VTT a 2

VTT a 2

PASSIONNEMENT VTT ................ 27.5 + 6 FATTIE et FAT BIKE

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Rando Alpes de Haute Provence, #Rando Verdon

On a trouvé ce parcours sur Utagawa (lien à la fin de l'article).
Le soleil brille, quand on part mais on voit quelques nuages apparaitre derrière les montagnes. On se couvre (il ne fait pas chaud ...) et on part en suivant le parcours balisé n°9 jusqu'au villages des Angles, par piste et petits chemins.
Au démarrage de la rando, on roule sur quelques plaques de neige et verglas, mais très rapidement il n'y a plus rien au sol. C'est cool car il faut quand même monter jusqu'à 1433m d'altitude.

Descente sur Méouilles, notre parcours de Noël, au départ de St André-les-Alpes (04) (25/12/2020)
Descente sur Méouilles, notre parcours de Noël, au départ de St André-les-Alpes (04) (25/12/2020)
Descente sur Méouilles, notre parcours de Noël, au départ de St André-les-Alpes (04) (25/12/2020)

Arrivés aux Angles, on prend une petite route qui monte et se transforme en chemin. Quelques flocons commencent à tomber mais il y a encore du ciel bleu donc on continue (et ça ne dure pas longtemps).
On prend ensuite sur la gauche, un long single qui monte en épingles avec aussi, plus loin, quelques passages très étroits. J'ai pas mal poussé sur cette partie qui n'est pas non plus très longue (évidemment Manu a beaucoup plus pédalé que moi). On continue à monter sur ce single qui se transforme en chemin et rejoint une piste.
On poursuit notre montée sur piste jusqu'au point culminant de cette rando.
Cette ascension offre de beaux paysages et des vues sur le lac de Castillon.

Descente sur Méouilles, notre parcours de Noël, au départ de St André-les-Alpes (04) (25/12/2020)
Descente sur Méouilles, notre parcours de Noël, au départ de St André-les-Alpes (04) (25/12/2020)
Descente sur Méouilles, notre parcours de Noël, au départ de St André-les-Alpes (04) (25/12/2020)

On s'engage alors sur une longue descente en single, qui est super bien tracée. On alterne des portions plus roulantes avec des passages en épingles, des zones plus pentues et quelques coups de culs vers la fin. C'est ludique, variée et entretenue. C'est vraiment une belle découverte, ce parcours.

Au final, on a fait 18km et 776m de D+. Et on est rentré juste à temps avant la neige !!
 

Descente sur Méouilles, notre parcours de Noël, au départ de St André-les-Alpes (04) (25/12/2020)

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Rando autres régions

Au vu de la météo annoncée pour ce week-end, j'ai regardé vendredi où rouler pour éviter la pluie. Une matinée ensoleillée était prévue dans le secteur de Cabrières, c'était donc l'occasion de découvrir ce secteur.

Hier, on s'est donc levé de bonne heure (enfin pour un samedi ...), on est parti à Cabrières pour faire le parcours 44, La Grande Combe donné pour 17km et 570m de dénivelé (la trace et le plan sont en lien en bas de l'article).

Parcours n°44 La grande Combe au départ de Cabrières d'Avignon (84) Espace VTT-FFC Provence-Lubéron-Lure

On démarre par une longue montée en sous-bois entre petits chemins et singles avec quelques marches sur le début. On termine l'ascension sur piste après avoir avalé 450m de dénivelé positif d'un coup. Le paysage doit être encore plus beau sous le soleil, mais là c'est un peu bouché.

On rejoint une longue descente sur single, pas technique et plutôt roulante permettant de jouer avec la vitesse sans se laisser surprendre par les virages. C'est une descente sympathique où il faut quand même être attentif aux vététistes qui montent par ce même single.
On remonte par un single sur la droite avec là-aussi de beaux points de vues. 

Le retour sur Cabrières se fait en descente entre chemins bordés de murs et autres singles, avec des passages un peu plus techniques sur des marches.

La pluie qui menaçait depuis un petit moment, nous tombe dessus plus franchement au moment où on arrive sur Cabrières et on décide d'arrêter là notre périple (il y avait la possibilité de continuer par le parcours 42), pour 17km et 556m de D+.

