VTT a 2

VTT a 2

PASSIONNEMENT VTT ................ 27.5 + 6 FATTIE et FAT BIKE

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #fourche-amortisseur



POURQUOI VIVID 5.1

C'est un amortisseur à ressort avec de multiples réglages à un prix à peu près abordable.
Le cahier des charges Rockshox  se résume ainsi  : SIMPLICITE, EFFICACITE, FIABILITE.
 L'entraxe 216 mm et 63 mm de course est peu répandu.
Mais je pense que le coté très progressif de l'amorto à ressort ira à merveille avec ma fourche FOX 36 Van à ressort hélicoïdale. 


 

LE CHOIX DU RESSORT


Sur le Spicy, il a été relativement simple de choisir mon ressort, après quand même un essai infructueux
Je me suis basé sur le FROGY 318 2009 qui a un FOX VAN R en 240. Il est livré avec deux ressorts un 300 lbs et un 350 lbs


                                             Explication

            J'ai installé un 300x2.75
         300 lbs est le tarage (dureté) du ressort en livres (0.453gr) nécessaire pour comprimer  
         le ressort  d'un pouce (2.54 cm).
        2.75 " est  l'espace cumulé entre les spires du ressort qui est égal ou supérieur à la course de l'amortisseur en laissant un minimum d'espace pour éviter l'arrachement de l'écrou de précontrainte.

                      plus le chiffre est grand plus le ressort est dure ex: 550 lbs 2.75"

                      plus le chiffre est petit  plus le ressort est mou ex: 300 lbs 2.75"

                                                        

Le tarage des ressorts entre FOX et ROCKSHOX n'ont rien à voir.
Fox est beaucoup plus mou : "VIVE LE STANDARD" !
J'ai pu m'en rendre compte sur un montage d'un FOX DHX 5.0  avec un ressort de 400lb sur un Spicy de 2008.


MONTAGE VIVID 5.1 sur SPICY 316

1)   montage du ressort sur le corps de l'amortisseur : 
                         Choisir l'une des 3 duretés du drop stop
( une simple rondelle en élastomère, qui sert de butée de fin de course de l'amortisseur sur les gros chocs)
                         Mettre le ressort
                         Mettre la butée de ressort

 
                      
          
2)  démontage de l'ancien amortisseur + montage du VIVID 5.1
      IMPORTANTtoucher seulement aux 2 vis BTR de 5 en inox. Cela ne sert à rien de toucher aux inserts en alu anodisé rouge avec des empreinte BTR.

     
                     
      

3)récupération des bagues d'amorto du FOX pour les installer sur le vivid 5.1
       Elles vont à merveille.


                     
 4)    pour le remontage mettre une petite goutte de frein filet démontable sur l'extrémité des 2 BTR avant le remontage de l'amorto.

                                                                 
                                      ne pas oublier qu'on sert dans l'alu donc attention de pas serrer trop fort 


  PRE REGLAGE
  
    Je vais faire très simple, ça va sûrement décevoir les puristes !
    
     la molette bleu de compression sert tout simplement à éviter d'avoir le vélo qui pompe au pédalage.

                                                                   
   

  la molette rouge sert à régler la détente en début de course, adhérence sur petit choc répété ,grip ..........
     Il faut utiliser une BTR de 2.5 comme pour la BTR de fin de course.

                                                                  
  

   La vis BTR de 2.5 sert à régler la détente de fin de course.
  Pour les sauts et gros chocs cela évite le coût de raquette qui souvent désarçonne le pilote.

                                                                  

     et enfin l'écrou de réglage de précontrainte du ressort pour le réglage du SAG
manuel d'utilisateur en plusieres langues.
www.sram.com/_.../08%20User%20Manual%20-%20Vivid.pdf
Les réglages se font en partant du négatif
(attention ne pas forcer en fin de course avec vis et molette de réglage)
Il faut juste compter le nombre de clic.
La vis BTR est merdique, dure, on sent mal les clics : je conseille de mettre une goutte d'huile dessus, cela facilite sa manipulation


1) Règler la précontrainte SAG (équipé avec le matos sur le dos) à l'aide de la molette 


                                                                   

ATTENTION mettre le ressort en contact avec la molette de réglage de SAG sans monter sur le bike
      Puis il vous reste au maximum 5 tours de molette pour régler le SAG voulu par vous ou les données constructeur du bike.
      Si vous mettez plus de tours, il peut y avoir de la grosse casse entre le ressort et le corps du vérin.
      Bien sûr, ceci sont des données constructeur, pas de mes tergiversations nocturnes !!
      Inversement ne vous amuser surtout pas a dévisser l'écrou au maximum pour laisser libre le ressort.                           
      Dans ces 2 cas CHANGER LE RESSORT sinon vous ne pourrez jamais régler votre amortisseur correctement.

