !!!!!!!(malgrés des pneus de 4,6 de large.....) et TRES CONFORTABLE.

Vous allez me dire "il n'y a rien de logique là-dedans".
Je me suis dit la m
ême chose au début...
Alors pourquoi?..
Le coté ludique de l'engin vient aussi d'une géometrie très réussie de Spé.
Il y aussi la possibilité d'utiliser le frein avant dans toutes les situations, lors d'épingles serrées par exemple, ou lors de passages trialisants.
Pour la descente, le frein avant est très efficace, sans risque de "ripage" de la roue avant (grâce à l'adhérence des pneus) pour les racines, troncs, marches....Le volume du pneu a aussi un grand rôle dans le franchissement.
Dernier point qui inquiète tous le monde limite une grosse panique :
LE RENDEMENT?????????
Je me suis amusé à prendre le diamètre de la roue complète du fatboy en 26/4.6 : ça fait
75 cm. Pour du 29/200 ou 210 et 225, ça fait entre 71 et 73cm.
Tout le monde connait le très fort rendement et franchissement d'un 29 pouces.
Voilà tout simplement l'explication, à mon avis.
Pour la surface de contact au sol, elle est évidemment plus importante, mais il ne faut pas oublier que ce fat est un tout rigide (aucune perte de rendement dû au pompage des amortos) cela compense ...
Le dernier point : le confort.

Regardez le volume des pneus :  si tu cherches l'air pour t'amortir, tu es servi. C'est vrai, ce n'est pas une fourche de 150mm, mais bon tu lèves un peu le pied sur une succession de marches, et tu te rattrapes largement après avec, en plus, la banane.

C'est un très bon baroudeur.
Il rentre parfaitement dans mon cahier des charges : un spad attachant et plein de qualités, pour m'amener par monts et par vaux.

 

Test fat bike Specialized fatboy (par Manu).
Test fat bike Specialized fatboy (par Manu).

Les améliorations de "fatounet (et oui, il a son petit nom le bougre...LOL)
"Matos testé sur de bonnes randos à dénivelé".
Frein Shimano XT , le top du top (les gémini sont limités sur ce bike).
Cintre carbone Race face : pour le poids et confort.
Potence turbine Race face (pour le look car le poids de celle d'origine est très bien)

Poignée Race face et gachette X7 (les poignées tournantes ne sont pas pour  moi).
Et enfin l'indispensable tige de selle télescopique (une KS de récup, un vieux modéle de M...)
Une selle légère et confortable avec rail titane pour le confort.

Un petit antidéraillement, silencieux et très efficace.
Des pédales plates decath' (légère et pas épaisse).
Récup de mon dérailleur X9 chape longue du trek pour pouvoir installer mon pignon de 42.
Protection de base en néoprène plus adhésif transparent pour protéger le cadre.
La conversion des roues en tubeless (article à venir très prochainement sur le lien ci-dessous).

http://www.vtt-a-2.fr/2015/05/kit-tubeless-fat-bike-conversion-tubeless-fat-bike.html
Le fat affiche un poids de 14,7kg tout compris en matos avec pédales compris (faire du bike sans pédales c'est compliqué...LOL)

Test fat bike Specialized fatboy (par Manu).Test fat bike Specialized fatboy (par Manu).
Test fat bike Specialized fatboy (par Manu).
Test fat bike Specialized fatboy (par Manu).Test fat bike Specialized fatboy (par Manu).

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #FAT BIKE

Cela sent bon le prochain BUL.......
préparation...préparation....

 

Du FAT BIKE BUL.......
Du FAT BIKE BUL.......

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Rando Pays de Buech

On continue la découverte de nouveaux secteurs. On roule cette fois-ci dans le Haut-Buëch (http://www.buech-rando.com/fr/carto.html?type=vtt&critere=lieu ) pour ce parcours donné pour 26km et 935 m de dénivelé au départ de St Pierre d'Argençon.

On démarre sur chemin sous un soleil plutôt franc et un vent assez fort. On s'engage ensuite sur un petit single serpentant dans les bois pour attaquer ensuite la première montée qui se finit en portage pour moi.

Parcours n°12 noir FFC au départ de St Pierre d'Argençon (Haut-Buëch) le 16/05/2015

La descente qui suit est, par moment, très pentue (ce qui montre à Manu toutes les capacités de son nouvel engin !!) et nous amène au hameau de Villard de Beaume. De là nous suivons la route au coeur de beaux paysages, puis la piste qui doit nous mener vers le Col de Montbrand.