Parcours n°44 La grande Combe au départ de Cabrières d'Avignon (84) Espace VTT-FFC Provence-Lubéron-Lure
Parcours n°44 La grande Combe au départ de Cabrières d'Avignon (84) Espace VTT-FFC Provence-Lubéron-Lure
Parcours n°44 La grande Combe au départ de Cabrières d'Avignon (84) Espace VTT-FFC Provence-Lubéron-Lure
Parcours n°44 La grande Combe au départ de Cabrières d'Avignon (84) Espace VTT-FFC Provence-Lubéron-Lure
Parcours n°44 La grande Combe au départ de Cabrières d'Avignon (84) Espace VTT-FFC Provence-Lubéron-Lure
Parcours n°44 La grande Combe au départ de Cabrières d'Avignon (84) Espace VTT-FFC Provence-Lubéron-Lure
Parcours n°44 La grande Combe au départ de Cabrières d'Avignon (84) Espace VTT-FFC Provence-Lubéron-Lure
Parcours n°44 La grande Combe au départ de Cabrières d'Avignon (84) Espace VTT-FFC Provence-Lubéron-Lure

On reviendra dans cette espace VTT pour découvrir d'autres parcours car on a bien apprécié cette petite sortie !!

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Rando autres régions

EN VTT !!!

Chusclan, l'idéal pour faire du tout-terrain...
Chusclan, l'idéal pour faire du tout-terrain...
Chusclan, l'idéal pour faire du tout-terrain...
Chusclan, l'idéal pour faire du tout-terrain...
Chusclan, l'idéal pour faire du tout-terrain...
Chusclan, l'idéal pour faire du tout-terrain...

ET en RC 4x4 !! 

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #VITO mercedes (fourgon aménagé). par vtt-a-2

Après l'isolation, on a choisi de poser du lambris blanc pour habiller notre combi. Il se pose assez facilement et on l'a vissé au contreplaqué de l'isolation.
On l'a utilisé pour les "murs", le plafond, ainsi que pour l'habillage des portes (sur la partie haute). 
On a ensuite passé 2 couches de vernis pour la protection.
Cela fait un cadre sympa, avec un coté "chaud" donné par le bois mais également assez clair ce qui n'est pas négligeable dans un petit espace comme celui-là.
On a également fait un cadre autour de la fenêtre pour la finition.

Notre van aménagé, beau à l'intérieur comme à l'extérieur, de jour comme de nuit  (Transporteur T6.1 Wolkswagen).
Notre van aménagé, beau à l'intérieur comme à l'extérieur, de jour comme de nuit  (Transporteur T6.1 Wolkswagen).
Notre van aménagé, beau à l'intérieur comme à l'extérieur, de jour comme de nuit  (Transporteur T6.1 Wolkswagen).
Notre van aménagé, beau à l'intérieur comme à l'extérieur, de jour comme de nuit  (Transporteur T6.1 Wolkswagen).
Notre van aménagé, beau à l'intérieur comme à l'extérieur, de jour comme de nuit  (Transporteur T6.1 Wolkswagen).
Notre van aménagé, beau à l'intérieur comme à l'extérieur, de jour comme de nuit  (Transporteur T6.1 Wolkswagen).
Notre van aménagé, beau à l'intérieur comme à l'extérieur, de jour comme de nuit  (Transporteur T6.1 Wolkswagen).
Notre van aménagé, beau à l'intérieur comme à l'extérieur, de jour comme de nuit  (Transporteur T6.1 Wolkswagen).
Notre van aménagé, beau à l'intérieur comme à l'extérieur, de jour comme de nuit  (Transporteur T6.1 Wolkswagen).
Notre van aménagé, beau à l'intérieur comme à l'extérieur, de jour comme de nuit  (Transporteur T6.1 Wolkswagen).

Pour le sol, on a posé des lames PVC adhésives imitation bois sur le sol (à même le plancher bois qui été livré en option avec notre véhicule). On ne l'a posé que sur la partie "espace de vie" et pas sous la couchette.