2) Réglage de la molette rouge (détente début de course) en fonction de votre style de pilotage et du terrain
      Je conseille de légèrement freiner la détente pour une simple question mécanique : l'assistance hydraulique chauffe moins et l'amortisseur perd moins d'efficacité sur 
des longues descentes.
     Ceci s'avère aussi très efficace sur les fourches, en particulier à air, avec les cartouches à huile qui ont des quantités d'huile de plus en plus ridicules.

3) Réglage de la BTR (détente fin de course)
     Il n'y a pas de secret il faut le faire sur terrain !

4) Réglage de la molette bleu (compression)
    Vous allez vous rendre vite compte à la grimpette !
    C'est un réglage qu'on peut très rapidement modifier en fonction de la pratique.
    On peut facilement l'utiliser comme un anti-pompage en montée (moins réactif) et la modifier pour la descente (plus réactif) pour une sensation de souplesse.

 premiere base de réglage pour le SPICY 316 avec le VIVID 5.1

   
 précontrainte SAG : 5 tours
    mon ressort est un peu trop mou pour mes 85 kg équipés : il me manque 5 % de SAG avec mes 5 tours de pré- contrainte.
    Je dois donc passer à 350 lbs (en commande).


    
  molette bleu: 1 clic 
     impressionnant d'efficacité le système Lapierre, il ne pompe rien.
     Je pense qu' avec le 350 lbs je vais annuler la compression en la mettant en négatif.
     

      molette rouge: 10 clics
      De bonne sensations avec ce réglage
  

      
btr 2.5: 3 clics
       J'ai coupé la poire en deux, il y a 6 clics
       je dois faire ce réglage finale sur un parcours très cassant en me servant du drop stop comme capteur de SAG.


       DERNIER POINT IL FAUT AU MOINS 4 A 8 HEURES DE RODAGE SUR TERRAIN VALLONNE 

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Rando Alpes de Haute Provence

Nous revoilà partis sur nos montures pour un week-end 100% VTT.

Pour cette reprise, nous avons choisi un coin inconnu de nous : la base VTT du Val de Durance avec, en son centre, Chateau-Arnoux, dans les Alpes de Haute-Provence. 15 parcours VTT du vert au noir, de 6km à 36km (et même plus en couplant 2 parcours) et des dénivelés pouvant aller jusqu'à +950 m (liste de parcours + tracé sur carte IGN à 3€ au syndicat d'initiative ainsi qu'un aperçu des parcours sur le site www.vtt-valdedurance.org ).

Pour le samedi, on décide d'y aller "tout doux", histoire de voir de quoi on est capable ! On choisit le parcours rouge n°3 "Le Grognard" 25km et +400m de dénivelé (j'en vois déjà certains qui sourient derrière l'ordi : on ne se moque pas !!!) avec une départ à Escale.
Passé les 10 premiers km qui ont pour seul interêt de rouler (c'est plat et le paysage pas top), on commence à attaquer la longue montée sur des pistes assz roulantes : parfait pour faire travailler le physique et en plus on peut faire passer le temps en regardant le paysage.



Par contre, il faut éviter de la faire en plein midi en plein été : on l'a fait en plein midi mais début octobre et c'est limite si je n'ai pas attrapé des coups de soleil sur les bras !!.


A la fin de l'ascension, bifurcation sur la droite dans un petit single et descente alternant passages plus techniques et pistes.



Randonnée agréable qu'on a bouclé en 2h : pour une reprise on est assez content.



Dimanche on remet ça : on choisit le parcours le parcours rouge 12 "Le Tour de Pied Gros"       22 km et +720m de dénivelé (ça devient un peu plus sérieux, si si !!) au départ de Volonne.
Le profil de la randonnée est assez simple : on monte et quand on est en haut, on descend.

nullLa montée démarre sur route, pour continuer sur une piste forestière qui devient de plus en plus caillouteuse (ce qui m'oblige à quelques arrêts "reprise de souffle" et à un petit entrainement "poussette de vélo"). Une crevaison plus tard, nous continuons à monter sur piste alternant faux-plat, petites descentes, montées : tout en "cassage de rythme".

