VTT a 2

VTT a 2

PASSIONNEMENT VTT ................ 27.5 + 6 FATTIE et FAT BIKE

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #VTT BUL-traversée vtt-matos

Après le sommeil, l'autre point important lors d'un BUL c'est la nourriture. Alors, quoi manger et comment préparer son repas ?

Tout d'abord, quoi manger ?
Pour nous, il y a 4 paramètres à prendre en compte : l'apport calorique, le volume, le poids et le goût !!.
Cela peut sembler évident, mais sur nos premiers BUL, on ne mangeait pas assez. A titre personnel, il m'arrive souvent de ne pas avoir faim le soir et je me contentais seulement d'une soupe ce qui n'est pas suffisant pour refaire le plein d'énergie pour le lendemain.

Après de multiples essais, on sait maintenant ce qu'il nous faut pour chaque repas de la journée.
Le matin : muesli avec poudre de capuccino + gâteaux secs.
le midi : pour deux : deux préparations de pâtes Bolino ou Knorr + 90 g de nouilles chinoises (cuisson rapide en 3min dans l'eau chaude)
Pour le goût, on a une préférence pour les Pâtes Carbonara Knorr, que l'on alterne avec les pâtes bolognaises ou torsades à la napolitaine Bolino ou Knorr (ça dépend de ce qu'on trouve en supermarché !!)
On finit souvent avec quelques gâteaux secs en dessert et un café lyophilisé.
Le soir : pour 2 : un potage "riche" lyophilisé avec 120g de nouilles chinoises, et quelques gâteaux secs pour la note sucrée !!.

On prend aussi souvent un assortiment fruit sec pour grignoter pendant la préparation, ça fait toujours plaisir !!
C'est suffisant pour nous d'un point de vue calorique, car on est plutôt bien pour rouler.

Vous aurez remarqué que tous les aliments que nous prenons sont lyophilisés pour gagner en poids et en place. On ne prend pas d'aliments frais (style sandwich ou autre), car nous partons sur 2 à 3 jours sans aucun moyen de conservation au frais, par des températures qui peuvent être élevées en été.
Pour encore gagner de la place, on met dans des sacs congélations la dose pour chaque repas. Pour le midi, on met dans le sac, le contenu de 2 "bols" Bolino ou Knorr + 90g de nouilles chinoises. Et pour le soir, on met dans un sac les 120 g de nouilles chinoises (pas la soupe car cela ne fait pas gagner de place).
Par contre, cela nécessite une bonne gestion de l'eau. Pour plus de détails, voir l'article en bas.

Avant de choisir les menus, on les teste d'abord à la maison en condition réelle de préparation. Cela permet de ne pas avoir de surprise car on n'a pas de plat de rechange. On teste le goût (car c'est toujours plus sympa de manger quelque chose de bon, surtout quand on n'a pas très faim) et la quantité de sel (car on s'est aperçu que certains plats sont tellement salés qu'ils sont limites mangeables).
On a fait une exception à cette règle, lors de notre dernier BUL, en emmenant de la purée Lardons Oignons de Knorr. On a trouvé ça bon et très digeste. Comme on ne peut pas l'allonger avec des pâtes, on a décidé de le tester en repas du soir sur un prochain BUL pour changer.

Pour le reste de la journée, on a toujours à portée de main, des barres de céréales et des "blocks" pour parer aux coups de mou 😁 !!

Matériel BIKEPACKING BUL 3/4 : manger lors d'un trip en VTT...
Matériel BIKEPACKING BUL 3/4 : manger lors d'un trip en VTT...
Matériel BIKEPACKING BUL 3/4 : manger lors d'un trip en VTT...
Matériel BIKEPACKING BUL 3/4 : manger lors d'un trip en VTT...

Pour manger tout ça, il nous faut de l'eau chaude. 
On a donc une gamelle : on l'a changé récemment pour passer à un modèle en titane (poids = 241 g) au lieu du modèle alu qu'on avait avant.
On a également un réchaud à gaz (avec une bouteille de gaz de rechange si le BUL dure plus de 3 jours). 
Le principe est simple : on met environ 1l d'eau dans la gamelle que l'on porte à ébullition. On met ensuite les 2 bolinos et les pâtes, et on laisse pendant environ 5 min à couvert (sans chauffer). C'est prêt à manger.
Pour cela, on a un gobelet repliable (44g) avec une cuillère plastique (11g) pour chacun, que l'on rempli plusieurs fois jusqu'à satiété !!
C'est la même chose pour le soir avec le potage et les pâtes.
Pour le matin, on fait juste chauffer de l'eau et le mélange se fait dans le gobelet (cappuccino et muesli).