Notre van aménagé, beau à l'intérieur comme à l'extérieur, de jour comme de nuit  (Transporteur T6.1 Wolkswagen).
Notre van aménagé, beau à l'intérieur comme à l'extérieur, de jour comme de nuit  (Transporteur T6.1 Wolkswagen).
Notre van aménagé, beau à l'intérieur comme à l'extérieur, de jour comme de nuit  (Transporteur T6.1 Wolkswagen).

On a choisi pour l'éclairage des lampes à LED 12V qu'on a disposé dans les endroits stratégiques :
 - 2 au-dessus de nos têtes au niveau du couchage pour pouvoir lire (avec un réglage tactile de la puissance d'éclairage).
  - 1 au-dessous du poste de cuisine (le même que pour le couchage)
  - 1 sous l'étagère "électrique" au-dessus de la table.

Pour une lumière d'ambiance, on a rajouté une petite guirlande LED en 220V.

Je ferais un article spécifique sur notre montage électrique (panneau solaire, 2ème batterie, tableau électrique..) qui va paraître très bientôt. 

Notre van aménagé, beau à l'intérieur comme à l'extérieur, de jour comme de nuit  (Transporteur T6.1 Wolkswagen).
Notre van aménagé, beau à l'intérieur comme à l'extérieur, de jour comme de nuit  (Transporteur T6.1 Wolkswagen).
Notre van aménagé, beau à l'intérieur comme à l'extérieur, de jour comme de nuit  (Transporteur T6.1 Wolkswagen).
Notre van aménagé, beau à l'intérieur comme à l'extérieur, de jour comme de nuit  (Transporteur T6.1 Wolkswagen).
Notre van aménagé, beau à l'intérieur comme à l'extérieur, de jour comme de nuit  (Transporteur T6.1 Wolkswagen).
Notre van aménagé, beau à l'intérieur comme à l'extérieur, de jour comme de nuit  (Transporteur T6.1 Wolkswagen).
Notre van aménagé, beau à l'intérieur comme à l'extérieur, de jour comme de nuit  (Transporteur T6.1 Wolkswagen).
Notre van aménagé, beau à l'intérieur comme à l'extérieur, de jour comme de nuit  (Transporteur T6.1 Wolkswagen).

Et la touche finale, la décoration extérieure !!! Là, c'est vraiment notre combi ...

Notre van aménagé, beau à l'intérieur comme à l'extérieur, de jour comme de nuit  (Transporteur T6.1 Wolkswagen).
Notre van aménagé, beau à l'intérieur comme à l'extérieur, de jour comme de nuit  (Transporteur T6.1 Wolkswagen).

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #VITO mercedes (fourgon aménagé). par vtt-a-2

C'est bien de bien dormir mais il faut quand même bien vivre un peu dans ce véhicule !!
Donc on a prévu un petit espace de vie pour manger, cuisiner et faire la vaisselle et autre ...

On a investi dans un combiné évier + 1 feu avec un couvercle, pour avoir une surface de "travail" plus grande si besoin.
Pour l'eau, on a fait simple : une pompe à pied, un bidon d'eau propre et un bidon d'eau usée. Et pour avoir de l'eau chaude, on fait chauffer un peu d'eau dans une casserole et le tour est joué. 
On ne fera pas de "grande" cuisine, juste des choses très simples donc un feu nous suffit amplement avec comme ustensile une casserole moyenne et une petite sauteuse.
Il n'y aura pas non plus beaucoup de vaisselle donc un petit évier suffit.
De même, on a juste prévu une glacière électrique (et pas un frigo) par souci d'économie électrique (je ferais un article détaillé sur tout notre montage électrique).
On a fait le plan de travail (qui sert aussi de support au combiné)  dans un panneau à plaquage collé chêne.
La bouteille de gaz est fixée sur l'étagère de la couchette. On a également encastré une poubelle.
Tous ces accessoires sont fixés par des sangles afin que rien ne bouge pendant qu'on roule.

On s'est servi également d'un panneau à plaquage collé chêne pour faire la table. Par contre, pour celle-ci, on a mis des équerres escamotables pour la fixer. Cela permet de la rabattre si on doit ponctuellement charger du matériel encombrant dans le combi.