Mais là aussi, des superbes vues s'offrent à nous.
null

nullEnsuite la descente démarre par un joli single dans la forêt, puis un sentier plus technique et caillouteux (les cailloux sont là à l'aller et au retour !!) pour finir par une piste qui nous ramène directement à Volonne.
    null
Belle randonnée qu'on a bouclé en 3h (j'ai crevé quand même !!).

                         null

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Station de ski en été
Pour notre dernier jour de descente, direction le Val d'Allos avec un but : essayer d'appliquer tous les conseils engrangés cet été.

On se lance sur la piste Gros Tapi : toujours un peu compliqué pour moi cette piste ! Les quelques virages serrés me posent toujours problème et entraînent des arrêts intempestifs ! Mais très physique et sympa à faire.

La vidéo montre pratiquement l'intégralité de cette piste.



Voilà, la descente c'est fini pour cette année !

Il ne nous reste plus qu'à nous remettre au XC : changement des pneus, retour de la tige de selle télescopique, réglage  du SAG de l'amortisseur arrière en position XC.

Aujourd'hui, c'est ma première sortie en VTT depuis cette journée du 15 Août 2009 au Val d'Allos : 1 mois et 1/2 sans VTT ni le moindre sport (eh oui le boulot quand tu nous tiens !!). La reprise est assez dure comme tous les ans mais l'important c'est que l'envie est là et les sensations ne sont pas mauvaises.

Maintenant, c'est mission entraînement !!

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Station de ski en été
Cette fois-ci, on a décidé de faire des pistes qu'on avait encore jamais fait.

D'abord Manu me fait prendre le première partie de la piste rouge "les Vallons" qu'il avait découvert lors de la Free raid.
On se lance dons sur une piste assez grasse (il y a eu un gros orage la veille) et un peu glissante. Les virages assez serrés s'enchaînent. Quelques chutes émaillent cette descente. La vitesse n'est pas de mise ce jour-là, le but étant d'arriver à passer tous les virages !!. Divers modules en bois sont présents mais bon moi, je n'ose pas à l'inverse de Manu.
A refaire en entier dès l'année prochaine !!

Ensuite, direction "Pied Montet" pour aller de l'autre coté de la station sur la piste bleue n°10 : on a eu une bonne surprise : c'est une piste très ludique avec succession de virages relevés qui permet de prendre de la vitesse et de se mesurer à d'autres descendeurs présents sur la piste.


Pour finir, on prend la nouvelle piste rouge "Tallias" : l'enchaînement de virages relevés, de tables et de dénivelé font, de cette piste, à notre avis une des plus belles combinaisons de la station.
        null        null



La découverte de ces pistes nous a enchantés et cela nous permettra l'année prochaine de varier encore plus nos sorties aux 2 Alpes. 
 

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Entretien-Réparation
Dévoiler un disque de VTT : rien de plus simple !

Le diagnostic est rapidement fait. Dès qu'il y a un frottement alternatif des plaquettes sur le disque, c'est souvent dû à un disque tordu.

MATOS
Une clé à molette
Un capteur de voile (démonte pneu en plastique) par exemple

                                             
 
Repérer le voile du disque (99% du temps, le disque est tordu vers l'intérieur de la jante, il faudra donc redresser le disque vers l'extérieur de la jante).

Repérer le point de torsion du disque grâce au capteur (voir photo).
On peut aussi le repérer avec une lampe électrique (ou baladeuse). Sous l'étrier de frein on voit alors rapidement le voile grâce à la lumière entre les plaquettes et le disque.

Marquer le point de voile avec un marqueur.

                                            

Redresser le disque avec la clé à molette (voir photo) ou avec les doigts (ça peut marcher sur des disques de grand diamètre comme 200mm).

                                            

Quelques petits conseils qui j'espère vous aideront.