Matériel BIKEPACKING BUL 3/4 : manger lors d'un trip en VTT...
Matériel BIKEPACKING BUL 3/4 : manger lors d'un trip en VTT...
Matériel BIKEPACKING BUL 3/4 : manger lors d'un trip en VTT...
Matériel BIKEPACKING BUL 3/4 : manger lors d'un trip en VTT...
Matériel BIKEPACKING BUL 3/4 : manger lors d'un trip en VTT...
Matériel BIKEPACKING BUL 3/4 : manger lors d'un trip en VTT...
Matériel BIKEPACKING BUL 3/4 : manger lors d'un trip en VTT...
Matériel BIKEPACKING BUL 3/4 : manger lors d'un trip en VTT...
Matériel BIKEPACKING BUL 3/4 : manger lors d'un trip en VTT...
Matériel BIKEPACKING BUL 3/4 : manger lors d'un trip en VTT...
Matériel BIKEPACKING BUL 3/4 : manger lors d'un trip en VTT...
Matériel BIKEPACKING BUL 3/4 : manger lors d'un trip en VTT...

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #VTT BUL-traversée vtt-matos

Après avoir trouvé la tente adaptée à nos besoins, on a aussi un peu tâtonné, au cours de ces dernières années pour trouver ce qu'il fallait prendre pour bien dormir.
Le principe est toujours le même : trouver le bon compromis entre confort, poids et prix ....

Pour le matelas, après avoir débuté sur des matelas mousse (très encombrant sur le sac à dos et très dur pour dormir), on a assez vite bifurqué sur des matelas gonflables Décathlon qui étaient bien. On est passé depuis sur la version 3/4, de 120 cm de long, trouvé chez Décathlon (375g à notre balance). On l'a utilisé sur notre dernier BUL et franchement on est plutôt bien dessus et les centimètres "manquants" ne sont pas gênant !!
On a également pris chez Décathlon, un oreiller gonflable (183g). De loin, ça peut sembler superflu mais ça reste beaucoup plus confortable que la veste VTT sous la tête (avec, en plus, moins de risque de douleur à la nuque le lendemain matin ce qui est appréciable pour pédaler).

Matériel BIKEPACKING BUL 2'/4 : pour bien dormir (en plus de la tente) pour un trip en VTT ...
Matériel BIKEPACKING BUL 2'/4 : pour bien dormir (en plus de la tente) pour un trip en VTT ...
Matériel BIKEPACKING BUL 2'/4 : pour bien dormir (en plus de la tente) pour un trip en VTT ...
Matériel BIKEPACKING BUL 2'/4 : pour bien dormir (en plus de la tente) pour un trip en VTT ...
Matériel BIKEPACKING BUL 2'/4 : pour bien dormir (en plus de la tente) pour un trip en VTT ...

Ensuite, vient le choix du sac de couchage : duvet? synthétique ? "sac à viande"? drap de soie en plus? basse température ?... Là, pour moi, il n'y a pas de règle et de "bonne" solution. Tout dépend de la saison, du secteur de pédalage, de l'altitude, de la météo ... Et aussi du ressenti personnel vis-a-vis du froid. Moi (c'est Véro qui parle), je sais maintenant qu'après une journée de pédalage, j'ai très facilement froid la nuit, surtout au niveau du dos (même si j'ai fait une bonne toilette), en tout cas, beaucoup plus que Manu dans les mêmes conditions.

On a testé pas mal de combinaisons pour arriver à ce compromis.

On a abandonné le sac de couchage en duvet au profit du synthétique, en raison de la baisse de la qualité thermique du duvet lié à la transpiration (pour plus de détails, l'article en lien ci-dessous). 
On a aussi abandonné les draps de soie qui ne nous apportait pas grand chose d'un point de vue thermique.
On prend maintenant uniquement les sacs de couchages synthétiques 11°C-15°C de chez Décathlon (690g le sac).
L'autre astuce qu'on a appliqué que très récemment est de joindre nos deux sacs de couchage : la chaleur humaine, il n'y a rien de tel 😁!!