On a bien sûr passé plusieurs couches de vernis afin de protéger et faciliter le nettoyage.

On a choisi la hauteur du combiné évier/feu pour avoir la meilleur position pour faire la vaisselle.
Pour la table on s'est basé sur la hauteur de nos sièges de camping "enfant". Ils ont l'avantage d'être peu encombrants et donc utilisables facilement et rapidement. Ils peuvent également être utilisés à l'intérieur et à l'extérieur. Et bien qu'ils ne soient pas fait pour des adultes, ils sont plutôt résistants (on a utilisé le modèle Décathlon pendant 2 ans avec une utilisation quasi quotidienne pendant 6 mois avant qu'un des fauteuils ne se casse - mais toujours utilisable-).
On est donc installé à la bonne hauteur pour manger ou autre activité comme de l'ordi. Et en plus, on peut tendre les jambes sous la table ce qui est très agréable.

Pour finir, on a renforcé la stabilité de la table en la fixant à l'étagère "pour l'électrique" par deux tiges filetés (donc démontables). 

On s'est également équipé d'un réchaud à gaz camping pour pouvoir faire quelques grillades à l'extérieur quand il fait beau !!
 

Coin cuisine et repas dans notre van aménagé ( Transporteur Volkswagen 6.1) VTT-a-2
Coin cuisine et repas dans notre van aménagé ( Transporteur Volkswagen 6.1) VTT-a-2
Coin cuisine et repas dans notre van aménagé ( Transporteur Volkswagen 6.1) VTT-a-2
Coin cuisine et repas dans notre van aménagé ( Transporteur Volkswagen 6.1) VTT-a-2
Coin cuisine et repas dans notre van aménagé ( Transporteur Volkswagen 6.1) VTT-a-2
Coin cuisine et repas dans notre van aménagé ( Transporteur Volkswagen 6.1) VTT-a-2
Coin cuisine et repas dans notre van aménagé ( Transporteur Volkswagen 6.1) VTT-a-2
Coin cuisine et repas dans notre van aménagé ( Transporteur Volkswagen 6.1) VTT-a-2
Coin cuisine et repas dans notre van aménagé ( Transporteur Volkswagen 6.1) VTT-a-2
Coin cuisine et repas dans notre van aménagé ( Transporteur Volkswagen 6.1) VTT-a-2
Coin cuisine et repas dans notre van aménagé ( Transporteur Volkswagen 6.1) VTT-a-2

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #VITO mercedes (fourgon aménagé). par vtt-a-2

C'est la base de notre aménagement pour répondre à plusieurs de nos besoins :
       - avoir un lit fixe et confortable (un vrai matelas quoi !!) pour bien dormir et avoir la possibilité de ne pas se coucher en même temps tous les deux (et donc garder disponible un lieu de vie).
      - avoir un rangement conséquent pour mettre notre matériel de loisir et notamment le catamaran gonflable guppy avec tous les accessoires et équipements ainsi que tout notre équipement de vététistes (casques, protections, chaussures, sac, vêtements...). Et les deux en même temps pour pouvoir se faire des week-ends mixtes sinon on est sur que le cata restera à la maison !!
      - avoir aussi un espace pour faire à manger et manger.

On est donc parti sur un coffre à base de contreplaqué de 15mm et de tasseaux, avec une étagère médiane.
Tout est calculé.
La hauteur de l'étagère est dicté par la hauteur du WC portable qu'on avait acheté au préalable. La hauteur de la couchette est lié à la hauteur sous "plafond" et la hauteur du matelas (16cm).
Une fois les dimensions prises, il n'y a plus qu'à scier, coller et visser l'ensemble pour avoir un rangement/couchage d'un seul bloc.
Quelques trous de scie-cloche pour l'aération du matelas, un peu de ponçage pour la finition, un coup de vernis et c'est fini.
On a juste ajouté sur les étagères du revêtement de sol (lame PVC à coller imitation bois) pour finir.
Il ne reste plus qu'à mettre en place tout le matériel.
 