Bon ride

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Entretien-Réparation, #TUTO mecanique vtt
Le voile d'une jante vient souvent de rayons détendus, d'un choc ou d'une pratique engagée pour des jantes light comme les miennes (des 317 mavic). De toute manière, il faut au moins une fois par an un contrôle de tension des rayons.
Dévoiler une jante ne demande pas des connaissances extraordinaires, surtout pour un voile latéral.
Sur un gros voile je conseille le retrait du pneu pour pouvoir mieux travailler dessus.
Le but du jeu c'est de dévoiler la jante en jouant sur la tension des rayons en détendant des rayons et retendant d'autres.

MATOS
Une clé à rayon de bonne qualité.
Démonte-pneu en plastique ou crayon....pour le capteur de voile tenu par un simple élastique (voir photo).
Pour le repérage du point de voile craie blanche ou crayon de papier gras  ou Scotch sur les rayons ......

                                               

1) LA REMISE EN PLACE DE LA ROUE SUR LE VELO  (nous allons se servir du bike comme support)
2) MISE EN PLACE CAPTEUR DE VOILE (voir photo)


 

3) REPERAGE DU POINT DE VOILE (craie ,crayon ,Scotch......) (voir photo)
 

4) DEVOILAGE DE LA JANTE
Pour le dévoilage je conseille de travailler sur les PAIRES DE RAYONS (les rayons qui se touchent en se croisant et même coté d'ancrage du moyeu) .
Pour  un léger voile serrer et desserrer les rayons de façon homogène d'1/4 de tour .
Il vaut mieux le refaire plusieurs fois que de dérégler complètement la jante.

Pour RAPPROCHER la jante VERS SOI  (capteur de voile ) desserrer les 2 paires de rayon B sur l'ancrage opposé à nous sur le moyeu. Puis resserrer la paire de rayons A  ancrés sur le moyeu face a nous (voir photo


                                           

Pour ELOIGNER la jante DE NOUS (capteur de voile) desserrer les 2 paires de rayons B se trouvent sur l'ancrage moyeu face a nous 
Resserrer la paire de rayons A opposés à l'ancrage par rapport à nous sur le moyeu.

                                           


5) CONTROLE DU SERRAGE DES RAYONS SUR LA JANTE  (ce contrôle se réalise avec une main rapprochant les rayons par paire entre eux ) .
Vous allez rapidement repérer les rayons desserrés (voir photo).


                                             

IMPORTANT NE PAS SERRER  LES RAYONS TROP FORT (NE PAS OUBLIER QUE LA JANTE ET LE MOYEU SONT EN ALUMINIUM) : COMME ON N'A PAS DE TENSIOMETRE LE SEUL INDICATEUR C EST NOTRE NEZ !!

6) CONTROLE FINAL du voile après le contrôle du serrage des rayons (souvent ça bouge).

J'espère vous avoir apporter un peu d'aide avec mes petites explications.

Bon ride a tous

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Station de ski en été
Pour finir en beauté notre séjour sur Tignes : on a refait la piste bleue "Funky Tufs". On a beaucoup aimé cette piste, très ludique avec des successions de virages relevés. Une petite portion plus "à pic" au milieu de la piste amène un plus technique. A la suite quelques images de cette piste, avec des figurants locaux !!! 


On a beaucoup aimé cette station, et les 3 jours passées ont été riches en plaisirs "vététesques" avec de magnifiques paysages (visible dans l'album photo "Tignes") (spécial dédicace pour Laurannis)



Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Station de ski en été

But de la suite de ce séjour : améliorer notre technique de descente !!!

Pour rappel suite au premier cours, principaux défauts : trop ramassé (les coudes trop bas), trop en arrière du VTT, pas de synchro des pédales dans les virages. Bref, y'a du boulot !!
Pour s'entraîner, direction la piste verte. En effet, la deuxième partie est faite d'un enchainement de virages à plat assez serré : parfait pour cet après-midi !

Le lendemain, le deuxième cours nous permet de découvrir une autre "face" de Tignes dans des paysages magnifiques. Le seul hic c'est le bus qu'il faut attraper à Tignes les Brévières (sinon c'est 6km de montée par la route), alors on fait la descente à fond (enfin pour moi surtout) donc pas le temps de sortir l'appareil photo (pourtant ça l'aurait largement mérité !!).
Autre évenement marquant de ce cours : la première passerelle de Manu encore tout "émotionné"

Pour l'après-midi, on se tente la piste rouge "la gypsy". On ne va quand même pas faire que des pistes vertes et bleues, on a un honneur à défendre !!!
La descente est très glissante surtout sur la première partie. Il y a également une partie freeride que l'on a pas fait mais qui, pour ceux qui ont le niveau semble très sympa.
La vidéo qui suit montre quelques images de cette descente.