Autre détail, pour couper un peu le froid qui remonte du sol, on positionne sous la tente une couverture de survie épaisse ( 165g - qui sert aussi de protection pour la tente).

Matériel BIKEPACKING BUL 2'/4 : pour bien dormir (en plus de la tente) pour un trip en VTT ...
Matériel BIKEPACKING BUL 2'/4 : pour bien dormir (en plus de la tente) pour un trip en VTT ...
Matériel BIKEPACKING BUL 2'/4 : pour bien dormir (en plus de la tente) pour un trip en VTT ...

Ensuite, selon la saison, la météo et surtout si on sait qu'on va monter en altitude (on ne peut jamais vraiment prévoir à quel endroit on va dormir), on emmène, en plus, une "couette de camping" 2 personnes en duvet (que l'on compresse pour le transport) et que l'on met sur nous ( et sur nos sacs de couchage, ce qui empêche la transpiration de nos corps d'humidifier le duvet...). C'est très efficace ...
Cela peut sembler encombrant mais le fait d'avoir des sacs de couchage "moyenne température" réduit considérablement le volume par rapport à des sacs plus chauds. Et au final, cela permet d'être paré à toutes les situations.
Le poids de cette couette est de 1135g, et ça se compresse très bien (photo du sac transport "non compressé").
Donc les 2 sacs de couchages et la couette, sont équivalant en poids à 2 sacs de couchages 0-5°C synthétiques. Par contre, pour l'avoir testé, on a beaucoup plus chaud avec la formule sac de couchage léger et couette (on mixte les avantages synthétiques et duvet...).

Matériel BIKEPACKING BUL 2'/4 : pour bien dormir (en plus de la tente) pour un trip en VTT ...
Matériel BIKEPACKING BUL 2'/4 : pour bien dormir (en plus de la tente) pour un trip en VTT ...
Matériel BIKEPACKING BUL 2'/4 : pour bien dormir (en plus de la tente) pour un trip en VTT ...

Apportez avec vous le confort de votre lit lorsque vous partez en voyage. Cette couette large est une option intéressante pour les auberges au chauffage déficient, le camping de luxe et les longs voyages en voiture, ou encore pour le camping en tente lorsque vous ne voulez pas apporter deux sacs de couchage. Le duvet 650+ offre un équilibre parfait entre chaleur et légèreté, tandis que l'étoffe de polyester ne risque pas de devenir moite. Lors des nuits plus froides, la construction à cloisons et les bourrelets coupe-froid préviennent la formation de ponts thermiques froids.

  • Coquille et doublure faites d’une étoffe de polyester de 20 deniers; traitement déperlant durable sur la coquille
  • Duvet de canard 650+ ayant subi un traitement spécial lui conférant des propriétés hydrophobes
  • Coutures ThermaCapture réfléchissant la chaleur du corps qui autrement serait perdue
  • Cloisons cousues pour prévenir la formation de ponts thermiques froids
  • Bourrelet coupe-froid pleine longueur pour optimiser la chaleur lors des nuits froides
  • Boucles intégrées et extrémité profilée munie de bandes élastiques pour garder la couette bien en place sur des matelas de sol compatibles
  • Format permettant de couvrir deux matelas d'une largeur combinée de 127 cm, et convenant aux personnes d’une taille maximum de 2 m
  • Sac de rangement compris

Développement durable

Idéal pour
  • longue randonnée
  • camping en voiture
2 personnes
Température 0°C
Forme baril
5°C
0°C
Type d'isolant duvet d'oie 650 avec traitement déperlant durable
514 g
Technologie
  • Nikwax Hydrophobic Down
  • ThermaCapture
Confection interne à cloisons
Tissu extérieur polyester ripstop de 20 deniers
Doublure polyester de 20 deniers
Longueur 198 cm
Dimensions dans son sac 20 x 35 cm
Circonférence aux épaules 208 cm
Circonférence aux hanches 208 cm
Circonférence aux pieds 142 cm
non
Caractéristique(s) additionnelle(s)
  • tissu de coquille avec traitement déperlant durable
  • sac de transport inclus
  • ultraléger
Caractéristique écologique Certifié duvet éthique
Fabrication Chine

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #VTT BUL-traversée vtt-matos

On a eu 3 tentes différentes depuis qu'on a commencé nos BUL.