Le coeur de notre van aménagé : le rangement et le couchage (T6.1 Volkswagen)
Le coeur de notre van aménagé : le rangement et le couchage (T6.1 Volkswagen)
Le coeur de notre van aménagé : le rangement et le couchage (T6.1 Volkswagen)
Le coeur de notre van aménagé : le rangement et le couchage (T6.1 Volkswagen)
Le coeur de notre van aménagé : le rangement et le couchage (T6.1 Volkswagen)
Le coeur de notre van aménagé : le rangement et le couchage (T6.1 Volkswagen)
Le coeur de notre van aménagé : le rangement et le couchage (T6.1 Volkswagen)
Le coeur de notre van aménagé : le rangement et le couchage (T6.1 Volkswagen)
Le coeur de notre van aménagé : le rangement et le couchage (T6.1 Volkswagen)
Le coeur de notre van aménagé : le rangement et le couchage (T6.1 Volkswagen)
Le coeur de notre van aménagé : le rangement et le couchage (T6.1 Volkswagen)
Le coeur de notre van aménagé : le rangement et le couchage (T6.1 Volkswagen)
Le coeur de notre van aménagé : le rangement et le couchage (T6.1 Volkswagen)
Le coeur de notre van aménagé : le rangement et le couchage (T6.1 Volkswagen)

Le seul bémol qu'on pourrait trouver dans cet aménagement est la longueur de la couchette qui ne permet pas de dormir droit. Mais on n'est pas très grand avec Manu et on peut facilement tendre les jambes en se pliant un peu. On l'a testé pendant 5 ans dans notre précédente camionnette aménagée et ça s'est bien passé. Et comme celle-ci est même un peu plus large, on est sûr de bien dormir !!

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Rando autres régions

Ce matin, on a affronté le froid rendu plus piquant par le mistral pour faire une sortie VTT. Heureusement le soleil était largement présent.
On est parti sur les traces du parcours Utagawa "Primeur 2014 Chusclan 40km".
Cela nous a permis de découvrir des traces qui ne sont pas dans le parcours que l'on a fait précédemment, c'était super agréable. 
Malgré la date du parcours, il n'y a pas de problème de praticabilité, juste sur les premiers kilomètres, il y a un très court passage qui n'est plus utilisé mais sinon tous les singles (et ils sont nombreux) sont toujours très praticables et même bien entretenus (au moins sur les 2ers tiers du parcours -ce qu'on à fait- mais connaissant un peu le coin il n'y a pas de raison que les choses soient différentes sur la dernière partie du parcours !!).
C'est toujours un régal de rouler là-bas, avec plein de singles en montées et descentes, du ludique (et même très ludique...) quelques passages techniques, des passages sur pistes et petites routes avec de beaux points de vues sur les châteaux du coin et sur le Mont Ventoux qui était embrumé aujourd'hui (dommage pour les photos.
C'était une belle sortie bien physique aussi car il y a de nombreux coups de cul, bref du VTT comme on aime.

En plus, en roulant, on voit des singles de partout, il faudra vraiment qu'une fois on parte à "l'aveugle" pour tester !!

Rando dominicale au départ de Chusclan (30) le 29/11/2020
Rando dominicale au départ de Chusclan (30) le 29/11/2020
Rando dominicale au départ de Chusclan (30) le 29/11/2020
Rando dominicale au départ de Chusclan (30) le 29/11/2020
Rando dominicale au départ de Chusclan (30) le 29/11/2020
Rando dominicale au départ de Chusclan (30) le 29/11/2020
Rando dominicale au départ de Chusclan (30) le 29/11/2020
Rando dominicale au départ de Chusclan (30) le 29/11/2020
Rando dominicale au départ de Chusclan (30) le 29/11/2020

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #VITO mercedes (fourgon aménagé). par vtt-a-2

Le T6.1 qu'on a acheté était entièrement tôlé.
On a donc prévu 2 ouvertures, une au-dessus du poste de cuisine et l'autre sur une porte arrière.