Parcours n°12 noir FFC au départ de St Pierre d'Argençon (Haut-Buëch) le 16/05/2015
Parcours n°12 noir FFC au départ de St Pierre d'Argençon (Haut-Buëch) le 16/05/2015

On attaque la montée sur piste et à une intersection, on voir débouler les VTTistes participant au raid Les chemins du Soleil.

Parcours n°12 noir FFC au départ de St Pierre d'Argençon (Haut-Buëch) le 16/05/2015

On croise même Richard (https://www.facebook.com/richard.forment?fref=nf ) !! Ci-dessous sa vidéo de ces 3 jours de raid  (avec nous au départ : merci pour ce clien d'oeil :-)

On prend ensuite un chemin en flanc de montagne qui se transforme en single ludique sous les bois, puis en terrain un peu plus technique avec de nouvelles portions bien pentues où Manu s'en est encore sorti à merveille.

 

Parcours n°12 noir FFC au départ de St Pierre d'Argençon (Haut-Buëch) le 16/05/2015

On arrive au village de la Beaume que l'on traverse par ses ruelles étroites.
On reprend la route que l'on quitte assez rapidement pour une dernière longue montée sur piste qui nous permet de profiter encore de beaux points de vues.

Parcours n°12 noir FFC au départ de St Pierre d'Argençon (Haut-Buëch) le 16/05/2015

Après quelques kilomètres, on quitte la piste pour un single en sous bois plutôt ludique même si les feuilles rendent le terrain assez glissant : un vrai plaisir !!

On rejoint une route qui nous ramène à notre point de départ.

C'est une rando très sympa, assez physique par ces montées et avec des descentes sur singles comportant des portions plutôt raides mais un ensemble assez ludique : c'est du noir quand même !!

Quelques photos de la rando dans de chouettes paysages : c'est vraiment un très beau coin.

Parcours n°12 noir FFC au départ de St Pierre d'Argençon (Haut-Buëch) le 16/05/2015 Parcours n°12 noir FFC au départ de St Pierre d'Argençon (Haut-Buëch) le 16/05/2015 Parcours n°12 noir FFC au départ de St Pierre d'Argençon (Haut-Buëch) le 16/05/2015 Parcours n°12 noir FFC au départ de St Pierre d'Argençon (Haut-Buëch) le 16/05/2015 Parcours n°12 noir FFC au départ de St Pierre d'Argençon (Haut-Buëch) le 16/05/2015 Parcours n°12 noir FFC au départ de St Pierre d'Argençon (Haut-Buëch) le 16/05/2015 Parcours n°12 noir FFC au départ de St Pierre d'Argençon (Haut-Buëch) le 16/05/2015

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Rando autres régions

Il y a 15 jours nous nous sommes laissés guider par Nadine et Alain (http://alain.lloria.over-blog.com) pour une rando au départ de Saillans. On démarre par route puis par piste pour une montée tranquille (en passant par moment sur le tracé du Raid VTT Les Chemins du Soleil qui aura lieu quelques jours plus tard).

Rando à Saillans (Drôme) avec Nadine et Alain (10/05/2015)
Rando à Saillans (Drôme) avec Nadine et Alain (10/05/2015)
Rando à Saillans (Drôme) avec Nadine et Alain (10/05/2015)

Arrivés au Col de Gerbes, on prend un long single à flanc de montagne, super ludique !!

On rejoint une piste et on retourne près de la chapelle pour se faire une petite pause à l'ombre (elle est pas belle la vie !!)

Rando à Saillans (Drôme) avec Nadine et Alain (10/05/2015)

Allez, on repart pour une nouvelle montée sur piste qui nous amène à un eautre descente plus technique au départ avec des marches et cailloux suivi par un single sous les bois très ludique : encore une belle descente !

On revient ensuite sur Saillans en passant au dessous du Riousset qui coule encore.

Rando à Saillans (Drôme) avec Nadine et Alain (10/05/2015)

C'était une belle rando (26km et 750m de dénivelé positif) avec montée principalement sur piste et de beaux passages en singles : un vrai régal.
Pour plus de détails et la trace, allez voir l'article fait par Alain :  http://alain.lloria.over-blog.com/2015/05/saillans-avec-vtt-a-2.html

Merci à Nadine et Alain pour nous avoir fait découvrir ce secteur : on est prêt pour d'autres aventures VTT dans le Diois

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>

BOX LIKE

VISITES DEPUIS OCTOBRE 2008

compteur de visite

Hébergé par Overblog