La première, c'est la tente 2 places ultra light T2 de Décathlon : elle pèse 2 kg en version complète. 
Nous, de toute façon, on l'a toujours utilisé en version complète (c'est-à-dire avec la chambre). C'est sûr qu'on pouvait économiser du poids en ne prenant que la version Tarp mais il y a, à notre avis, deux gros bémols à cette version : l'humidité et les moustiques !! Et les deux sont très présents en montagne : même par beau temps, les fins de nuits peuvent être humides.

On en était très content : facile à monter et démonter (bien que ça rentre "très juste" dans le sac), plutôt bien ventilé, résistante, un poids contenu au vu du prix. On a juste fait une petite modification en mettant un oeillet de chaque coté du tarp et une sardine supplémentaire pour éviter que le tarp se colle contre la chambre et génère de l'humidité à l'intérieur en cas de rosée.
L'autre avantage est sa taille qui lui permet d'être discrète et de se caser facilement sur un petit endroit plat.
Par contre, il n'y a pas de place à l'intérieur de la tente une fois couché, il reste juste une zone "plus protégée" sous l'avancée, où l'on mettait les sacs et vêtements VTT mais ça ne protège pas trop en cas de pluie.
En plus, lors de soirée froide, on ne peut pas vraiment se mettre assis dans la tente pour manger (et même sur 2 à 3 jours en ayant bien regardé la météo, le temps en montagne peut vite changer). 

 

Matériel BIKEPACKING BUL 2/4 : La TENTE pour un trip en VTT ...
Matériel BIKEPACKING BUL 2/4 : La TENTE pour un trip en VTT ...
Matériel BIKEPACKING BUL 2/4 : La TENTE pour un trip en VTT ...
Matériel BIKEPACKING BUL 2/4 : La TENTE pour un trip en VTT ...
Matériel BIKEPACKING BUL 2/4 : La TENTE pour un trip en VTT ...

Dans l'optique d'être prêt pour d'éventuels BUL un peu plus long avec un possible changement de météo, on a changé de tente pour prendre un Tipi 3 places Euréka avec chambre. 
Effectivement le poids est plus élevé : 2,601g (très précis !!), mais ça offre plus de possibilités.
On peut se coucher et stocker le matériel (vêtement, chaussures ...) à l'intérieur et donc garder tout au sec.
On peut soit se coucher à deux du même coté du piquet central (ça peut être utile en cas de recherche de chaleur), ou chacun de son coté.
Le montage est assez simple et le rangement se fait facilement (le sac est moins ajusté).

L'encombrement final est plus grand, mais on s'est aperçu qu'on pouvait quand même la monter dans des zones assez étroites. Sa couleur verte fait qu'elle est assez discrète.

Elle trouve bien sa place sur le bike de Manu. On a juste mis la tente dans une housse de sac de couchage Décathlon pour pouvoir la comprimer un peu avec les sangles.

Par contre, il n'a pas plu assez lors de notre premier BUL avec, pour tester sont étanchéité 😁.
 

Matériel BIKEPACKING BUL 2/4 : La TENTE pour un trip en VTT ...
Matériel BIKEPACKING BUL 2/4 : La TENTE pour un trip en VTT ...
Matériel BIKEPACKING BUL 2/4 : La TENTE pour un trip en VTT ...
Matériel BIKEPACKING BUL 2/4 : La TENTE pour un trip en VTT ...
Matériel BIKEPACKING BUL 2/4 : La TENTE pour un trip en VTT ...
Matériel BIKEPACKING BUL 2/4 : La TENTE pour un trip en VTT ...
Matériel BIKEPACKING BUL 2/4 : La TENTE pour un trip en VTT ...
Matériel BIKEPACKING BUL 2/4 : La TENTE pour un trip en VTT ...
Matériel BIKEPACKING BUL 2/4 : La TENTE pour un trip en VTT ...
Matériel BIKEPACKING BUL 2/4 : La TENTE pour un trip en VTT ...
Matériel BIKEPACKING BUL 2/4 : La TENTE pour un trip en VTT ...
Matériel BIKEPACKING BUL 2/4 : La TENTE pour un trip en VTT ...