Pourquoi 2 ouvertures ?
Dans notre précédent van, nous n'avions qu'un hublot au-dessus de la "cuisine" et nous nous sommes rapidement aperçus qu'il nous manquait une circulation d'air l'été pour rafraichir le véhicule. L'une des solutions est d'ouvrir la porte latérale mais la nuit, selon où on se gare, ce n'est pas toujours possible. Et même en pleine nature, du coté de Tignes, il nous est arrivé d'être réveillé en plein nuit par un renard qui était rentré dans notre Vito !!
De plus, cette configuration ne permet pas d'avoir une circulation d'air vers le fond du véhicule où j'ai passé quelques nuits très chaudes (c'est moi qui dormait au fond !!).

On a donc décidé pour ce véhicule de monter une ouverture sur les portes arrières pour avoir un meilleur courant d'air.

On a donc acheté une baie avant gauche VW T5/T6 avec fenêtre coulissante pour mettre à l'avant coté conducteur. 
Manu a découpé la tôle et a collé la baie avec du Sika, quelques cales pour bien la centrer et le tour est joué.

Notre van aménagé a besoin d'ouverture ... ( Transporteur T6.1 Volkswagen)
Notre van aménagé a besoin d'ouverture ... ( Transporteur T6.1 Volkswagen)
Notre van aménagé a besoin d'ouverture ... ( Transporteur T6.1 Volkswagen)
Notre van aménagé a besoin d'ouverture ... ( Transporteur T6.1 Volkswagen)

Pour le hublot derrière (un hublot Reimo carrosserie), ça été un peu plus compliqué car il n'existe aucune notice de montage. 
Manu a cherché sur internet et on a eu la chance d'avoir le même système de montage sur le camping-car, ce qui nous a permis de le visualiser, ce qui était loin d'être évident quand on l'a reçu.
Il faut faire un support en bois (2 épaisseurs de contreplaqué de 8mm) qu'on colle à la porte.
Ensuite, il faut couper la tôle à l'intérieur du support. Il faut mettre en place le joint en assurant l'étanchéité avec du sika.
Il reste à fixer la charnière dans le cadre en bois puis clipser le hublot dans la charnière. Il faut également fixer le système de fermeture sur le support en bois en l'ajustant bien pour le hublot appuie bien sur le joint extérieur pour une étanchéité parfaite. Reste à monter le système d'ouverture et voilà !!
Bon, c'est un peu usine à gaz.
On a eu une seule grosse pluie depuis le montage et pas de problème d'étanchéité à déclarer pour le moment. 

Notre van aménagé a besoin d'ouverture ... ( Transporteur T6.1 Volkswagen)
Notre van aménagé a besoin d'ouverture ... ( Transporteur T6.1 Volkswagen)
Notre van aménagé a besoin d'ouverture ... ( Transporteur T6.1 Volkswagen)
Notre van aménagé a besoin d'ouverture ... ( Transporteur T6.1 Volkswagen)
Notre van aménagé a besoin d'ouverture ... ( Transporteur T6.1 Volkswagen)
Notre van aménagé a besoin d'ouverture ... ( Transporteur T6.1 Volkswagen)
Notre van aménagé a besoin d'ouverture ... ( Transporteur T6.1 Volkswagen)
Notre van aménagé a besoin d'ouverture ... ( Transporteur T6.1 Volkswagen)
Notre van aménagé a besoin d'ouverture ... ( Transporteur T6.1 Volkswagen)
Notre van aménagé a besoin d'ouverture ... ( Transporteur T6.1 Volkswagen)
Notre van aménagé a besoin d'ouverture ... ( Transporteur T6.1 Volkswagen)
Notre van aménagé a besoin d'ouverture ... ( Transporteur T6.1 Volkswagen)
Notre van aménagé a besoin d'ouverture ... ( Transporteur T6.1 Volkswagen)
Notre van aménagé a besoin d'ouverture ... ( Transporteur T6.1 Volkswagen)

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #VITO mercedes (fourgon aménagé). par vtt-a-2

Notre combi (c'est son petit surnom) a besoin d'une isolation.
A priori, son utilisation en tant que van aménagé ne devrait se faire que du printemps jusqu'à l'automne. Mais on n'est pas à l'abri de le sortir aussi l'hiver. De plus, en montagne, les nuits peuvent être très fraiches en mi-saison.
C'est pourquoi on a décidé de faire une bonne isolation, afin d'affronter toutes les situations. Et, en plus ça sert d'isolation phonique efficace en cas de pluie.
Je ne lance pas de débat pour ou contre l'isolation, il y a ce qu'il faut sur Youtube pour cela. J'explique juste ce qu'on a fait. Cela peut donner des idées.