A noter : des marmottes qui se baladent au bord de la piste
                                             

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Station de ski en été
Arrivée à Tignes le lundi soir sous la pluie (mauvais temps quand tu nous tiens !!!).
C'est fou comme tout parait triste en fin d'après-midi sous un ciel gris et très bas : c'est ainsi qu'on a perçu cette station en arrivant.
Mais bon on ne se laisse pas démonter, on est en vacances, quand même et on veut faire du VTT !!.

On passe à l'école MCF du coin "On Gravity", et on prend un créneau pour le mardi après-midi : ça nous motive à fond ! En plus Thomas (notre moniteur) confirme le beau temps pour le lendemain.
Le moral remonte et on va faire les courses pour refaire le plein d'énergie.


Voilà notre potion magique tout droit sortie du chaudron :  du dopage à l'état pur !

Une fondue savoyarde arrosée de vin blanc de Savoie dans le Vito : ça vous cale un homme !!







Avant de se coucher, petit regard vers le ciel : et là comme un signe précurseur une "trouée" s'est formée juste au-dessus de la station.





Le lendemain : grand beau temps avec vu sur le lac du Barrage de Tignes (construit en 1952 en engloutissant le vieux village sous les eaux) et les montagnes environnantes : magnifiques paysages !!! (rien à voir avec l'impression de la veille!!).


Pour s'échauffer le matin, direction la piste bleue "jump around" pour s'échauffer : très sympa avec des enchainements de virages relevés.


Les paysages du coté de la remontée de Palafour valent largement le coup d'oeil !



A noter : le système de fixation des VTT sur la remontée de Palafour est également bien étudié pour le transfert des VTT sans trop les porter. Cela en plus de la gentillesse des opérateurs qui accrochent et descendent les VTT .
                                                              null

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #pneu-chambre

Sur les pistes des Gets mon barracuda en 2.50 à l'avant, sur les racines et dans la boue, ne tient pas la route.
J'ai donc opté pour un Maxxis Minion DH profil avant 2.7 en gomme tendre 60a (même taille réelle que le barracuda)
 (voir article sur le calcul des tailles réelles).
Véro a suivi à Tignes avec un Maxxis Minion DH 2.35 profil avant en gomme tendre et un Fat Albert 235 à l'arrière.


 


Tous les gars sur leurs bikes avait ce type de pneu (il y a bien une raison ! ) et j'ai mis le 2.5 barracuda à l'arrière après une explication super intéressante avec un bouclard et avec des riders.
On m'a expliqué qu'il fallait pour l'avant des crampons longs et parallèles au flanc du pneu pour une bonne accroche directionnelle et des crampons importants sur les flancs pour l'accroche en virage : toutes ces qualités sont réunies sur le Minion profil avant
Et pour l'arrière il faut des crampons longs et perpendiculaires au flanc du pneu pour une accroche maximale en freinage et des crampons importants sur les flancs pour l'accroche en virage. Pour le rendement, pas d'importance on descend et on pédale peu,  juste pour les relances.  Le barraccuda en 2.5 à l'arrière sera idéal, il a ces qualités et pour Véro le Fat Albert aussi.
Cela s'est vérifié sur le terrain : 'IMPRESSIONNANT D EFFICACITE".
Le Minion accroche très bien en virage à plat, il ne chasse pas et ne part pas d'un coup sans prévenir.
Il a une accroche très efficace en freinage, il passe très bien dans la boue, il débourre vite et il va aussi très bien dans le sec et la caillasse. Par contre, vu la gomme tendre, je pense que l'usure doit être rapide mais on peut pas tout avoir adhérence et usure.
Après l'usure de nos pneus arrières, on optera pour le Minion 2.5 en profil arrière qui m'a l'air d'être très efficace.
Acheter des pneus à la montagne, c'est un vrai bonheur: il y a tous les modèles voulus, les conseils qui vont bien et la dispo de pneus de grosses sections.

Voir les commentaires

BOX LIKE

  

 

 youtube.com VTT A 2

 

 

 

 

NOMBRE DE VISITEURS

compteur internet

Archives

Articles récents

NOUVELLE CATEGORIES


 
 
 
 

 

 

Hébergé par Overblog