On a voulu tester aussi une tente mono-cloison, attiré par le faible poids de ce type de matériel. On a acheté la tente Jamet Himalaya 4000 2 places. Son poids de 1,2 kg est bien son seul avantage.
Pour simplifier, on est serré et il est impossible de ne pas toucher les parois intérieures de la tente. Le gros problème est la condensation que se crée à l'intérieur, donc au final tu es mouillé même s'il ne pleut pas !!
Pour plus de détails, n'hésitez pas à aller voir l'article ci-dessous

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #ACTU

Ce dimanche, j'ai participé avec 91 compagnons, au trail de la Pierre Sanglante à Grâne, sur le parcours 20km.
C'est avec un peu de "crainte" que j'ai suivi la météo ces derniers jours, mais finalement, il ne tombe que quelques gouttes le matin et plus rien au moment du départ, malgré tous les nuages noirs environnants.
On part donc à 9h30 tapante !!

Trail de la Pierre Sanglante -Grâne (26) le 13 mars 2022
Trail de la Pierre Sanglante -Grâne (26) le 13 mars 2022

Le groupe s'élance, et très vite je m'aperçois que je ne pourrais pas suivre le tempo 😁. Je me mets donc à mon rythme, et je me retrouve à la fin du peloton. Je garde en ligne de mire deux filles devant pour ne pas me retrouver trop seule de suite...

A la faveur de la première montée, je double Ingrid, ce qui me permet de pouvoir vraiment courir à mon rythme sans avoir "la pression" de courir avec la "serre-file" de l'organisation (même si je sais qu'il n'y a aucune pression en réalité et que c'est uniquement psychologique 😁).
Après une phase  "d'échauffement" sur chemin, on entre dans le vif du sujet avec la première montée sur single suivi d'une descente aussi sur single en sous-bois. C'est top, la terre est à peine humide donc ça se passe bien.
On attaque une deuxième montée (la pierre sanglante) plus raide, je garde toujours Béatrice en ligne de mire sans toutefois la rattraper. Au début de la descente (vers 6km) on quitte le parcours commun entre le 13 km et le 20km, ce qui me rassure car je me voyais déjà me faire rattraper par les premiers sur les sentiers étroits !!!.
On (enfin je, car je n'ai plus personne en visu !!) poursuit sur une longue descente en ligne droite, qui requiert toute mon attention entre feuilles humides, cailloux, racines, rigoles, du trail quoi !!.

On commence ensuite une longue partie montante avec des profils différents, où il est parfois difficile de savoir s'il vaut mieux courir ou marcher : en fait j'alterne fréquemment les deux. Sur ce secteur, je revoie Béatrice derrière moi alors que ne la voyant plus devant, je pensais que je m'étais fait "gentiment" distancer dans les descentes (car j'avais remarqué qu'elle descendait mieux que moi !!). En fait, elle a fait une erreur de parcours et s'est retrouvé dernière moi. 
Aux environs du 12ème kilomètre, je fais un petit arrêt au ravit pour le plein d'eau et d'énergie : la vue était superbe même si je n'y suis pas restée longtemps, pour ne pas me faire rattraper. A défaut d'un "lièvre" devant, ça été mon moteur pour le reste du trail !!.

La suite se fait sur un profil descendant  avec quelques courtes montées, en alternant pistes "roulantes", singles dans les bois, et pistes plus caillouteuses et humides. 

J'arrive à Grâne après 2h44 et 588 m de D+ à ma montre GPS en 90ème position sur 92. Mais le plus important est que je finis 1ère de la catégorie (M3F) sur 2 🤣🤣🤣 !! Mais, bon j'ai eu le droit au podium et un beau cadeau (assortiment de produits aux olives de Nyons). C'est la première fois que ça m'arrive, comme quoi ça du bon de vieillir ... on change de catégorie !!!

Merci à l'organisation pour ce trail (j'ai trouvé que c'était vraiment un beau parcours) et à tous les bénévoles au bord du parcours qui nous ont encouragés chaleureusement même si on était dans les derniers et qu'ils nous attendaient sous la pluie !!! Merci encore à eux 👏👏👏.
Et merci à Béatrice (que je ne connais pas, à part les quelques mots échangés à l'arrivée 😁) qui m'a permis d'avoir un repère quand elle était devant, et d'avoir une "motivation" supplémentaire quand elle était derrière !!!