Pour l'isolation, on a utilisé 2 matériaux : 
    -de l'aluminisé : 2 couches d'aluminium avec au milieu du papier bulle
    - un isolant en fibre de polyester de 5cm d'épaisseur
 

Isolation de notre van aménagé VTT-a-2 (T6.1 Volkswagen)
Isolation de notre van aménagé VTT-a-2 (T6.1 Volkswagen)

On démonte tous les vaigrages (bas et plafond). On met du scotch double face. On pose une couche d'isolant aluminisé, puis un l'isolant en fibre de polyester (on découpe aux bonnes dimensions avec des ciseaux) et si il y a la place, on remet une couche d'isolant aluminisé, et on scotche avec du scotch aluminisé  pour bien fixer l'isolant.
On remet les vaigrages en place sur les bas de la caisse.

Isolation de notre van aménagé VTT-a-2 (T6.1 Volkswagen)
Isolation de notre van aménagé VTT-a-2 (T6.1 Volkswagen)
Isolation de notre van aménagé VTT-a-2 (T6.1 Volkswagen)
Isolation de notre van aménagé VTT-a-2 (T6.1 Volkswagen)
Isolation de notre van aménagé VTT-a-2 (T6.1 Volkswagen)
Isolation de notre van aménagé VTT-a-2 (T6.1 Volkswagen)
Isolation de notre van aménagé VTT-a-2 (T6.1 Volkswagen)
Isolation de notre van aménagé VTT-a-2 (T6.1 Volkswagen)
Isolation de notre van aménagé VTT-a-2 (T6.1 Volkswagen)
Isolation de notre van aménagé VTT-a-2 (T6.1 Volkswagen)
Isolation de notre van aménagé VTT-a-2 (T6.1 Volkswagen)

On visse ensuite du contreplaqué de 8mm (découpé au bon format) sur les montants du combi ou sur des tasseaux préalablement collés quand il n'y a pas de montants comme sur les portes arrières et sur la porte latérale.

Isolation de notre van aménagé VTT-a-2 (T6.1 Volkswagen)
Isolation de notre van aménagé VTT-a-2 (T6.1 Volkswagen)
Isolation de notre van aménagé VTT-a-2 (T6.1 Volkswagen)
Isolation de notre van aménagé VTT-a-2 (T6.1 Volkswagen)
Isolation de notre van aménagé VTT-a-2 (T6.1 Volkswagen)
Isolation de notre van aménagé VTT-a-2 (T6.1 Volkswagen)

Cela donne ça ...

Isolation de notre van aménagé VTT-a-2 (T6.1 Volkswagen)
Isolation de notre van aménagé VTT-a-2 (T6.1 Volkswagen)

Il y a des endroits plus difficiles que d'autres à isoler, notamment le bas des portes arrières avec des passages de câbles ou la porte latérale.
On a fait l'isolation des portes arrières en dernier car on avait des perçages à faire pour montage d'une caméra de recul, le support vélo etc ...
On a également fait le choix de ne pas installer les câbles électriques pour nos éclairages avant l'isolation afin de pouvoir y accéder en cas de problème sans avoir à tout démonter. On a pris soin aussi de bien fixer (ce qui était déjà bien fait d'origine) et de repérer le passage de la tresse électrique pour ne pas percer dessus. On a également retiré les éclairages de plafond d'origine qui s'allument à l'ouverture de la porte latérale.

Pour le sol, le combi était livré avec un plancher en bois, nous n'avons donc pas fait d'isolation supplémentaire.
Reste les montants arrières pour lesquels nous n'avons rien fait : à voir à l'utilisation.