Trail de la Pierre Sanglante -Grâne (26) le 13 mars 2022
Trail de la Pierre Sanglante -Grâne (26) le 13 mars 2022

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #ACTU, #Kayak

C'est le printemps (au moins météorologique ....), c'est donc le moment de se préparer pour de nouvelles aventures !!!
Cela fait un moment que Manu voulait améliorer notre catamaran gonflable car il a un point faible, c'est le virement de bord. Il avait donc besoin d'avoir la possibilité de mettre un foc à contre pour faciliter le virement de bord au vent de face. C'est vrai que c'est assez pénible de sortir la pagaie pour aider à la fin !!

Il s'est donc inspiré du Minicat 310 sport.
Pour précision, nous n'avons pas choisi de remplacer notre Guppy par le modèle 310 sport car le trampoline est plus petit et que nous aimons naviguer à deux (on n'est pas VTT-a-2 pour rien 🤣).

L'explication en vidéo ou en photos ci-dessous .... 

La première interrogation était de savoir comment allonger le boute-dehors existant. Manu a résolu le problème en achetant un tube du même diamètre que le beaupré en place. Il réussit à démanchonner ce beaupré pour le coller sur le nouveau tube. Et voilà, le tour est joué, il rentre parfaitement dans la barre centrale.
 

Upgrade du Minicat Guppy, notre catamaran gonflable
Upgrade du Minicat Guppy, notre catamaran gonflable
Upgrade du Minicat Guppy, notre catamaran gonflable
Upgrade du Minicat Guppy, notre catamaran gonflable

Il faut ensuite poser la martingale pour rigidifier le boute-dehors avec également des cordages sur les cotés "moustache".
Il a fixé le foc en tête de mât grâce à des cordages accrochés à la ferrure de capelage.

La dernière grosse étape était de déterminer la longueur du boute par rapport au foc. Là, son expérience de la voile (et oui, il a eu une autre vie avant le VTT !!) lui a permis de définir le bon angle pour le foc. 

Le reste n'est finition pour l'utilisation du foc : enrouleur, bloqueur...

Upgrade du Minicat Guppy, notre catamaran gonflable
Upgrade du Minicat Guppy, notre catamaran gonflable
Upgrade du Minicat Guppy, notre catamaran gonflable
Upgrade du Minicat Guppy, notre catamaran gonflable
Upgrade du Minicat Guppy, notre catamaran gonflable
Upgrade du Minicat Guppy, notre catamaran gonflable
Upgrade du Minicat Guppy, notre catamaran gonflable
Upgrade du Minicat Guppy, notre catamaran gonflable
Upgrade du Minicat Guppy, notre catamaran gonflable
Upgrade du Minicat Guppy, notre catamaran gonflable
Upgrade du Minicat Guppy, notre catamaran gonflable
Upgrade du Minicat Guppy, notre catamaran gonflable
Upgrade du Minicat Guppy, notre catamaran gonflable
Upgrade du Minicat Guppy, notre catamaran gonflable
Upgrade du Minicat Guppy, notre catamaran gonflable
Upgrade du Minicat Guppy, notre catamaran gonflable

Il a aussi changé les dérives en remplaçant celles d'origine par celles du 310 sport qui sont plus longues et avec plus de surface pour garantir de garder un bon cap. 

Upgrade du Minicat Guppy, notre catamaran gonflable
Upgrade du Minicat Guppy, notre catamaran gonflable
Upgrade du Minicat Guppy, notre catamaran gonflable

Et voilà le travail !!! il ne reste plus qu'à le descendre des montagnes pour le faire naviguer ... à deux !!! 

Upgrade du Minicat Guppy, notre catamaran gonflable
Upgrade du Minicat Guppy, notre catamaran gonflable
Upgrade du Minicat Guppy, notre catamaran gonflable

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #drone, #ACTU

Manu a voulu ce week-end filmer les bancs de brumes sur l'étang de Jouarres (et oui, pas de VTT ce week-end !!!). C'est vrai que c'était magnifique ...

Il a entendu les mouettes, mais bon, même pas peur Manu ... quand d'un coup, le drone se retrouve dans l'eau !!
Manu arrive à le faire ressortir aussi sec (enfin bien mouillé quand même !!)

Quand une mouette attaque le drone DJI FPV, qui gagne ?
Quand une mouette attaque le drone DJI FPV, qui gagne ?
Quand une mouette attaque le drone DJI FPV, qui gagne ?
Quand une mouette attaque le drone DJI FPV, qui gagne ?
Quand une mouette attaque le drone DJI FPV, qui gagne ?
Quand une mouette attaque le drone DJI FPV, qui gagne ?
Quand une mouette attaque le drone DJI FPV, qui gagne ?

Donc qui gagne : à priori la mouette car le drone est en convalescence : après séchage,  il fonctionne bien, il n'y que la caméra a des pixels.
Donc l'issue du combat ne sera révélé qu'après le changement de la caméra !!!

Quand une mouette attaque le drone DJI FPV, qui gagne ?

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Rando Alpes de Haute Provence, #Rando Var, #Rando Verdon, #ACTU

Cela faisait longtemps qu'on en entendait parler, ça y est : la refonte de l'espace VTT Provence Verdon est là !!

Le site a fait peau neuve :  https://provence-verdon-vtt.fr
"Le site VTT FFC Provence Verdon vous propose 52 circuits de randonnée à Vélo Tout Terrain, allant de 3 km à plus de 140 kilomètres soit plus de 1100  kilomètres d'Itinéraires VTT".

On a beaucoup roulé dans ce secteur et je crois qu'on va y refaire un tour pour faire de nouvelles découvertes, j'espère.

 

Remember ....

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Rando autres régions

La météo étant toujours parfaite, on a décidé de rester sur Quillan pour tester le parcours rouge n°2 donné pour 15km et 430m de D+ (coup de coeur de l'espace VTT-FFC Aude en Pyrénées).

On commence le parcours par une longue montée sur chemins et petites pistes, avec des beaux points de vues.
On poursuit sur une descente en single plutôt ludique avec quelques passages techniques pour arriver à Belvianes-et-Cavirac.
On reprend ensuite un single en flanc de colline alternant courtes descentes et montées bien physiques (et quelques pieds à terres pour moi au fur et à mesure des petites montées !!!)
On rejoint une petite portion de pistes avec une belle vue sur l'entrée des gorges et on termine cette sortie par une descente en singles avec quelques épingles.

Au final, on a fait 14km et 516m de D+ et c'est effectivement une belle petite sortie bien VTT !!

On a passé un beau week-end à Quillan, les parcours sont sympas, très bien balisés, et entretenus. Le cadre est magnifique avec de beaux points de vues. Cela donne envie de tester d'autres parcours de cet espace VTT-FFC Aude en Pyrénées !!

PS : il n'y aura pas de vidéo de ce week-end VTT car la Gopro 10 était resté à la maison !!! Et pourtant ça l'aurait mérité ....

Parcours n°2 rouge à Quillan (suite du week-end espace VTT-FFC Aude en Pyrénées) le 30/01/2022
Parcours n°2 rouge à Quillan (suite du week-end espace VTT-FFC Aude en Pyrénées) le 30/01/2022
Parcours n°2 rouge à Quillan (suite du week-end espace VTT-FFC Aude en Pyrénées) le 30/01/2022
Parcours n°2 rouge à Quillan (suite du week-end espace VTT-FFC Aude en Pyrénées) le 30/01/2022
Parcours n°2 rouge à Quillan (suite du week-end espace VTT-FFC Aude en Pyrénées) le 30/01/2022
Parcours n°2 rouge à Quillan (suite du week-end espace VTT-FFC Aude en Pyrénées) le 30/01/2022

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Rando autres régions

Pour ce week-end, on change de secteur. Et si on vient régulièrement dans l'Aude, c'est la première fois qu'on roule dans ce secteur.
Bon, il faut être honnête, j'ai choisi Quillan, car sur la carte de Météo France, il n'y avait pas de vent de prévu et la température annoncée pour le samedi après-midi était de 12°C (ça fait rêver en ce moment).
Ensuite, il ne reste qu'à trouver un parcours VTT, et le premier sur google, c'est le parcours n°3 donné pour 22km et 600m de D+, avec un descriptif alléchant (lien pour trace GPS en bas de l'article).