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Essai longue durée Matos, #fourche-amortisseur

Cela fait déjà plus de 6 mois que Manu m'a installé la fourche Pike Ultimate boost 29"140mm Rockshox (juste avant le premier confinement ...).
Juste pour rappeler le contexte : avant, sur mon Santa, j'avais une Rockshox Révélation RL 29"en 140mm. Durant l'hiver dernier, j'avais trouvé un vrai manque de sensibilité sur petits chocs. Manu l'a révisé, on a essayé quelques réglages mais sans amélioration
On a donc décidé de monter en gamme et notre choix s'était alors porté sur une Yari. Mais, suite à un bug de stock chez le fournisseur, on s'est retrouvé avec une Pike Ultimate à un prix ultra-compétitif. 
 

Retour sur 6 mois de ma fourche Pike Ultimate Rockshox sur mon 5010cc Santa Cruz.
Retour sur 6 mois de ma fourche Pike Ultimate Rockshox sur mon 5010cc Santa Cruz.
Retour sur 6 mois de ma fourche Pike Ultimate Rockshox sur mon 5010cc Santa Cruz.
Retour sur 6 mois de ma fourche Pike Ultimate Rockshox sur mon 5010cc Santa Cruz.

Dès notre première sortie, pas très technique, j'ai ressenti un meilleur confort à l'avant, et avec un bon enfoncement  sur les 2 ou 3 marches qu'on avait eu sur cette sortie. Le premier ressenti était donc très positif.

C'est sur la deuxième sortie, que j'ai eu la révélation.
On est allé faire une sortie dans le Verdon, une rando trouvée sur Utagawa, "le 8 de Trigance" au départ de Comps-sur-Artuby.
Après Trigance, on rejoint le GR49 et une descente très technique qui arrive au Pont de Tusset enjambant le Verdon. Et là, sur cette descente, alors que ça faisait plus de 2 mois qu'on n'avait pas roulé, je me suis sentie super à l'aise sur les difficultés : marches, racines, épingles et parfois cumulé ce qui est toujours très difficile pour moi. 
Je n'ai pas tout de suite associé ça à la fourche, mais ensuite ça m'a paru très logique. La fourche fonctionnant bien, elle absorbe les grosses marches, gère le rebond entre autres, et donc rend le pilotage plus efficace sans "parasite" lié à la nature du sol (enfin, à mon avis ...)

Cette sensation s'est confirmée lors de la rando qu'on a fait après : Citous et Barricous au départ de Lespinassière avec de belles descentes enduro. J'ai eu exactement le même ressenti sur ces descentes techniques.

Ayant eu, depuis qu'on fait du VTT, des fourches de qualité très différentes, j'avais bien en tête les bienfaits d'une bonne fourche sur l'absorption des chocs (gros et petits), qui permet de finir sans en avoir "plein les bras" à la fin d'une rando. 
Mais je n'avais pas du tout perçu que cela pouvait avoir un tel impact sur la qualité de pilotage. 

 

Retour sur 6 mois de ma fourche Pike Ultimate Rockshox sur mon 5010cc Santa Cruz.
Retour sur 6 mois de ma fourche Pike Ultimate Rockshox sur mon 5010cc Santa Cruz.

Je ne rentrerais pas dans le détail technique du réglage.
Je fais toujours les réglages de ZAG et rebond avec Manu qui sait parfaitement me régler tout ça. Je lui donne ensuite mes sensations et on fait quelques corrections lors de la sortie.
De plus, je ne bloque jamais ma fourche lors d'une rando, car, personnellement, j'estime qu'un bon réglage permet d'affronter toutes les situations (pédalage, descente, roulant, technique). Donc je ne touche pas aux molettes pendant une rando.

Conclusion principale : cette fourche m'a redonnée une belle confiance dans les descentes techniques, me permettant de descendre encore plus (même s'il y a toujours des passages qui me résisteront toujours je pense, car je n'ai pas changé de cerveau !!).
Et, on avait souvent tendance à acheter des fourches pas trop chères par le passé mais je pense maintenant, que ce n'est pas forcement là où il faut trop rogner sur la qualité !!

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>

BOX LIKE

  

 

 youtube.com VTT A 2

 

 

 

 

NOMBRE DE VISITEURS

compteur internet

Articles récents

NOUVELLE CATEGORIES


 
 
 
 

 

 

Hébergé par Overblog