En sortant de Quillan, on commence une longue montée, d'abord sur route puis sur chemin, avec deux coups de cul pour faire monter le cardio. La montée se fait en plein soleil, ce qui est super agréable aujourd'hui (on est même presque trop couvert...).
Le paysage est assez montagneux et en haut de la montée (après 9km...), on aperçoit même les Pyrénées enneigées.
On traverse Saint Just-et-le-Bézu, avant de prendre un chemin descendant sur la droite.
Il se transforme en petit chemin, rendu bien technique par tous les cailloux au milieu des feuilles mortes. Il se transforme en single avec une succession de marches, ravines qui sont super sympa à négocier !!

Parcours n°3 rouge au départ de Quillan (11) le 29 janvier 2022.
Parcours n°3 rouge au départ de Quillan (11) le 29 janvier 2022.
Parcours n°3 rouge au départ de Quillan (11) le 29 janvier 2022.
Parcours n°3 rouge au départ de Quillan (11) le 29 janvier 2022.
Parcours n°3 rouge au départ de Quillan (11) le 29 janvier 2022.

On reprend une petite route qui remonte sur St Julia-de-Bec, et on poursuit sur un chemin un peu gras qui longe un ruisseau afin de récupérer une petite départementale.
Là, on tourne à gauche pour récupérer un chemin, mais on doit avoir louper quelque chose car je vois que le chemin devient bien raide et s'éloigne de la trace. On prend un petit single à travers le bois et on arrive à rejoindre la bonne trace qui monte tranquillement en laissant apercevoir entre les arbres des magnifiques points de vues. Par contre, ce chemin étant à l'ombre, on roule régulièrement sur des portions complètement givrées (on dirait presque de la neige...). 
Arrivés à la fin de la montée, on fait une pause "paysage" car la vue est superbe sur l'entrée de gorges et sur le village de Belvianes-et-Cavirac. En plus, on est survolé par de magnifiques rapaces.

Il ne nous reste qu'à descendre vers Quillan, et on le fait par un beau single en flanc de montagne, avec des zones de marches, quelques épingles, ravines : du technique et ludique.

Au final, on a fait 23km et 655m de D+ avec un beau parcours VTT balisé FFC (je me permets de le préciser car ce n'est pas toujours le cas...).

Parcours n°3 rouge au départ de Quillan (11) le 29 janvier 2022.
Parcours n°3 rouge au départ de Quillan (11) le 29 janvier 2022.
Parcours n°3 rouge au départ de Quillan (11) le 29 janvier 2022.
Parcours n°3 rouge au départ de Quillan (11) le 29 janvier 2022.
Parcours n°3 rouge au départ de Quillan (11) le 29 janvier 2022.
Parcours n°3 rouge au départ de Quillan (11) le 29 janvier 2022.
Parcours n°3 rouge au départ de Quillan (11) le 29 janvier 2022.
Parcours n°3 rouge au départ de Quillan (11) le 29 janvier 2022.
Parcours n°3 rouge au départ de Quillan (11) le 29 janvier 2022.
Parcours n°3 rouge au départ de Quillan (11) le 29 janvier 2022.
Parcours n°3 rouge au départ de Quillan (11) le 29 janvier 2022.

Voir les commentaires

Publié le par Manu et Vero
Publié dans : #Rando autres régions, #drone

Le week-end dernier, on avait profité du temps magnifique et quasiment sans vent, pour filmer avec la Gopro 10 (on est en train de faire des essais de filtres pour voir si ça a un interêt ou non... retour pour bientôt !!) et le drone DJI Mini 2 (encore des progrès à faire pour insérer de vrais vues VTT dans nos vidéos mais on y travaille 😁).

On a fait les parcours n°4 et 6 sur 2 jours (pour plus de détails, il faut aller voir (ou revoir) l'article plus détaillé (un petit clic sur le lien en bas).

Bon visionnage !!

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>

BOX LIKE

  

 

 youtube.com VTT A 2

 

 

 

 

NOMBRE DE VISITEURS

compteur internet

Archives

Articles récents

NOUVELLE CATEGORIES


 
 
 
 

 

 

Hébergé par Overblog